Isoler une porte du froid : les solutions

Isoler Porte
Saviez-vous que 20 % des déperditions thermiques proviennent des ouvertures de la maison et plus encore de la porte d’entrée qui est en contact direct avec l’extérieur ? Le froid peut alors s’infiltrer très facilement si elle est mal isolée. Vous n’avez de ce fait aucune difficulté à comprendre que l’isolation est particulièrement importante. Il existe des solutions comme la pose de rideaux thermiques, des bas de porte, la pose de joints, etc. Voici quelques conseils pour y remédier.

Si votre porte laisse passer des courants d’air et du froid, il faut alors agir le plus vite possible pour y remédier. Ce serait dommage de vous retrouver avec des factures de chauffage élevées et de perdre en confort. D’autant que des solutions existent et sont simples à mettre en œuvre.

Il faut choisir les solutions en fonction des endroits par lesquels le froid passe. Les entrées d’air proviennent parfois de l'encadrement et de la hauteur, d’en bas ou d’en haut.

La pose de joints sur le dormant de la porte

Pour calfeutrer complètement et efficacement votre porte, les joints sont parfaits. Il faudra alors les poser sur le dormant de la porte qui est la partie fixe. Il est également nécessaire de préparer la pose afin que l’adhérence soit parfaite et durable.

  • Enlevez les anciens joints avec un cutter.
  • Ôtez tous les résidus de colle, de peinture ou de vernis qui pourrait rester, ils seraient dommageables pour l’adhérence du futur joint.
  • Nettoyez bien les zones en les dégraissant avec de l’alcool ou de l’éthanol.

Vous pouvez ensuite choisir parmi 5 types de joints :

Les joints adhésifs en V : ils mesurent entre 1 et 5 mm d’épaisseur et offrent des performances qui restent moyennes.

Les joints adhésifs en polyuréthane : ils présentent une épaisseur comprise entre 1 et 5 mm et offrent de faibles performances.

Les joints adhésifs en V : ils sont proposés dans des épaisseurs variant entre 1 et 5 mm et sont assez performants.

Les joints métalliques présentent une épaisseur de 1 à 6 mm, et ils ont une performance élevée.

Les joints en silicone : ce sont parmi les plus épais puisqu’ils font plus de 6 mm, mais également parmi les plus performants.

Les bourrelets en mousse PVC proposent la même épaisseur que les précédents et des performances comparables.

Suivant le choix que vous faites, cela vous coûtera entre 10 et 70 euros.

Installation d’une plinthe automatique ou d’un bas de porte

Il faut savoir que le boudin de porte n’a qu’un intérêt très limité. Il est plus judicieux de se tourner vers un bas de porte ou une plinthe automatique. Deux procédés qui sont très isolants et présentent un  véritable atout. C’est une astuce très efficace pour isoler votre porte du froid, mais également du bruit si celle-ci présente une ouverture entre le sol et le bas de la porte. Essayez, vous ne pouvez pas être déçu, car ils présentent tous les deux une très bonne performance.

L’isolation de la vitre de la porte d’entrée

Pour isoler la vitre de la porte d’entrée, deux solutions s’offrent à vous :

  • L’installation d’un double ou même triple vitrage pour ne plus avoir du tout d’entrée d’air froid.
  • Mettre des doublages plastiques au niveau de la vitre : il faut simplement les poser directement sur la surface vitrée et ensuite les fixer à la chaleur d’un sèche-cheveux. Simple, mais efficace.
Isolation Porte
© istock

Les rideaux thermiques

Le rideau thermique est une idée qui permet de protéger sa porte des entrées d’air froid. C’est un rideau avec une doublure thermique qui est fait pour lutter contre les températures basses. Il offre plus ou moins de performance selon la matière que vous allez choisir. Son prix oscille entre 20 et 100 euros.

En laine : il a l’avantage d’être naturel et il présente un pouvoir isolant important.

En molleton : il reste élégant et décoratif et il possède les mêmes performances d’isolation que le PVC et le PET ou polyéthylène téréphtalate.

En PVC : il a la capacité d’isoler du froid, mais également du chaud et du bruit.

En PET ou plastique pétrosourcé : il sera très résistant et présente les mêmes performances isolantes que le PVC.

L’isolation de l’intérieur de la porte

Il arrive que les déperditions de chaleur soient dues au fait que le bois de la porte d’entrée est trop fin. Dans ce cas, vous pouvez envisager de placer directement sur la porte un isolant en plaques comme le liège. Il bloque le froid facilement et il a également des qualités acoustiques. Il vous reviendra à environ de 15 à 25 euros pour une dalle de liège de 30 sur 60 cm.

La serrure et la boite aux lettres

La serrure et la boite aux lettres (si celle-ci est directement située dans la porte), représentent des entrées possibles d’air froid. Pour la serrure, il suffit d’installer un volet pivotant qui la protège. Il bloque le passage de l’air froid et limite de ce fait les pertes de chaleur. Pour la boite aux lettres, optez pour une brosse de calfeutrage. De cette manière, même quand elle est relevée, elle ne laisse pas passer l’air froid, ce qui n’empêche pas le facteur de glisser le courrier.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.