Comment peindre un mur en parpaing ?

Peindre Mur Parpaing
Le parpaing brut a tendance à mal vieillir au fil du temps, il peut devenir gris, terne et triste. Mais pas de panique ! Il est possible de peindre ce matériau pour lui apporter un air pimpant à nouveau. Cependant l’entreprise n’est pas aussi simple et il est nécessaire de choisir sa peinture ainsi que ses outils avec soin. Voici comment peindre un mur en parpaing !

Le parpaing est constitué par un mélange de sable et de ciment, il est donc possible de le peindre, bien que ce soit une tâche plus difficile que pour un mur simple. Il faut choisir avec soin sa peinture, une peinture pour façade est obligatoire. Que ce mur soit intérieur ou extérieur, voici la technique pour le peindre.

Le parpaing : est-il possible de le peindre ?

Il est évidemment possible sans problème de peindre votre mur en parpaing. Il faut cependant faire attention à la peinture que vous allez employer. La peinture acrylique peut être utilisée sur ce type du mur, mais il faut vérifier qu’elle est bien recommandée sur ce support avant d’opter pour celle que vous souhaitez. En extérieur, la technique n’est pas très différente de celle qui est employée pour repeindre les briques. Il est préférable dans ce cas de prendre une peinture spécialement destinée aux façades.

Comment choisir la peinture ?

Le parpaing étant un matériau très poreux, il est vivement recommandé de mettre une sous-couche spécialement dédiée à cet effet. Ensuite, la peinture pourra être passée sans qu’elle ne soit absorbée tout de suite par le parpaing.

Le parpaing est également un matériau très irrégulier qui présente un aspect irrégulier avec des trous et des pointes. C’est pourquoi la peinture doit être suffisamment épaisse pour combler cette surface irrégulière et accidentée.

Liste du matériel nécessaire

  • Rouleaux à poils longs : anti-goutte si possible et une recharge si jamais vous décidez de peindre votre mur dans deux couleurs. Demandez conseil si vous hésitez entre deux modèles.
  • Des pinceaux de qualité : pinceaux plats et pinceaux à rechampir sont nécessaires. Investissez dans du matériel de qualité pour un résultat parfait.
  • Le ruban de masquage : il est utile pour délimiter la partie que vous souhaitez mettre en peinture. Pour une finition parfaite, choisissez-le bien !
  • La sous-couche pour parpaing : il est préférable d’en acquérir sinon vous risquez d’avoir besoin d’une quantité de peinture très importante. Elle facilite considérablement l’accroche de la peinture. Choisissez une sous-couche spécialement conçue pour le béton ou une primaire d’accroche spéciale parpaing. Il ne faut pas qu’elle soit trop épaisse, car le but est qu’elle pénètre dans le parpaing partout.

Bon à savoir : dans le cadre d’une rénovation, vous pouvez trouver une sous-couche dite fixante qui permet de corriger en même temps les problèmes de murs friables ou abimés. Cette sous-couche se vend au prix moyen de 25 euros le litre environ. La sous-couche universelle ne coute que 10 euros le litre.

  • La peinture spéciale parpaing : la peinture que vous allez choisir pour un mur en parpaing intérieur sera de préférence acrylique et épaisse. Le rendu et la résistance seront bien meilleurs. Évitez d’acheter une peinture bas de gamme qui n’offre pas un rendu satisfaisant. Vous aurez alors dépensé du temps et de l’argent pour un rendu très décevant.
  • Dans le cas d’un mur extérieur, il faut prendre une peinture pour façade. Elle s’applique facilement sur un soubassement, une clôture, un garage ou un muret en parpaings. La peinture acrylique, spéciale façade, est commercialisée entre 5 et 10 euros le litre. Elle est abordable, mais elle offre un rendu parfait.
Parpaing Istock
© istock

La préparation du mur en parpaing extérieur et intérieur

C’est une étape primordiale avant de penser à la peinture. Il faut dépoussiérer, dégraisser et nettoyer les parpaings. Si vous voyez quelques fissures ou si les trous sont assez gros, rebouchez-les avec un enduit de lissage.

Une fois qu’il est bien nettoyé, vous pouvez gratter les dernières imperfections et saletés trop accrochées.

Protégez les portes, les fenêtres ainsi que tous les éléments qui ne seront pas peints.

Vous pouvez ensuite peindre au pistolet ou au rouleau selon vos préférences.  Si vous peignez au pistolet, vous serez sans doute obligé de diluer la peinture.

Si vous peignez au rouleau, n’oubliez pas de prévoir un seau et une grille pour enlever l’excédent de peinture.

Appliquez la sous-couche

Sur votre mur en parpaings bien propre, vous pouvez passer la sous-couche.

Prenez un rouleau à poils longs et suivez toutes ces étapes :

  • Commencez par les contours de fenêtres ou de portes ou par les angles. Utilisez un pinceau rond et chargez-le généreusement.
  • Divisez votre façade en carrés de 1 m².
  • Appliquez la sous-couche au rouleau, carré par carré en commençant toujours par le haut.
  • Croisez les passes sur chaque carré, en peignant une fois du haut vers le bas et une fois de gauche à droite, l’objectif est de répartir correctement la sous-couche.
  • Nettoyez ensuite vos outils selon le mode d’emploi indiqué sur le pot.

Mise en peinture du mur en parpaing

Maintenant que la sous-couche est bien sèche, vous allez enfin passer à la peinture :

  • Commencez par peindre les angles et les contours.
  • Ensuite, peignez le haut du mur et descendez en croisant les couches par petites portions d’un m².

Passez une à trois couches selon le rendu souhaité : si le parpaing est sombre et que la peinture est claire, il faudra sans doute passer plusieurs couches pour masquer le parpaing. Vous aurez veillé avant à prendre une peinture opaque. Soyez généreux sur les différentes couches de peinture.

Petite astuce : peindre directement sur le parpaing

Vous pouvez opter pour une autre méthode qui consiste à peindre directement sur le parpaing. Soyez vigilant : il faut choisir dans ce cas une peinture spéciale pour façade en béton qui est adaptée à ce type de travaux. La peinture sera de préférence de finition mate pour que les aspérités ne ressortent pas trop.

Bon à savoir : sans sous-couche, le résultat sera plus imparfait, c’est en effet la sous-couche qui permet de les faire disparaitre.

Vous trouverez des peintures deux en une qui contiennent une sous-couche. Ces peintures sont bien adaptées aux supports bruts comme les parpaings.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.