Changement de chauffe-eau : propriétaire ou locataire ?

Changement Chauffe Eau
Votre chauffe-eau fait des siennes ? Une fois il fonctionne et d’un moment à l’autre il arrête de fonctionner ? Ou pire, il a complètement arrêté de fonctionner, ne vous laissant plus d’autres choix que de prendre des douches froides ?

Il est temps de faire intervenir un technicien.Une opération qui implique un coût financier. Lorsque votre chauffe-eau tombe en panne, qui doit prendre en charge sa remise en fonctionnement : locataire ou propriétaire ? On vous clarifie la situation sur l'entretien et les travaux à effectuer sur votre chauffe-eau.

Les réparations et opérations à effectuer par le bailleur

En tant que locataire, vous avez la charge d'assurer l'entretien de votre chauffe-eau. Globalement, c'est toute les petites réparations et opérations liées au maintien en bon état du chauffe-eau qui doivent être à la charge de l'habitant. Vous devez d'ailleurs vous acquitter de la visite annuelle d'un technicien pour l'entretien.

Les opérations de rinçage et du nettoyage du chauffe-ballon sont à effectuer par le bailleur. Cela inclut également le détartrage. Enfin, pour des changements de pièces tele que le changement de joints, c'est à nouveau à lui d'en prendre la responsabilité. Comptez environ 200 à 300 euros pour faire réviser votre chauffe-ballon par un professionnel.  À cela s'ajoute le coût des pièces éventuellement à changer.

Les travaux qui doivent être pris en charge par le propriétaire

Si l’entretien est à effectuer par le locataire, les gros travaux de remise à niveau sont eux à la charge du propriétaire. En tant que détenteur du bien, il est à la charge du propriétaire de louer un logement décent. Cela signifie que si un des équipements est vétuste, c'est à lui de le réparer et de le faire changer. Une norme qui concerne aussi le chauffe-ballon d'eau.

Si le chauffe-eau est défaillant dû à une usure normale ou à l'âge, il faudra alors prévoir l'installation d'un nouvel équipement. Le locataire ne peut pas faire le changement d'un chauffe-ballon de manière unilatérale. C'est au propriétaire de faire les démarches et de payer l’intégralité du changement.

Chauffe Eau Changement
© istock

Le prix d'un changement de chauffe-eau et les démarches

Pour le changement compte d'un chauffe-ballon, le propriétaire doit faire venir un plombier. Voici les sommes moyennes pour effectuer cette opération :

  • Changement total et installation d'un nouveau chauffe-eau: entre 500 et 1000€
  • Remplacement du thermostat : entre 200 et 400 euros
  • Remplacement du groupe de sécurité : environ 200 euros

Sachez qu'il est du droit le plus strict au propriétaire de choisir l'équipement qui convient à l’appartement ou qu'il préfère. Le locataire ne peut pas s'opposer fermement à l'installation d'un équipement qui ne correspondrait pas à ses critères. Il ne peut ni ne doit, par ailleurs, effectuer le changement du chauffe-eau sans avoir reçu l'accord du propriétaire. Dans le cas d'un changement non consenti, il est du droit du propriétaire de demander la remise à l'état identique à celui de l'état des lieux d'entrée.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.