Cuisine ouverte sur salle à manger : les erreurs à ne pas commettre

Cuisine ouverte sur salle à manger exemple
La cuisine ouverte sur salon demande une attention toute particulière au niveau de son aménagement comme de sa décoration. Il faut en effet qu’elle s’intègre parfaitement à la salle à manger et à la pièce de vie. Pour qu’elle soit accueillante, fonctionnelle et esthétique, aujourd’hui il existe une foule d’astuces qui peuvent vous aider à la concevoir avec soin. Les meubles sont de plus en plus design, l’électroménager a du style, et les multiples accessoires vous aident à obtenir un merveilleux résultat. Pour profiter au mieux de cette pièce, suivez nos conseils et faites attention à ne pas commettre d’erreur.

Cuisine ouverte sur salle à manger : les erreurs à ne pas commettre

Première erreur à éviter : la cuisine trop froide ou en décalage avec le reste de la pièce

La cuisine faisant partie intégrante de la salle à manger et de la pièce de vie, il est recommandé de penser à la décoration globale de cet ensemble. Si vous avez opté pour des tons clairs et pastel, essayez de garder le même esprit. Si vous avez décidé de traiter votre espace en noir et blanc, alors optez pour du mobilier blanc ou noir. Le tout est de conserver une certaine harmonie pour ne pas heurter le regard. Inutile qu’elle disparaisse, le principal étant qu’elle reprenne certains codes existant déjà dans le reste de la pièce.

Prêtez une attention toute particulière à la qualité des meubles et au plan de travail. Vous pouvez donner un peu de plus-value aux meubles des cuisinistes en ajoutant un plan de travail dans un matériau noble. En pierre ou imitation, en marbre, en Silestone ou en granit, il sera plus qualitatif et apportera de la personnalité à votre coin cuisine. Le choix étant très vaste, il est facile de trouver votre bonheur en dehors de ce qui vous est proposé. Évitez également les poignées sur le mobilier et privilégiez les systèmes d’ouverture dissimulés.

Plan de travail
© Cosentino

Un plan de travail raffiné change immédiatement l’aspect de l’espace cuisine.

Plan de travail marbre
© William Concept

Érable et marbre pour un plan de travail luxueux et élégant qui ne détonne pas avec la pièce de vie. Une bonne idée à adopter pour donner du relief à ce coin cuisine ouvert sur la salle à manger.

Deuxième erreur à éviter : ne pas prévoir suffisamment de rangement

Dans une cuisine largement ouverte sur la salle à manger, il faut que chaque chose puisse être rangée à sa place. Autant si cette pièce est fermée, un peu de désordre est acceptable, autant là, c’est impossible. Il faut concentrer ses efforts pour allier placards en quantité et côté esthétique. Si par exemple vous souhaitez éviter les meubles hauts, faites très attention à cet aspect. Quand vous recevez vos invités ne doivent pas dîner dans un espace qui donne sur un bazar effroyable, pensez donc à multiplier les astuces fonctionnelles pour tout dissimuler.

La première chose à faire pour résoudre cette équation est de faire un plan après avoir déterminé combien de rangements sont nécessaires par rapport aux ustensiles qu’ils doivent contenir : vaisselle, verres, robots, provisions, etc. La conception de votre cuisine est une étape primordiale. Essayez également de ne pas encombrer votre plan de travail ou alors disposez-y des accessoires très décoratifs comme une très belle corbeille à fruits, un ensemble de salière et de poivrière sympa ou autres objets très design. Aujourd’hui, les fabricants rivalisent d’imagination pour vous les proposer en version moderne, un peu vintage, en tout cas qui ne manquent pas de style !

Cuisine ouverte
© Porcelanosa

Une jolie cuisine en ilot qui s’intègre parfaitement avec la pièce de vie et fait une large place aux rangements pour être facile à vivre au quotidien.

Cuisine ouverte rangement
© Cuisine vu sur Pinterest

Une grande cuisine ouverte avec des rangements spacieux pour dissimuler tout ce dont vous avez besoin dans cet espace. On note tout de même les placards fermés et au-dessus, des placards vitrés pour plus de légèreté dans cet ensemble très élégant.

Troisième erreur à éviter : ne pas penser aux odeurs

Les odeurs de cuisine peuvent devenir très désagréables, voire même insupportables, dans certains cas et en particulier quand vous préparez des plats à base de poisson ou de choux. Vous ne souhaitez pas que vos invités profitent de ces senteurs fortes durant le repas. Que ce soit au quotidien ou pour des moments un peu exceptionnels, il faut les combattre parce que la configuration de la cuisine ouverte pose un réel problème à ce niveau. Si vous cuisinez beaucoup, la hotte s’impose.

>> À lire aussi : Cuisine ouverte avec bar : conseils, idées et photos

De nos jours, des hottes design et d’excellente qualité et à hautes performances sont sur le marché, il est assez simple d'éviter les odeurs de cuisine mauvaises ou pas qui deviennent gênantes quand on a juste envie de se prélasser dans sa salle à manger après le dîner. N’oubliez pas également de prendre des précautions au niveau du réfrigérateur. Les solutions anti-odeurs sont faciles à trouver. Faites aussi attention à entreposer fromages et mets très parfumés dans des boites hermétiques. Vous dénicherez de nombreux modèles, encastrables ou pas.

Hotte moderne
© Pinterest

Cette hotte ultra-design est magnifique et elle renforce à merveille l’esprit moderne de votre espace cuisine.

Hotte aspirante
© Quattordici pour 33Multimedia

Superbe hotte aspirante très design, traitée comme un élément à part entière du décor. Efficace et très esthétique, elle s’intègre parfaitement au style de cette cuisine.

Hotte encastrable
© Elica

Une hotte aspirante très compétitive encastrable dans le plan de travail. Elle disparait quand vous n’en avez pas l’utilité dégageant l’espace au maximum. Un modèle de qualité aussi bien sur le plan esthétique que sur le plan des performances.

Quatrième erreur à éviter : faire apparaitre l’électroménager

Même si d’un point de vue esthétique l’électroménager a beaucoup évolué, dans la mesure du possible, quand la cuisine est ouverte, il est préférable de le faire disparaitre. Il peut vite venir gâcher un peu tous vos efforts de décoration et son aspect technique peut apporter un côté froid à la salle à manger et à toute la pièce de vie. De plus, il présente certains inconvénients comme le bruit pour le lave-vaisselle ou la hotte ou les odeurs pour le frigidaire.

Les manières de remédier à cet inconvénient sont au nombre de deux : intégrez au maximum votre électroménager, cela présente plusieurs avantages, dont le premier est d’ordre esthétique, puisque le style que vous apportez reste dans la continuité et que rien n’arrête le regard. Si vous ne pouvez pas les dissimuler, placez plutôt vos appareils sur les côtés ou dans des endroits moins visibles. Vous pouvez cloisonner cet endroit pour qu’ils disparaissent de la vue une fois que vous êtes installé à table (cloison façon verrière ou petit muret à mi-hauteur). Enfin, la meilleure solution est l’arrière-cuisine ou le cellier qui permet de caser tout cet électroménager encombrant.

Cuisine ouverte cloison verrière
© Meero

Ici, les provisions comme l’électroménager sont dissimulées derrière une verrière, de cette façon la cuisine ouverte est propre et nette et elle conserve tout son charme.

Cuisine ouverte
© Ikéa

Dans cette cuisine ouverte blanche et rouge, l’électroménager disparait complètement, laissant place à des façades brillantes et nettes. On remarque la grande armoire intégrée accueillant réfrigérateur et congélateur.

Cinquième erreur à éviter : mal agencer la cuisine

Il faut que chaque élément soit à sa place si vous voulez que votre cuisine soit parfaitement fonctionnelle et facile à vivre au quotidien. Respecter le triangle d’activité n’est pas toujours suffisant, surtout dans le cadre de la cuisine ouverte. Il est vivement recommandé d’éloigner évier et plaques de cuisson de l’espace dinatoire. Évitez par exemple de placer les plaques de cuisson sur l’ilot central si vos invités ont pour habitude de se retrouver autour.

Si vraiment vous êtes obligé de mettre les plaques de cuisson à proximité du coin repas, il existe des astuces pour parer aux éclaboussures et aux désagréments. Les vitres qui s’installent derrière les plaques protègent efficacement d'éventuelles projections. Rangez tout de suite vos casseroles dans l’évier ou votre lave-vaisselle que vous aurez pris soin de choisir assez grand pour tout contenir. Et pensez également à la hotte encastrable.

Triangle activité cuisine
© Darty

Cette cuisine ouverte est parfaitement agencée pour faciliter les déplacements durant la préparation des repas et éviter les pas inutiles.

Sixième erreur à éviter : Mettre un ilot

L’ilot est très tendance et tout le monde voudrait en avoir un dans sa cuisine ouverte. Effectivement, celui-ci est très fonctionnel pour les enfants qui y font leur devoir ou du coloriage pendant que vous préparez le repas. Il est également propice à l’apéritif en famille ou entre amis. Il permet aussi d’offrir un espace de rangement supplémentaire ce qui peut être très pratique. Cependant, si votre pièce est petite, ce n’est pas la solution à privilégier, car il mange beaucoup d’espace.

>> À lire aussi : Cuisine ouverte avec bar : idées d'aménagement et décoration

Il faut le sélectionner de manière judicieuse et il est nécessaire qu’il réponde vraiment à un besoin réel comme servir de rangement ou de plan de travail en plus. Pour être légitime, il faut qu’il ait une utilité avérée. Choisissez-le peu large si vous n’avez que peu de superficie ou de taille réduite, mais à condition qu’il reste pratique tout de même. Vous pouvez également préférer un bar qui est peu profond et de ce fait tient moins de place.

Cuisine ilot
© Leroy Merlin

L’ilot central est traité ici comme un retour bar très peu large qui permet d’économiser de la place dans cette cuisine ouverte et qui délimite l’espace dédié en structurant la partie salle à manger.

Ilot central
© Mobalpa

Cette jolie cuisine ouverte est structurée par un ilot central très élégant à la forme douce et contemporaine. Il apporte beaucoup de style à cette cuisine.

Ilot central et rangements
© galerialife.com

L’ilot central dans ce cas présente trois fonctions : une fonction rangement, une fonction cuisson avec les plaques et une fonction repas.  Il est en bois clair et propose de grands tiroirs très fonctionnels pour mettre quelques ustensiles et autres objets.

 

>>À lire aussi : Cuisine en L : 20 modèles pour trouver l’inspiration

Septième erreur à éviter : ne pas travailler la lumière naturelle et artificielle

La cuisine demande une grande luminosité, plusieurs solutions s’offrent à vous : laissez la part belle à la lumière naturelle, et privilégiez des luminaires pour réchauffer l’atmosphère. Bien entendu la luminosité sera travaillée côté cuisine, mais également côté salle à manger au-dessus de la table pour assoir ce coin repas.

Choisissez de très jolis suspensions que vous pouvez poser par deux ou trois ou optez pour une lustre XXL qui se suffira à elle-même. Vous pouvez le ou les accrocher aussi bien au-dessus de l’ilot central qu’au-dessus de la table côté salle à manger. Le plus simple surtout côté table est de mettre des variateurs d’intensité. Vous pouvez ainsi tamiser la lumière quand vous mangez et l’augmenter quand vous préparez le repas. N’oubliez pas que les luminaires sont un joker dans votre déco, alors choisissez-les avec soin.

Luminaires coin repas
© Pinterest

Ces trois luminaires simples, mais tout en transparence donnent tout son charme au coin repas. En mettant la table de salle à manger en valeur, ils permettent d’effacer visuellement la cuisine pour faire ressortir la table.

Suspensions lumineuses
© aytsaid.com

De très belles suspensions en parfaite harmonie. Au-dessus du plan de travail ou de la table, les luminaires se répondent parfaitement. Ils apportent à cette cuisine un côté industriel très déco.

Ces très jolies suspensions assoient la table pour le diner d’une manière très déco et design.

Huitième erreur à éviter : cuisine trop présente

Il est préférable d’intégrer la cuisine à la salle à manger et non l’inverse, c’est pourquoi elle doit être assez sobre pour s’effacer au profit de la déco de la pièce de vie. Une autre possibilité est de penser sa cuisine comme une pièce à part entière. Dans ce cas, utilisez les teintes plutôt claires.

Si vous voulez attirer l’attention sur elle ou jouer sur un contraste entre salle à manger et espace préparation des repas, tout est dans le détail : crédence de caractère, couleurs plus foncées, motifs stylés, poignées originales...

Crédence originale
© Leroy Merlin

Une crédence originale met en valeur cette cuisine ouverte et lui apporte toute sa personnalité.

Crédence carrelage métro
© lapeyre

Ici le carrelage métro assoit une cuisine simple, mais traitée comme une pièce à part entière avec notamment ses objets déco : tableaux, luminaires … C’est une excellente idée pour qu’elle s’intègre parfaitement à votre espace de vie et à la salle à manger.

Neuvième erreur : ouvrir à tout prix la cuisine sur la salle à manger

Il est parfois plus simple de séparer les deux espaces visuellement sans pour autant cloisonner la cuisine. Pour cela, vous disposez de nombreux aménagements possibles. Cela évite d’attirer tout de suite le regard sur la cuisine et de pouvoir dissimuler votre petit bazar.

Depuis quelque temps, la verrière est particulièrement plébiscitée. Elle peut occuper toute la hauteur ou être installée sur un muret à mi-hauteur. Une très bonne idée, car vous laissez passer la lumière tout en structurant harmonieusement la pièce. Un bar, un ilot central, des étagères ouvertes, jouent également parfaitement ce rôle.

Verrière
© My Home Design

Le muret avec la verrière d’atelier offre un semi-cloisonnement entre le salon et la cuisine. La lumière entre, mais le muret dissimule un peu l’espace cuisine.

Bar cuisine
© Meero pour June

Le bar délimite la partie cuisine qui a pris place dans un renfoncement. La couleur structure également cette partie qui est parfaitement intégrée grâce à la continuité du bar avec une étagère où sont disposés tableaux et bibelots.

Dixième erreur : faire disparaitre la table de salle à manger

Vous le savez : les meubles en verre permettent d’agrandir visuellement l’espace. Évitez cependant cette matière pour votre table de salle à manger qui risque ainsi de disparaitre. Ce mobilier sert à assoir cet espace et il est préférable de le mettre en valeur afin que votre cuisine soit moins présente.

Et si votre pièce est de petite superficie, choisissez-la dans une ligne assez fine pour qu’elle n’encombre pas tout votre espace. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à opter pour un meuble au caractère fort, d’un design plein de personnalité et adapté au style de votre pièce.

Table salle à manger
© Carole Sertillanges pour Espaces à rêver

Une très jolie table dans des matériaux identiques à la cuisine. Celle-ci présentant une forte personnalité accentuée encore par le choix des chaises permet à la cuisine de se fondre dans cette ambiance à la fois moderne, industrielle et élégante.

Salle à manger-cuisine
© Jean-Marc Palisse

Dans cet appartement, la salle à manger s’invite à la cuisine sans que cela ne soit gênant, car elle est très bien délimitée par sa table originale et la suspension qui installe cet espace. On remarque la cuisine en acier brossé qui se marie parfaitement le caractère de l’appartement. Un bon exemple pour démontrer combien il est intéressant de jouer sur les contrastes.

Nos idées et photos de cuisine ouverte sur salle à manger

Partager l’espace salle à manger cuisine : cette conception est parfaitement réalisable à condition toutefois de traiter les deux espaces avec soin. Voici quelques photos qui illustrent très bien ce concept où l’on a su tirer de cet espace et le structurer pour bien délimiter chaque utilisation.

Cuisine salle à manger
© Francesca Giovanelli

Le même espace réunit parfaitement deux fonctions sans que l’une empiète sur l’autre. Pari réussi dans cette pièce où la salle à manger trouve parfaitement sa place.

Bar en marbre
© Pierrick Verny pour Mobalpa

Dans cette cuisine-salle à manger, c’est au bar en marbre, matériau noble qui revient en force que s’adosse la table de salle à manger. On remarque les jolies chaises qui complétèrent très bien cette table tout en finesse.

Cuisine déco
© Jennifer Durand Raynal

Dans cette cuisine, la salle à manger est parfaitement intégrée sous la forme d’un simple coin repas. Le chêne, les teintes blanches et noires et les objets déco rapportés de voyage se retrouvent sur les étagères de la cuisine qui est ainsi valorisée et prend des allures de buffet de cuisine.

Le sol est une part importante de la déco globale de votre cuisine : que ce soit côté salle à manger comme côté cuisine, il faut être vigilant sur les sols. Il faut en effet penser à l’entretien, mais également au côté esthétique. Évitez les carreaux de ciments qui sont certes très jolis, mais s’encrassent facilement et sont très difficiles à nettoyer. Préférez-leur les carrelages traditionnels, imitation carreaux de cimen.t, ou même le vinyle qui vous permet de jouer sur les matières côté salle à manger et côté cuisine pour la délimiter visuellement ou au contraire être dans la continuité.

Sol de cuisine
© Castorama

Les carrelages incrustés dans un parquet délimitent parfaitement le coin dédié à la préparation des repas. Plus facile à entretenir, il offre une bonne résistance aux chocs comme aux taches ce qui présente un gros avantage. C’est une excellente idée à décliner selon ses goûts, le style de la pièce et ses envies.

Parquet
© Cécile Debise pour le Journal des Femmes

Ici, on a décidé de jouer sur la continuité, idéal pour agrandir la pièce, mais aussi pour la mettre en valeur.

Usez et abusez des rappels de teintes ou de matières pour lier les deux espaces : les couleurs peuvent être distillées de manière à évoquer la partie salle à manger ou séjour. Vous pouvez ensuite donner du cachet à l’un des deux pièces, la cuisine par exemple, avec une touche de charme pour qu’elle s’intègre parfaitement.

Carreaux de ciment
© Cécile Debise pour le Journal des Femmes

Les touches turquoise ici évoquent le bleu que l’on peut apercevoir dans la partie salon. Les carreaux de ciment donnent beaucoup de caractère et de l’élégance à une cuisine qui dans son ensemble reste simple.

Jouez sur les contrastes entre les deux espaces : choisissez deux teintes dominantes, une pour la cuisine, l’autre pour la salle à manger. Chaque pièce et chaque fonction est ainsi parfaitement différenciée. Bien entendu, il est indispensable de conserver l’harmonie nécessaire pour que cette déco soit réussie.

Salle à manger ouverte
© Carcostcheck.com

 

Les différences de couleurs aux murs permettent d’assoir les deux espaces qui ont ainsi chacun leur propre personnalité.

Traiter la déco de sa cuisine comme celle de la salle à manger : que ce soit côté meubles ou d’une manière plus générale, faites attention à votre décoration et au style afin que la partie technique de la préparation des repas passe inaperçue et soit parfaitement intégrée au reste de la pièce. Les matières nobles, les objets qui n’ont pas forcément leur place en cuisine s’y inviteront tout naturellement.

Décoration cuisine
© Julien Clapot et Sabrina Raffi

Dans cette cuisine intégrant la salle à manger, la décoration a été soignée afin qu’il n’y ait pas d’ingérence de la cuisine sur l’espace dinatoire. Le plan de travail dégagé, la crédence foncée et les meubles d’un blanc immaculé sont en harmonie avec le reste de la pièce. L’électroménager passe inaperçu et tout est mis en œuvre pour que la cuisine puisse facilement être oubliée.

>> À lire aussi : Verrière cuisine : guide et sélection des plus beaux modèles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires