L’enduit de lissage : types, pose et finition

Enduit
Les bricoleurs le connaissent bien, l’enduit de lissage à ne pas confondre avec l’enduit de rebouchage permet de préparer ses murs avant de peindre en particulier. Si la surface est parfaitement plane et en bon état, peindre sera beaucoup plus facile pour vous et surtout , l’aspect esthétique plus parfait.

Qu’est-ce qu’un enduit de lissage ?

L’enduit de lissage est utilisé après avoir mis l’enduit de rebouchage. Il se présente sous la forme d’une pâte étalée sur le mur sous deux formes : soit sous la forme d’une pellicule, soit sous la forme d’un film. Il permet d’isoler la couche de finition du mur.

L’enduit pelliculaire est plus particulièrement destiné à la préparation du mur et au lissage de celui-ci avant de poser sa peinture. Il est parfait pour l’intérieur d’une habitation. L’enduit filmogène, il est utilisé plus facilement dans diverses situations. Il peut être employé comme enduit de rebouchage et de lissage. Il est possible par exemple de s’en servir sur le carrelage ou sur des surfaces autres non poreuses.

Enduit Lissage
© Ameliorerchezmoi.com

À lire aussi : Comment reboucher un trou dans un mur ?

À quoi ça sert ?

Vous l’avez compris, l’enduit de lissage sert à lisser le mur afin que sa surface soit complètement prête à recevoir le revêtement mural que vous souhaitez poser. Il est commercialisé sous deux formes : en poudre ou en pâte. En poudre, il nécessite une préparation puisqu’il doit être mélangé à de l’eau dans des proportions qui sont spécifiées sur le produit et qui doivent être parfaitement respectées. Il est vendu dans toutes les grandes surfaces de bricolage en paquet ou en sac.

Il faudra le stocker au sec et au frais pour pouvoir l’utiliser quand vous en avez besoin. La forme en pâte est un peu plus coûteuse, mais prête à l’emploi. Il est commercialisé sous forme de pot ou de tube. Il ne vous reste plus maintenant qu’à choisir votre enduit de lissage selon vos besoins.

Pourquoi faire un enduit de lissage ?

L’enduit de lissage permet de préparer son mur correctement avant de poser le revêtement final. Le rendu sera ainsi parfait et sans défaut. Il permet d’effacer les défauts qui pourraient subsister une fois que vous avez rebouché les trous par exemple. Il permet également de réparer des petites fissures ou des trous qui ne dépassent pas deux à trois millimètres.

Quelles sont les différences entre enduit de rebouchage et un enduit de lissage ?

La différence principale demeure dans les termes employés. L’enduit de rebouchage est destiné à réparer les murs qui sont très abimés. Si les trous et les fissures dépassent deux ou trois millimètres, vous devrez utiliser un enduit de rebouchage et seulement après mettre de l’enduit de lissage pour parfaire la surface de votre mur. Il possède en effet, une texture plus épaisse qui correspond mieux à cette utilisation. Il sera appliqué à la verticale contrairement à l’enduit de lissage qui est posé à l’horizontale.

L’enduit de lissage joue également un rôle dans la réparation d’un mur à condition que les fissures ou les trous soient inférieurs à deux ou trois millimètres. Il permet comme son nom l’indique de lisser la surface qui sera ainsi prête à peindre par exemple.

En fait, ces deux produits permettent d’effacer les imperfections d’un mur. L’utilisation des deux produits successivement est possible. En effet, après avoir rebouché vos trous avec l’enduit de rebouchage, vous mettez l’enduit de lissage pour que tout le mur soit parfaitement homogène et que sa surface soit parfaitement plane.

Enduit
© Maison Travaux.fr

Les différents types d’enduit de lissage (en poudre ou en pâte)

Vous allez être face à un choix entre ces deux types de produits, en pâte ou en poudre: si votre mur est peu abîmé et que vous souhaitez juste que sa surface soit parfaitement plane pour une finition impeccable ou pour un passage alors que vous avez déjà rebouché vos trous et fissures avec l’enduit de lissage, optez pour l’enduit en pâte.

Si vous désirez reboucher quelques fissures et combler pour rattraper une surface afin qu’elle soit bien droite, alors optez pour l’enduit en poudre. Il pourra être posé en couches plus épaisses et sera donc plus pratique pour cet usage.

Avantages et inconvénients de chacun

Chacun de ces deux produits présente des avantages et des inconvénients pour un prix qui reste assez similaire même si l’enduit en pâte est légèrement plus cher :

Avantages de l’enduit en poudre :

  • Vous choisissez plus facilement la consistance souhaitée en ajoutant éventuellement de l’eau ;
  • Le prix de revient est moins élevé surtout si vous avez à traiter de grandes surfaces ;
  • Il est plus polyvalent surtout si les surfaces sont inégales et un peu abîmées ;
  • Il peut être assez facilement appliqué en couches épaisses ;
  • Il se conserve plus longtemps à condition toutefois d’être entreposé dans de bonnes conditions, c’est-à-dire dans un endroit sec.

Inconvénients de l’enduit en poudre :

  • Il demande un temps de préparation ;
  • Il est parfois compliqué à doser correctement ;
  • Il nécessite un point d’eau à proximité ;
  • Il doit être appliqué dès qu’il est prêt, car il risque de sécher dans le cas contraire.

Avantages de l’enduit en pâte :

  • Vous ne faites pas de gâchis, pas de perte puisque celui-ci est prêt à l’emploi ;
  • Vous gagnez du temps, car il n’y a pas de préparation ;
  • Le dosage du mélange étant déjà fait, vous êtes certains que la texture est parfaite, la pâte est homogène et onctueuse ;
  • C’est un produit qui est recommandé aux débutants, mais qui est également intéressant pour les experts.

Inconvénients de l’enduit en pâte :

  • Il n’est pas indiqué dans le cas où vous avez besoin de mettre des couches épaisses ;
  • Il vous reviendra plus cher si vous avez plusieurs murs à traiter.
Enduit
© Youtube

La préparation du mur

Réaliser un enduit de lissage est une tâche qui demande un peu de patience et qui requiert une certaine méthode. Il faut en effet préparer le support et enlever l’ancien enduit. Ensuite vous appliquerez le nouveau avec un couteau à enduire ou une taloche. Il faut que votre support soit parfaitement sain et propre.

À lire également : Enduire un mur : comment faire ?

Si votre mur présente des traces d’humidité :

Il faudra commencer par le traiter avant de pouvoir appliquer votre enduit. Si ce problème apparaît de façon récurrente, nous vous conseillons de faire réaliser un diagnostic pour qu’un spécialiste puisse vous proposer le traitement le plus adapté à votre problème.

Si votre enduit ancien s’effrite :

Retirez l’enduit sur la surface entière ou sur la zone concernée :

  • Il faudra alors décoller l’ancien enduit en passant votre spatule entre le mur et celui-ci ;
  • Ensuite, poncez le support avec un papier à gros grains, n° 40 ou 80, ou encore avec une ponceuse murale en effectuant de grands cercles.

Si l’enduit ancien ne s’effrite pas :

  • Prenez votre couteau à enduire, inclinez-le et raclez la surface afin d’éliminer toutes les aspérités éventuelles ;
  • Passez votre main sur le mur et si vous sentez encore des rugosités, poncez alors celui-ci avec un papier de verre gros grain, n° 40 ou 80.

Dans tous les cas : il faut dépoussiérer le support en le frottant à la brosse ou au chiffon et en passant ensuite ce dernier à l’aspirateur. Il faut penser à protéger vos meubles avec une bâche.

À lire aussi : Papier peint : comment le poser comme un pro ?

La préparation de l’enduit de lissage

Seul l’enduit en poudre demande une préparation spécifique :

  • Sachez que vous avez tout intérêt à préparer des petites quantités, car cela est plus facile et à renouveler l’opération quand vous en avez besoin. Il faut respecter la proportion telle qu’elle est indiquée sur le paquet , donc le volume poudre et eau ;
  • Mettez la poudre dans votre récipient. Choisissez bien ce réceptacle pour que vous puissiez mélanger correctement ;
  • Ajoutez alors le volume d’eau tiède préconisé : l’eau tiède facilite le mélange en évitant la formation de grumeaux ;
  • Mélangez à la spatule, il faut que la consistance ressemble à une crème semi-liquide. Si jamais l’enduit est trop sec, rajoutez un peu d’eau, tandis que s’il est trop liquide, vous devrez remettre de la poudre.

L’enduit prêt à l’emploi : il ne nécessite aucune préparation.

À noter : suivant le mur sur lequel est posé l’enduit, il faut juste bien vérifier s’il est recommandé en intérieur ou en extérieur.

Enduit
© Améliorerchezmoi.com

La préparation du matériel (couteau)

Il faut tout d’abord vous assurer que votre couteau à enduire soit parfaitement affûté :

  • Il est préférable d’utiliser une lame fine pour biseauter le bord de la lame ;
  • Posez votre couteau à enduire sur une cale en bois ;
  • Tenez fermement le couteau ;
  • Limez un côté de la lame en biseau ;
  • Passez une pierre à affûter sur le biseau, votre mouvement doit être effectué du haut vers le bas jusqu’à ce que la lame soit bien aiguisée.

À lire également : Décoller du papier peint

L’application de l’enduit sur le mur

Pour appliquer l’enduit sur le mur à l’aide d’une taloche ou d’un couteau à enduire, voici les différentes étapes :

  • Commencez toujours par l’angle du mur ;
  • Travaillez dans un mouvement du haut vers le bas et par petites surfaces d’environ 50 cm de côté ;
  • Le lissage s’effectue sous forme de bandes parallèles, se chevauchant légèrement, sur la largeur d’une demi-lame environ ;
  • Prenez votre spatule, et posez de l’enduit sur la face biseauté du couteau à enduire ;
  • Tenez le couteau fermement en plaçant votre pouce en dessous. Vous devez le positionner légèrement en biais pour que le petit bourrelet d’enduit ressorte du côté qui n’est pas encore enduit. Vous le supprimerez lorsque vous passez à la bande suivante ;
  • Lissez avec application en passant plusieurs fois au même endroit si nécessaire ;
  • Appliquez l’enduit sur une épaisseur d’un millimètre pour ne pas avoir à poncer beaucoup ;
  • Le temps de séchage est ensuite de 12 heures au minimum.

Pour un angle saillant avec arête nette :

Procédez en deux temps :

  • Prévoyez deux couteaux à enduire : l’un servant de guide à l’autre ;
  • Tenez le couteau guide à l’horizontale, le long de l’angle, il sert de bordure à l’enduit ;
  • Appliquez l’enduit à l’aide de l’autre couteau et du côté opposé du mur ;
  • Laissez sécher l’enduit ;
  • Recommencez l’opération de l’autre côté de l’angle ;
  • Laissez sécher ;
  • Poncez avec un papier de verre léger juste pour adoucir l’angle.

Si l’angle est trop fragilisé :

Vous aurez tout intérêt à le protéger avec une cornière métallique ou un profilé en aluminium ou zinc, qui sera ensuite recouvert par l’enduit ;

  • Fixez le profilé avec du plâtre ;
  • Appliquez l’enduit en utilisant la technique préconisée pour les angles ;
  • Poncez avec un papier de verre fin.
Preparation Mur Enduit
© Renovationtravaux.fr

Les finitions

Les finitions sont nécessaires pour parfaire la surface :

  • Poncez légèrement l’enduit avec une cale à poncer et du papier abrasif fin, il faut que votre support soit parfaitement lisse ;
  • Effectuez des mouvements circulaires de plus en plus amples ;
  • Dépoussiérez ensuite la surface avec un chiffon légèrement humide.

Bon à savoir : attendez ensuite environ 24 heures avant de poser votre revêtement ou de peindre.

À lire aussi : Peindre un mur sans trace : comment faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.