Une cuisine de 2 m² signifie que l’on dispose d’une place pour y travailler entre 1,41 x 1,41 m et 1 x 2 m. Un matelas pour 1 personne, posé au sol, donne à peu près la surface du lieu. Ce ne sera pas une cuisine familiale, mais plutôt celle d’un studio ou d’un petit appartement. Les gîtes de vacances, les mobil-homes disposent souvent de ce genre de cuisine. Comme quoi, rien n’est impossible.

La cuisine couloir

C’est de loin, la moins fonctionnelle. Dans une cuisine déjà aménagée de façon basique, difficile de s’y croiser à deux, mais il est possible de travailler côte à côte. On est obligé dans ce cas de multiplier les plans de travail, car ici, il y a l’évier, là, la cuisinière ou là, la plaque de cuisson. Un plan de travail n’est pas forcément fixe, il peut être amovible ou sur charnières. Même dans une location, on peut changer les éléments de la cuisine si on le désire, à condition de pouvoir remettre en l’état au moment de partir (ou le cas échéant, demander au propriétaire s’il est possible d’effectuer quelques travaux qui resteront).

Il va falloir être très astucieux pour l’aménager sans que ce soit définitif, tout en gagnant beaucoup de place. Des petites tables coulissent et s’escamotent dans le mobilier d’une cuisine intégrée, elles agrandissent vraiment le plan de travail et permettent de conserver un aspect de petite cuisine moderne.

tiroir coulissant petite cuisine

Par contre, lorsqu’il n’y a que l’évier dans la pièce, on doit utiliser le dessus des appareils ménagers que l’on installe, comme plans de travail ou en poser un, tout du long. Il est facile de créer un long plan de travail pour englober tous les appareils à moindre coût.

Prendre les mesures des appareils ménagers, leur hauteur, celle de l’évier. La hauteur à prendre en considération en premier, est justement celle du dessous du bord de l’évier en inox, ou 1cm de moins que le bord, s’il est en céramique ou émaillé, à l’ancienne.

Il faut compter au moins 1 cm au-dessus des appareils pour installer verticalement des planches porteuses qui serviront aussi de séparations pour les éléments électriques. Ces planches sont nécessaires pour 2 raisons :

  • elles évitent l’affaissement du plan de travail en son centre
  • et permettent la circulation de l’air autour des appareils.

Une fois la hauteur de ces planches de séparation prise, il faut se pencher sur les mesures du plan de travail en lui-même, longueur et profondeur.

Armés de tous ces chiffres, on va dans un magasin de bricolage et on choisit. Les séparations peuvent être basiques, on les achète généralement par 3.

Le plan de travail, il y en a de différentes épaisseurs, qualités, prix, il doit être coupé aux bonnes dimensions. Le revêtement est un vrai casse-tête tellement ils semblent tous convenir, plus beaux les uns que les autres.

Astuce :

S’il y a un plan de travail en promo aux bonnes dimensions ou un peu trop grand, ne pas hésiter à l’acheter et le faire couper, même si le motif ou la couleur ne nous plait pas. On le recouvrira de résine ou de béton ciré, c’est presque du home staging.

Il faut ajouter à la liste, 2 tasseaux pour fixer le plan de travail sur le côté du mur et sur le bord de l’évier, des vis et du silicone pour des finitions propres.

Autre astuce

Pour éviter que les joints de silicones noircissent, acheter du silicone déjà foncé, il en existe même à paillettes, ils font un malheur dans les cuisines et les salles de bain. Comme ce n’est qu’un joint, on peut le poser en finition sur l’autre silicone si celui-ci doit servir de colle.

La petite cuisine ouverte carrée

Carrée ou rectangulaire, cette partie cuisine est vraiment petite. Rarement fermée, on ne parlera ici que des petites cuisines ouvertes. Il n’y a que très peu de place pour y travailler. On doit agrandir le plan de travail, l’idée incontournable est l’îlot central ou le bar mais pas trop haut, genre passe-plats. Une partie rangement, une autre pour travailler. L’îlot acheté neuf en magasin de meuble peut faire un gros trou dans le budget. Il est préférable de l’acheter en exposition sur une foire ou en fin de série en boutique. Les soldes sont souvent intéressants mais peut-être un peu trop éloignés en date.

L’ilot central en palettes est tendance, c’est assez facile à fabriquer, il suffit d’être un petit peu bricoleur et d’avoir quelques outils : papier à poncer gros et petits grains, un tournevis, des vis (ou une visseuse électrique), un marteau, des clous, des équerres pour la solidité et bien sûr des palettes. On en trouve gratuitement, il suffit de demander aux entreprises qui en manipulent beaucoup. La plupart d’entre elles sont consignées, et on ne pourra obtenir que celles qui ont des défauts, une planche cassée, aucune importance, on utilisera les planches des autres. Pour les finitions, tout dépendra du résultat désiré. Il y a des DIY, des notices et explications pas à pas. Mais avant tout, il faut avoir un visuel, pour voir ce que l’on a vraiment envie de fabriquer, de voir au milieu de notre univers. Il faut pouvoir se projeter dans le logement avec cet objet.

Voici quelques idées.

ilot petite cuisine 2m2

L’ilot central en palette facile à fabriquer soi même si l’on est un peu bricoleur © Better Home

Une idée pas si farfelue, le bar faisant séparation avec la pièce de vie cache en fait la machine à laver le linge.

petite cuisine plan de travail

Cette cachette astucieuse permet de travailler à l’aise, de poser des plats, un robot juste le temps d’exécuter la recette. © Homelisty

Ensuite, le bar ou le passe-plat sera à nouveau vide. Un endroit convivial pour discuter ou prendre un verre pendant que la personne à la cuisine s’affaire. Cette installation peut servir de buffet froid ou chaud ou d’exposition pour l’apéritif dinatoire.

Ce qui est le plus intéressant dans les petites cuisines carrées, c’est que tout est à portée de main. Il n’y a qu’à tourner d’un quart de tour pour atteindre le sel, autant pour la farine et les casseroles. Mais pourquoi ne pas prolonger cette proximité à s’installer en cuisine pour la corvée de pommes de terre, mais aussi pour partager un moment convivial à discuter ou manger ?

petit ilot central cuisine

Crédit photo © Designmag.it

Dans toutes les petites cuisines

On insiste sur les rangements en nombre. On pourra y « cacher » la vaisselle, mais aussi les robots et accessoires culinaires électriques. On doit concentrer les efforts ici sur le gain de place, dans la superposition de la vaisselle, des casseroles. Ne pas hésiter à jouer sur les hauteurs, on prendra un escabeau pour attraper les objets utilisés de façon ponctuelle.

Voici quelques astuces gain de place :

  • Les verres à pieds peuvent être accrochés à l’envers au-dessus des tasses et des bols, grâce à des rails.
  • On utilise les petits espaces entre deux, pour y glisser un chariot à bouteilles
  • Les couvercles prendront moins de place s’ils sont accrochés à la porte du placard à casseroles.
  • Sur le plan de travail on trouve un tourniquet à épices en inox, en plastique ou encore en bois. Attention à la qualité de cet élément. Pour éviter l’oxydation, il n’y a que l’inox, et pour éviter les moisissures, il faut choisir du bambou ou de l’olivier.
  • On doit éviter au maximum les produits nettoyants sur l’évier.
  • Ranger tout ce qui n’est plus utile au fur et à mesure ou, utiliser de jolies boites pour les ranger : farine, sucre, pâtes, céréales…
  • La poubelle sera installée sous l’évier, elle peut même être sélective.

À lire aussi : Comment aménager une petite salle de bain de 2m² ?

Comment aménager une petite cuisine de 2m² ?
4.6 (92.17%) 23 votes