6 astuces pour cacher une pompe à chaleur

Pompe à Chaleur
La pompe à chaleur est une solution innovante pour chauffer votre maison. Elle offre de nombreux avantages, mais elle peut aussi gâcher un peu l’environnement, puisqu’une unité est placée à l’extérieur de la maison. Pour protéger et embellir ce bloc, il existe cependant des propositions intéressantes. En voici quelques-unes capables de masquer votre équipement !

Les différents types de pompes à chaleur

Ce système de chauffage économique se décline en trois types d’appareils.

Les pompes à chaleur géothermiques : elles puisent l’énergie dans le sol. Il faut donc installer le compresseur à l’extérieur de la maison.

Les pompes à chaleur aérothermiques : elles utilisent l’air ambiant pour chauffer ensuite la maison ou une piscine. Elles sont installées à l’extérieur.

Les pompes à chaleur à eau : elles puisent l’énergie nécessaire dans les nappes phréatiques du sol et ensuite elle les transforme en chaleur. Le compresseur est installé en extérieur et il peut venir troubler l’aspect esthétique de la façade ou du jardin.

Il est cependant possible de masquer ces éléments que ce soit pour des raisons esthétiques ou pour les préserver.

Un cache spécialement conçu pour la pompe à chaleur

Le moyen le plus simple et rapide de cacher sa pompe à chaleur est d’opter pour un cache. Il existe de nombreux modèles sur le marché à choisir selon le type de pompe à chaleur que vous avez. En un quart d’heure, votre cache est installé sans avoir besoin d’être bricoleur. Grâce à un cache, la PAC supportera mieux les intempéries, et en particulier la chaleur, la pluie, la grêle, la neige… Son atout principal : il est étudié spécialement pour ne pas entraver la circulation de l’air nécessaire, surtout dans le cadre des pompes à chaleur air-air.

La mosaïque : un atout esthétique

Un cache en mosaïque permet de dissimuler votre PAC avec élégance tout en la protégeant du rayonnement solaire et des intempéries. Ce coffrage demande du temps et quelques connaissances pour être réellement réussi, vous pouvez en revanche être créatif et imaginatif. Pensez également à la circulation de l’air qui doit pouvoir se faire.

Un mur végétalisé

Le principal écueil dans cette option reste le fait qu’il faut prévoir un accès suffisant pour l’entretien courant et annuel de votre pompe à chaleur. Il est préférable qu’il soit amovible pour faciliter le travail du technicien. Vous pouvez opter pour un support en brique que vous agrémentez ensuite de plantes grimpantes et tombantes qui seront du plus bel effet. Il faut cependant que les plantes n’empêchent pas le flux d’air indispensable pour que la PAC fonctionne normalement, sans s’user trop vite et sans risquer de surchauffer.

Mur Vegetal Deco
© istock

Un paravent

Simple et peu onéreux, posez un paravent en bois, en métal… pour dissimuler cet équipement disgracieux. Cela prend quelques minutes, mais reste très efficace. Si vous optez pour du bois, ce dernier devra être traité pour résister aux intempéries. Il faut cependant penser à le fixer solidement au sol pour qu’il ne tombe pas sur la pompe à chaleur en cas de grand vent.

Une jardinière

Prenez une grosse jardinière sur roulettes de préférence pour plus de maniabilité et plantez de jolies fleurs et plantes. Vous n’avez ainsi qu’à la déplacer facilement lors des entretiens de l’appareil et vous masquez joliment votre équipement le reste du temps.

De simples panneaux de bois peints

L’idée reste proche de celle du paravent et elle est valable si vous avez un grand terrain. Peignez des panneaux de bois et posez-les devant votre PAC en les amarrant solidement dans le sol, surtout si celle-ci est placée dans un endroit venteux. Il faut juste faire attention à ce que l’accès à votre équipement reste simple et pratique. Vous pouvez ensuite planter quelques végétaux pour apporter la petite touche verte indispensable.

Pourquoi choisir de cacher votre pompe à chaleur ?

Le cache répond évidemment à un objectif lié à l’esthétique, mais il constitue également une protection pour la PAC contre les rayons du soleil, la pluie, la grêle, etc. qui finissent par l’endommager. Si votre cache est bien fait et bien réfléchi, il limite l’impact des agressions extérieures sur la PAC. Il faut également penser aux bruits et éviter, lors de l’élaboration de votre cache, de l’accentuer.

Les caches prêts à poser sont certainement les solutions les plus simples puisqu’en deux minutes vous avez dissimulé votre équipement. L’apparence bien entendu est prise en compte par les fabricants, mais la durabilité de la pompe également. Ils existent dans différents matériaux pour s’adapter au mieux à l’environnement naturel. Par exemple, en bord de mer le cache en aluminium est parfait pour se protéger des effets corrosifs du sel marin. À la campagne ou en ville, les caches sont prévus afin d’éviter que les déjections d’oiseaux n’abiment votre PAC.

Le cache permet également de protéger les enfants et les animaux domestiques. Il préserve le bon fonctionnement de la pompe à chaleur en lui évitant les chocs, ainsi que la pluie qui l’endommage. Vous prolongez ainsi sa durée de vie et son niveau de performance, dans de bonnes conditions.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.