Energie

Compteur Linky : risquez-vous une amende si vous refusez son installation ?

Le compteur Linky suscite beaucoup de questions. Nous vous répondons pour le refus d’installation.

Amandin QG

Publié le

Compteur Linky : risquez-vous une amende si vous refusez son installation ?

Depuis son intronisation en France en début 2015, le compteur Linky a suscité beaucoup de débats. Et pour cause, la pose de ce compteur est imposée à tous et permet aux compagnies d’énergie de relever les compteurs à distance. En autres raisons, beaucoup sont ceux qui n’ont pas souhaité voir ce petit boîtier installé, mais que risquez-vous ? Voyons ensemble les risques.

Qu’est-ce que le compteur Linky ?

Le compteur Linky est un petit boitier de couleur jaune et blanche qui vient remplacer votre ancien compteur électrique. Son avantage réside dans le fait que ce compteur est aux nouvelles normes et permet à votre fournisseur d’énergie d’être directement au courant de votre consommation en temps réel.

Si cela vous semble assez invasif, les informations de votre compteur ne sont disponibles qu’aux entreprises auxquelles vous souscrivez un droit de relevé (comme vos compagnies d’électricité).

À lire Les compteurs linky peuvent-ils vraiment prendre feu ?

Cette captation directe à la source permet avant tout aux compagnies de vous avertir en cas d’anomalies sur le réseau et d’intervenir plus rapidement s’il y a une panne, puisque cette dernière peut être identifiée sur le réseau à distance. Cela assure aussi une économie des services d’entretien car vous n’aurez plus besoin de relevés effectués sur place par un expert.

Pourquoi fait-il débat ?

Vous l’aurez sans doute remarqué, la pose du compteur Linky fait débat auprès de certains et ce pour plusieurs raisons : 

Les risques pour la vie privée : il s’agit là de l’une des considérations majeures quant à l’installation de ce compteur intelligent. En effet, le compteur Linky a accès aux données liées à votre consommation d’énergie, et ce, en direct. Cependant, Enedis a affirmé dans un communiqué que les données de consommation appartenaient avant tout au consommateur. Cela signifie que sans votre accord préalable, aucune compagnie n’a accès à vos données.

Certains consommateurs ont néanmoins peur de voir leurs données être victimes de cyberattaques dû à la nature sans fil du boîtier. Toutefois, ces données sont très bien protégées et uniquement accessibles via les serveurs d’Enedis.

À lire Comment fonctionne le compteur Linky et quelles données collecte-t-il ?

Les “dangers” de l’activité CPL : la technologie CPL, ou Courant Porteur en Ligne, a une réputation qui peut troubler certains consommateurs. Comme la plupart des appareils électriques, le compteur Linky utilise des champs électromagnétiques basses fréquences.

Ces champs électromagnétiques font l’objet de recherches depuis plus de trente ans sans qu’il puisse être démontré qu’ils aient le moindre impact sur la santé, mais cela n’empêche pas certaines personnes d’être vigilantes. Néanmoins, les ondes qui sont émises par le compteur Linky sont bien moins puissantes que la limite maximale autorisée et se situent aux alentours, voire en dessous, des ondes wifi.

Peut-on empêcher la pose ?

La pose du compteur Linky est obligatoire dans tous les foyers disposant d’un compteur électrique. Ces compteurs ne vous appartiennent pas et sont la propriété des syndicats de l’énergie en France. Ce faisant, même si un compteur se trouve dans l’enceinte de votre propriété, il n’est pas votre propriété privée.

Ce faisant, interdire la pose du compteur revient à bloquer la mise en place d’un dispositif qu’il ne vous revient pas de contrôler, ce qui eut être problématique.

À lire Linky : Les avantages et les inconvénients du nouveau compteur électrique intelligent

Notez bien que lorsque Enedis vous propose de vous installer le compteur, il ne s’agit pas réellement d’une option et un électricien viendra à votre domicile pour l’installation. Vous avez bien évidemment le droit d’envoyer des lettres de refus à la compagnie. Cependant, ces dernières recevront une réponse négative puisque la pose contribue au plan de transition énergétique en France et en Europe.

Qu’arrive-t-il si vous empêchez la pose ?

Si jamais vous vous opposez à la pose, vous serez désormais sanctionné par une amende. L’amende en elle-même vous reviendra à 8,30 € par deux mois suivant lequel vous n’avez toujours pas permis la pose et n’avez pas envoyé vos relevés de consommation.

Notez que dès 2025, cette amende sera envoyée à tous ceux qui n’ont pas le compteur Linky, et ce, peu importe s’ils envoient leurs relevés ou non.

Le compteur et sa pose sont gratuits pour tous. Toutefois, si vous vous obstinez à être à l’encontre de cette pose, tous les avantages liés au compteur pourraient vous être retirés et sa pose serait toujours obligatoire. À terme, une trop forte objection au compteur pourrait entraîner la résiliation de votre contrat d’énergie.

À lire En quoi le compteur linky peut-il vous aider à consommer moins d’énergie ?

Le progrès demande des sacrifices tendant vers l’avenir

Partagez votre avis