Blog décoration et maison Ctendance

Energie

Chauffe-eau thermodynamique : une solution pour réduire votre consommation énergétique de 70 % ?

Vous envisagez l'installation d'un système de chauffe-eau abordable qui vous permettrait de réaliser des économies d'énergie ? Le chauffe-eau thermodynamique est l'option que vous devez considérer.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Installation d'un chauffe eau thermodynamique

Un chauffe-eau thermodynamique n’est autre qu’un simple ballon d’eau chaude qui est équipé d’une pompe à chaleur aérothermique. Il capture l’énergie présente dans l’air et l’utilise pour chauffer l’eau du réservoir.

C’est donc une forme d’énergie renouvelable, gratuite et surtout inépuisable qui est l’air. Ce dispositif permet alors de faire de véritables économies. Réaliser un tel investissement permet de produire de l’eau chaude sanitaire à un coût nettement inférieur.

Installation d’un chauffe-eau thermodynamique : entre avantages et inconvénients

L’installation de cet équipement offre plusieurs avantages, ce qui explique sa popularité. Mais comme toute chose, on note quelques inconvénients qu’il faudrait connaître avant de faire votre choix de chauffe-eau.

À lire Quel système de chauffage choisir pour une extension de maison ?

Avantages d’un chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique vous fait des économies allant de 50 et 70 % comparativement à un chauffe-eau électrique ou à gaz. Par conséquent, vous constaterez une baisse significative de vos factures d’eau chaude sanitaire.

De plus, cette installation est éligible à diverses aides financières telles que : le crédit d’impôt de 30 %, l’éco-prêt à taux zéro, le chèque énergie, etc.

En outre, ce type de chauffe-eau est plus abordable et tout aussi respectueux de l’environnement que les systèmes solaires de capture.

Un chauffe-eau thermodynamique
  • Save
Leroy Merlin

Inconvénients d’un chauffe-eau thermodynamique

L’installation de cet appareil peut être assez coûteuse en fonction de sa taille et de vos besoins en eau chaude sanitaire.

À lire Ventilation mécanique insufflée : votre solution pour une maison sans humidité ?

Pour une estimation, prévoyez un budget compris entre 1 500 € et 2 000 € pour un modèle avec un ballon de 300 litres adapté à un couple ou une petite famille.

Cependant, pour une famille plus nombreuse jusqu’à 6 personnes, le coût d’installation peut varier entre 2 000 € et 3 000 €.

Malgré cela, ce coût reste bien inférieur à celui d’un chauffe-eau solaire.

Fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique

Également appelé « cumulus thermodynamique », cet équipement utilise un ballon de stockage et une pompe à chaleur pour extraire la chaleur de l’air et la transférer dans le ballon, ce qui assure la production d’eau chaude sanitaire. Sachez qu’il existe cinq types de chauffe-eau thermodynamiques.

À lire Alarmes filaires ou sans fil : quelle solution choisir pour sécuriser votre maison efficacement ?

  • Chauffe-eau sur air extrait : il utilise une ventilation mécanique contrôlée (VMC) pour fonctionner, chauffant l’eau sanitaire avec les calories présentes dans l’air, sans impacter la température intérieure de la maison.
  • Chauffe-eau sur air intérieur : fonctionnant en utilisant la chaleur de l’air intérieur du logement, il augmente les besoins en chauffage, mais reste plus efficace que les autres types.
  • Chauffe-eau sur air extérieur : en utilisant la chaleur de l’air extérieur, il produit de l’eau chaude sanitaire sans affecter la température intérieure.
  • Chauffe-eau géothermique : utilisant l’énergie du sol pour chauffer l’eau, il nécessite l’installation d’une sonde à une certaine profondeur, ce qui peut augmenter le coût des travaux.
  • Chauffe-eau thermodynamique héliothermique : utilisant des panneaux solaires pour produire de l’eau chaude, il offre une performance similaire au modèle géothermique.

Que faire lors de l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Pour une efficacité optimale, l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique doit respecter certaines exigences :

  • Éviter de l’installer dans un endroit où la température peut descendre en dessous de 5 °C.
  • Prévoir un espace au sol d’au moins 10 m² pour son installation.
  • Assurer la disponibilité d’une source d’air à proximité.
  • Veiller à ne pas chauffer l’eau sanitaire à plus de 50 °C.
  • Éviter l’installation à l’intérieur du logement.
Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis