Ctendance

chauffage

Quand, et pourquoi, faut-il ramoner sa cheminée ?

De nombreux foyers sont équipés d’une cheminée. En effet, cette dernière est une excellente alternative aux systèmes de chauffage classiques, si les ménages désirent faire des économies. Cependant, si vous possédez une cheminée, il est extrêmement important de la ramoner pour continuer d’assurer son bon fonctionnement.

Amandin QG

Publié le

Mis à jour le

Lu 9100

Quand faut-il ramoner sa cheminée ? (Et pourquoi)

Voici comment, quand et pourquoi vous devez procéder au ramonage de votre cheminée. 

Pour quelles raisons devez-vous ramoner votre cheminée ? 

Pour quelles raisons devez-vous ramoner votre cheminée

Le ramonage de votre cheminée est une étape d’entretien essentielle si vous souhaitez que cette dernière conserve de bonnes performances. En effet, il existe de nombreuses raisons qui font que vous allez devoir effectuer cette étape si vous possédez une cheminée au sein de votre logement. 

Optimiser le rendement de votre conduit de cheminée 

Tout d’abord, si vous désirez optimiser au maximum le rendement de votre conduit de cheminée, il est très important de bien ramoner ce dernier. En effet, une fois que vous allez avoir ramoné votre cheminée, cette dernière sera beaucoup plus efficace pour chauffer votre maison.

Effectivement, si le ramonage de votre cheminée a été fait efficacement, vous allez pouvoir constater une réduction de 7 à 10 % concernant la pollution des fumées, et sans oublier la diminution de la consommation de combustible.

C’est pour cela qu’il est important de bien ramoner votre cheminée régulièrement pour optimiser son rendement. 

Pour la sécurité 

La seconde raison pour laquelle il est crucial de ramoner son conduit de cheminée est la sécurité. Il s’agit là de la raison la plus essentielle, encore plus que l’optimisation du rendement de cette dernière. 

En effet, au cours de ses diverses utilisations, votre conduit de cheminée va s’encrasser au fil du temps. Dans ce dernier, la suie, les cendres ou encore des dépôts vont venir s’accumuler. Le problème, c’est que ces différents éléments sont susceptibles de générer plusieurs accidents qui pourraient se révéler être très dangereux.

C’est donc pour cette raison, qu’il est important de ramener, souvent, votre conduit de cheminée pour limiter au maximum les différents risques d’accidents. 

A lire aussi  Quel bois de chauffage utiliser dans une cheminée ?

En effet, le ramonage va permettre d’éviter l’accumulation de ces différents dépôts de cendres et de suie. Ainsi, vous réduirez les risques d’intoxication liés au monoxyde de carbone, mais également les risques d’incendies qui sont très importants lorsque l’on possède une cheminée.

Il est en conséquence crucial de sécuriser son espace de vie lorsque l’on possède ce type de dispositif chez soi.

A lire : Peut-on ramoner sa cheminée soi-même ?

Quand devez-vous ramoner votre cheminée ? 

Quand devez-vous ramoner votre cheminée

Connaître les raisons du pourquoi il est essentiel de ramoner votre conduit de chauffage n’est pas suffisant. En effet, vous devez savoir à quel moment vous devez ramoner cette dernière pour que celui-ci soit efficace. 

En fonction du système de chauffage que vous possédez chez vous, vous allez devoir effectuer une, ou plusieurs fois le ramonage du conduit : 

  • Deux fois par an pour une cheminée classique 
  • Deux fois par an pour un poêle à bois 
  • Une fois par an pour un poêle à granulés 
  • Une fois par an pour une chaudière classique 

Contre toute attente, le printemps est la meilleure période pour procéder au ramonage de vos différents systèmes de chauffage. En effet, c’est à ce moment-là que la période de chauffe de votre logement est censée prendre fin, même si elle peut être plus longue si vous habitez dans une région où il fait très froid. Il vous est toutefois possible de ramoner votre conduit de cheminée lorsque l’été se termine. 

Pour le poêle à bois et la cheminée classique qui nécessitent deux ramonages par an, il est préférable d’en effectuer un avant, et un pendant la période de chauffe, dans le but que ces derniers fonctionnent convenablement pour l’hiver. 

A lire aussi  Poêle à bois suspendu : notre guide

Quelles sont les différentes techniques de ramonage ? 

En fonction du système de chauffage que vous avez au sein de votre foyer, les techniques de ramonage que vous allez adopter vont être différentes. En effet, le ramonage ne va pas s’effectuer de la même façon pour une cheminée que pour un poêle à bois. 

Ramoner une cheminée 

Si vous possédez une cheminée classique et que vous souhaitez la ramoner, il existe 2 techniques que vous pouvez adopter : 

  • Le ramonage mécanique 
  • Le ramonage chimique 

Pour le ramonage mécanique, vous allez devoir faire appel à un professionnel. En effet, ce dernier va enlever les dépôts de cendres et de suie à l’aide d’un hérisson. 

Pour le ramonage chimique, vous allez pouvoir l’effectuer vous-même en faisant brûler régulièrement quelques bûches de ramonage. Cependant, il s’agit davantage d’une méthode d’entretien, contrairement au ramonage mécanique effectué par un professionnel.  

Ramoner un poêle à bois ou à granulés 

Ramoner un poêle à bois ou à granulés

Comme pour le conduit de cheminée, vous pouvez effectuer le ramonage de votre poêle de deux façons différentes, les voici : 

  • Le ramonage simple
  • Le nettoyage complet 

Pour le ramonage simple, il ne s’agira que d’un entretien court et simple afin d’assurer le fonctionnement de votre poêle tout au long de la saison hivernale. Ainsi, nous vous recommandons de le réaliser régulièrement. 

En ce qui concerne le nettoyage complet, vous allez devoir payer un professionnel pour que ce dernier effectue un nettoyage en profondeur de votre poêle. Le prix que vous allez payer dépendra du professionnel choisi et de l’opération demandée. Pour obtenir des renseignements supplémentaires, vous pouvez vous rendre sur notre site. 

Partagez votre avis