Blog décoration et maison Ctendance

Energie

Les appareils électriques à absolument débrancher la nuit pour faire des économies 

Vous voulez faire des économies ? Soyez prudent sur les appareils branchés la nuit !

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Mis à jour le

Les appareils électriques à absolument débrancher la nuit pour faire des économies 

La maison moderne est une maison qui vit rythmée par l’électricité. Néanmoins, la consommation domestique n’est pas toujours justifiée. En journée comme de nuit, certains de vos appareils ont une consommation dites fantôme. Vous ne savez pas quels appareils sont concernés ? Nous allons vous révéler ce que vous devriez vous assurer de bien éteindre la nuit et les alternatives à envisager !

Ils sont toujours allumés

Combien d’appareils fonctionnent aujourd’hui avec des piles ? Dans le meilleur des cas, un appareil peut posséder une batterie et celle-ci réclame encore de l’électricité. Le cycle de rechargement ne promet pas de vous en faire consommer moins. Si seulement le problème était une question de consommation énergétique pour les appareils allumés ou en cours d’utilisation !

Un bon nombre d’appareils ne cessent d’emmagasiner de l’énergie connectés sur secteur alors que vous les avez éteints par le biais du bouton destiné à cette effigie : le bouton marche/arrêt. Cela relève d’une consommation cachée ou d’un mode fantôme

À lire Électricité : est-il possible de payer moins que le tarif réglementé en changeant de contrat ?

Parmi ces appareils qui veillent même en ayant été mis hors tension, on retrouve :

  • l’ordinateur ou téléphone portable
  • le téléviseur
  • la machine à café
  • les appareils de chauffage
  • le climatiseur central
  • les luminaires à variation d’intensité

La liste est interminable si vous souhaitez tous les citer. 

La raison pour laquelle votre appareil n’est pas complètement éteint est que son interrupteur principal soit situé après le transformateur. Cependant, en contact direct avec un approvisionnement énergétique sur une prise de secteur fixe, cela amène à consommer de l’énergie. L’arrêt n’est pas cautionné du fait du courant qui continue de circuler. 

Le résultat fait que nous subissons plus de gaspillage énergétique, dont l’électricité, que nous ne consommons. Sur votre facture, la note va jusqu’à 10 % d’électricité correspondant à la consommation d’appareils électriques éteints, mais encore branchés sur secteur.

À lire Réduire votre facture électrique : comment profiter des tarifs heures pleines et creuses ?

Contre la réglementation

Contre cette effervescence énergivore et inutile, une législation européenne est entrée en vigueur en 2017 afin de mettre un frein sur la puissance de ces veilles cachées. Elles doivent désormais être comprises entre 0,3 et 0,5 W. La mesure s’établit selon des catégories d’appareils. 

Par ailleurs, il a été précisé par l’ADEME, agence œuvrant en faveur de l’environnement, que la puissance fantôme pouvait aller jusqu’à 2 W pour des appareils éteints qui restent connectés à Internet ou à des réseaux de données. Elle estime, de plus, que la consommation énergétique moyenne pour les appareils en veille d’un ménage français avoisinerait 50 W, autrement dit 80 € par an.

Les charges fantômes nous envahissent

Les charges de consommation fantômes sont bien plus impactantes qu’elles n’y paraissent. Quelques anecdotes sont à mentionner à leur sujet. 

Parmi les éléments qui cachent le plus cet aspect de consommation après mise hors tension, vous pouvez ajouter la plupart des électroménagers. Quotidiennement, leur usage se réduit entre 3 et 30 minutes. Le reste du temps, ils sont en mode veille et continuent d’utiliser du courant pour diriger des fonctionnalités complémentaires associées telles que l’horloge, la télécommande, etc. 

À lire Électricité en France : comment choisir le bon fournisseur qui allie économie et écologie ?

Vos appareils électroniques domestiques sont en mode veille environ 75 % du temps, c’est-à-dire quelque 6 500 heures par an. Concrètement, cela représente 40 % de consommation lorsqu’ils sont éteints. Il n’est pas sans dire que certains appareils consomment plus en étant éteints tout au long d’une année que s’ils avaient été utilisés ne serait-ce qu’au cours de 6 mois.

Les alternatives pour contrer cette surconsommation

Voici des astuces pour vous guider 

Faut-il songer à tout débrancher ?

Il est préférable de débrancher tous les appareils de programmation et de cuisson, comme votre machine à expresso, qui possède un mode sombre de veille cachée. Néanmoins, sur le long terme, il n’est pas recommandable de les déconnecter du secteur aussi souvent. Cela pourrait avoir des conséquences néfastes sur leur fonctionnement.

Poser des multiprises à interrupteur

Les barrettes multiprises dotées d’un interrupteur sont idéales pour les combinaisons d’appareils qui sont généralement utilisés ensemble. On pourrait les mettre dans une boîte pour les désigner comme étant un lot. En éteignant ou allumant la multiprise, ce sont tous les éléments connectés qui interagiront conjointement. Pratique puisqu’ils sont traditionnellement interdépendants d’un de leurs éléments qui est central. Par exemple, branchez votre téléviseur, box TV et hi-fi.

À lire Dans quels cas peut-on refuser de payer sa facture de gaz et d’électricité ?

Placer des prises coupe-veille

Cet équipement a pour fonction de couper l’alimentation des appareils qui lui sont rattachés automatiquement, par la détection d’une baisse de tension ou selon une programmation.

Débrancher les chargeurs

Laisser vos chargeurs brancher dans le vide consomme de l’électricité ! Débranchez ces appareils et faites des économies d’énergie facilement !

Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis