Papier peint : comment le poser comme un pro ?

Poser Papier Peint Comme Un Pro

Le papier peint est un élément de décoration très tendance qui permet de changer rapidement le style et l’ambiance d’une pièce. Découvrez nos conseils pour bien le poser et pour tapisser comme un pro !

Quel papier pour quelle pièce ?

Le papier peint trouve droit de cité dans toutes les pièces. Hors des critères esthétiques, restent les caractéristiques techniques. Le papier standard est le plus courant et aussi le plus économique. Léger et fin, il est assez fragile : mieux vaut éviter de le poser dans les pièces humides ou salissantes.

Le vinyle, recouvert d'une couche plastifiée, est lavable. Il se pose sans problème dans une entrée, un escalier, mais aussi dans une chambre d'enfant, une cuisine ou une salle de bains.

Le vinyle expansé relief est le plus résistant. Il est composé de mousse qui lui donne du volume. Coûteux, il apporte la solution idéale en cas de condensation importante dans les pièces. Bien adapté à une chambre d'enfant, son entretien est simple. En outre, il est pelable ce qui facilite tout décollement ultérieur.

Décoller à toute vapeur !

Decoller Papier Peint Vapeur
© Leroymerlin

Perforez la surface des papiers lavables ou lessivables avec une roulette hérisson ou une paille de fer, pour permettre à la vapeur d'imprégner la sous-couche. Sinon, impossible de les décoller !

Détrempez bien le vieux papier peint en appliquant la décolleuse pendant quelques secondes. Déplacez son plateau afin d'imprégner la partie voisine tout en grattant le papier ramolli avec un couteau de peintre à lame souple.

La préparation du support

Avant tout, observez le fond pour diagnostiquer son état. Sur un mur friable et poreux, utilisez un produit « bloqueur de fond » pour le stabiliser. Sur des plâtres neufs, un pré-encolleur vous évitera d'appliquer la traditionnelle couche de colle : il sèche plus rapidement en supprimant la porosité. Si le mur est taché, appliquez une peinture d'impression pour l'opacifier, ou posez un papier d'apprêt.

Pour les murs humides, le problème est plus difficile à traiter. Pour quelques taches isolées et peu étendues, un pré-encolleur traité fongicide suffit. Pour la pose du papier, utilisez une colle qui contient aussi un additif fongicide. Si les manifestations d'humidité sont plus importantes, c'est à la source que le problème devra être résolu.

Les murs peints se nettoient avec une lessive alcaline (Saint-Marc ou Oxydrine) qui dépoussière, dégraisse et oxygène les peintures à « fond bloqué », c'est-à-dire lisses et imperméables. Le lessivage s'effectue de bas en haut et le rinçage, à l'eau claire, du haut vers le bas. Laissez sécher et égrenez les peintures brillantes avec de l'abrasif à grain moyen pour que le papier puis- se accrocher. Vous pouvez aussi utiliser un produit chimique de débrillantage, nettement plus pratique !

Si les murs sont déjà tapissés, les papiers classiques et les sous-couches des vinyles pelables se détrempent aisément avec une éponge et de l'eau additionnée de décolleur spécial. Les autres, souvent plastifiés, sont plus résistants et nécessitent donc l'emploi d'un rouleau perforateur et d'une décolleuse à vapeur.

Le matériel nécessaire

Preparation Papier Peint Materiels

Le plus pratique pour préparer le papier est la table à encoller car les dimensions de son plateau sont adaptées aux lés. Remplacez-la éventuellement par une porte bien plane et propre, posée sur des tréteaux.

Côté outils, il vous faudra : une règle métallique, un mètre, un fil à plomb, des spatules, un niveau à bulle, un crayon, une brosse à encoller, une grosse éponge végétale, un seau, un petit pinceau, un agitateur ou une cuiller en bois, un sabre ou des ciseaux, un cutter, une brosse et, enfin, une roulette à maroufler.

La colle adaptée

À chaque papier correspond une colle. Il existe pourtant des «universelles» ou «polyvalentes», mais qui ne sont pas toujours bien adaptées. Leur usage, simple, nécessite seulement de respecter le dosage et le temps de pose.

Quant aux colles pour frises et retouches, elles sont vendues en tubes ou en pots.

Le bon démarrage

C'est le soin apporté à la pose du premier lé qui détermine la réussite de la décoration. En principe, avec un papier à gros motifs, on débute au centre du mur, face à la porte d'entrée. Tracez une ligne verticale au fil à plomb et progressez de part et d'autre de ce repère. Cette règle peut toutefois changer selon la configuration de la pièce ou la nature du papier. S'il est uni, par exemple, ou à petits motifs répétitifs, mieux vaut démarrer au ras d'une fenêtre, d'une porte ou dans un angle.

La pose du papier peint

Poser Papier Peint

Il faut tout d'abord procéder à l'encollage des lés. Les bandes, prédécoupées, sont déroulées sur la table, puis encollées une à une en les repliant à mesure en portefeuille. La colle doit être appliquée généreusement, sans surcharge, en partant du centre puis en insistant sur les bords. Nettoyez bien la table ensuite afin de ne pas salir les prochains lés.

Les fabricants préconisent un temps de pause avant l'affichage. Ce délai écoulé, appliquez le lé en haut du mur en le déployant doucement pour l'aligner sur la ligne verticale préalablement tracée. Prévoyez un dépassement de 5 cm environ en haut et en bas, qui sera émargé une fois la pose terminée.

N'hésitez pas à décoller le papier pour le repositionner délicate- ment s'il n'est pas correctement mis en place. Marouflez à la brosse du centre vers l'extérieur afin de chasser les bulles d'air et les plis. Continuez la pause en procédant bord à bord avec les autres lés.

Les 8 grandes étapes de la pose

  1. Mesurez la largeur du premier lé et tracez un repère en haut du mur de départ, à droite de l'angle, en déduisant 2 à 3 cm. Avec le fil à plomb, tracez votre ligne de référence bien verticale jusqu'au sol.
  2. Préparez la colle dans un seau propre en respectant le dosage indiqué par le fabricant. Après un temps de pose, appliquez la colle à la brosse du centre vers les bords, sur les lés que vous aurez découpés à l'avance.
  3. Laissez le papier s'imprégner quelques secondes puis repliez le lé en ramenant chaque extrémité bord à bord. Préparez ainsi deux ou trois bandes d'avance et mettez-les de côté quelques minutes.
  4. Présentez le lé face au mur en le dépliant précautionneusement le long de la ligne verticale. Répartissez la marge en haut et en bas, qui sera arasée plus tard. Attention, le papier détrempé est fragile.
  5. Pressez les joints avec une roulette en plastique pour faire disparaître les cloques en bordure de lé. Procédez ainsi uniquement sur les papiers lisses ! Pour un papier structuré, utilisez la brosse ou un chiffon.
  6. Si nécessaire, vous pouvez décoller et repositionner le papier. Chassez ensuite les plis et les bulles d'air en marouflant du centre vers l'extérieur, et du haut vers le bas, à l'aide d'une brosse longue à soies souples.
  7. Au ras du plafond et de la plinthe, marquez le pli avec une spatule en plastique. Guidez-vous sur la lame d'un large couteau de peintre pour couper l'excédent avec une roulette à araser ou un cutter incliné à 45°.
  8. Coupez l'électricité et démontez le couvercle des prises et interrupteurs. Une fois le papier posé, pratiquez une incision en croix pour pouvoir le maroufler. Supprimez enfin le surplus de papier au cutter.

Conseils : On a tendance à déposer moins de colle en lisière des lés. Aussi est-il souvent nécessaire d'en ajouter un peu après séchage, à l'aide d'un pinceau ou de la canule du tube. Marouflez ensuite à la roulette, puis nettoyez avec une éponge légèrement humide.

Les points particuliers à connaitre

Angle Papier Peint

Un angle rentrant. Les angles apparaissent souvent, à tort, bien verticaux. Quelques millimètres de décalage se solderont rapidement par un biais très visible ! Il est donc très rare, sauf coup de chance, de pouvoir marquer le lé dans l'angle et de le faire continuer sur le mur suivant. Aussi, la méthode consiste à terminer le premier pan de mur par un lé, recoupé en largeur, qui dépasse d'un centimètre environ le mur de retour. Les lés suivants sont posés entiers, en alignant le premier d'entre eux sur une nouvelle verticale tracée au fil à plomb.

Un angle sortant. Le papier doit déborder sur le retour. Découpez-le à l'aide d'un cutter et d'une règle métallique pour ne laisser qu'un demi-centimètre. Tracez ensuite sur le retour une verticale espacée d'une largeur de lé. Affichez la bande suivante le long de cette ligne puis recoupez-la à l'endroit du raccord. Les papiers à raccords. Les découpes et le numérotage occasionnent beau- coup de travail et de pertes. Calculez avant l'achat de vos rouleaux quelle est la surface à tapisser, sachant que leur largeur est d'environ 53 cm pour une longueur de 10 m. N'oubliez pas de compter les chutes en vous aidant des indications du fabricant : elles serviront au-dessus des portes et des fenêtres.

Prises et interrupteurs. Il est possible de laisser les boîtiers en place lorsque leurs angles sont droits et francs. Mais mieux vaut les dévisser afin de glisser le papier dessous. Naturellement, coupez le courant auparavant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires