Comment tailler les hortensias ?

Taille Hortensias
L’hortensia est un très bel arbuste fleuri qui est d’autant plus beau quand il est bien taillé. Il est important de tailler correctement cet arbuste afin qu’il soit en parfaite santé d’une part et d’autre part pour que la floraison soit plus importante. Il faut respecter quelques règles pour le faire dans de bonnes conditions, même si la taille n’est pas compliquée. Voici quelques conseils pour que vos hortensias soient toujours aussi beaux d’une année sur l’autre.

À quelles périodes faut-il tailler un hortensia ?

Deux saisons sont importantes concernant la taille des hortensias : la fin de l’hiver et l’automne.

Au début de l’automne :

Commencez par supprimer les fleurs fanées et le bois mort.

En effet, à cette période, la floraison est terminée, mais il est trop tôt pour pouvoir couper les branches. Si l’hiver est froid et si vous le coupez avant la baisse des températures, il pourrait souffrir des périodes de gelées. Vous les rafraîchissez en ôtant les fleurs fanées.

En fin d’hiver :

L’idéal est de procéder à cette taille durant la deuxième quinzaine de février ou la première quinzaine de mars. La taille sera plus importante que celle que vous avez effectuée en automne et elle est destinée à obtenir de plus jolis bouquets de fleurs.

Pour l’hortensia grimpant, vous n’aurez pas besoin de réaliser de taille.

À lire aussi : L'arbuste d'ornement : un atout pour décorer votre jardin

La taille des hortensias et leur floraison

Il existe différentes espèces d’hortensias, mais toutes font partie du même genre Hydrangea.

Dans les jardins, c’est souvent l’hortensia boule, l’Hydrangea macrophylla, est certainement celui que l’on trouve le plus fréquemment.

Quelle que soit la variété que vous avez, la taille se réalise toujours de la même manière.

Tailler Hortensias
© istock

Matériel nécessaire :

  • Sécateur
  • Produit cicatrisant

La taille en elle-même :

  • Les fleurs poussent sur les bois de l’année précédente, c’est pourquoi il faut faire attention et éviter de les couper.
  • Si vous taillez votre arbuste de plus de 30 cm, vous n’aurez pas de fleurs.
  • Il faut réaliser la taille au-dessus de la première paire de bourgeons en partant du haut. Vous partez de l’extrémité de la branche et vous descendez à la première paire de bourgeons. Vous taillerez alors à 1 ou 2 cm sous ces bourgeons.
  • Il est nécessaire également de retirer les tiges qui sont faibles et mal en point, ainsi que le bois mort.
  • Il est également recommandé d’ôter les 2 ou 3 branches qui sont les plus vieilles, se trouvant au niveau du pied. Elles sont assez simples à identifier, car elles sont très cassantes et beaucoup plus grosses que les autres.
  • Vous allez ainsi laisser passer la lumière au centre de l’arbre.
  • Il faudra procéder à cette taille tous les ans.

Si l’hortensia n’a pas été taillé depuis longtemps, il se peut que les branches forment un fouillis végétal dense. Coupez pour commencer les branches sèches et mortes. Taillez les tiges que vous trouvez chétives à leur base et toutes les branches qui se croisent afin de laisser place à l’air et à la lumière. De plus, cela vous offre la possibilité de contrer l’envahissement de parasite et limite le développement des maladies.

Vous pouvez ensuite mettre du produit cicatrisant sur les parties que vous avez coupées et en particulier sur les plus grosses coupes.

Pour que la floraison soit vraiment encore plus belle, ajoutez de l’engrais.

Notre conseil : même si les rameaux ont poussé après la taille et qu’elles ne portent de ce fait des fleurs que l’année suivante, il n’est pas utile de se précipiter pour couper les branches en automne. Les tiges ayant porté des fleurs protègent les bourgeons durant l’hiver.

Bon à savoir : plus l’arbuste est vieux, plus vous pourrez le tailler sévèrement. Les inflorescences sont plus grosses.

Raccourcir les rameaux : il est possible de les tailler en rond quitte à couper un peu plus.

Le rabattage de l’hortensia

Celui-ci se pratique sur les sujets déjà âgés et dès que vous constatez que les bouquets de fleurs deviennent plus petits et qu’ils perdent de leur vigueur. Vous pouvez alors pour les aider à redevenir plus forts en rabattant toutes les tiges à 20 cm du sol, vous sacrifiez une partie de la floraison, mais c’est pour la bonne cause. Taillez les branches juste au-dessus d’un œil, tourné vers l’extérieur quand c’est possible. Mettez ensuite du compost au pied de l’arbuste, cela devrait l’aider à repartir.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.