Qui doit payer le compteur d’eau : locataire ou propriétaire ?

Compteur Eau Qui Doit Payer
En tant que locataire, il est souvent très difficile de savoir qui est responsable de quoi. Surtout qu’en fonction du type de logement, des charges incluses dans le bail, de copropriété ou non, de la situation des différents équipements, les règles ne sont pas toujours très claires.  

Cela n'empêche qu'à la signature de votre bail, vous acceptez les responsabilités et les charges qui vont incombe. En cas de fuite d'eau ou d'un problème sur votre compteur d'eau, qui doit prendre à sa charge les réparations ? L'intervention d'un professionnel doit-elle être payée par le locataire ou le propriétaire ? Décryptage des droits et devoirs des locataires et propriétaires en ce qui concerne le compteur d'eau.

Qui doit payer l'eau chaude et l'eau froide ?

Avec votre loyer, une partie de la somme mensuelle est dédiée au règlement des charges. En fonction de votre bail et de l'accord passé avec votre propriétaire, l'eau froide peut être incluse ou non. Votre consommation d'eau froide est indiquée dans les frais de fonctionnement de base. C'est aussi ce qu'on appelle une provision sur charges.

Si l'eau froide est incluse dans vos charges locatives, alors c'est votre propriétaire qui paiera le service des eaux. Avec votre loyer mensuel, seront inclus les provisions sur charges. Attention cependant à votre consommation. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une estimation du coût d'accès à l'eau. Si votre consommation d'eau excède cette estimation, votre propriétaire est en droit de revenir vers vous à tout moment pour vous demander de payer le surplus.

Si vous êtes en colocation et que l'eau est inclus dans les charges, chaque locataire devra alors s’acquitter de sa part des charges locatives.

Si l'eau froide n'est pas inclus dans les charges, vous devrez contacter directement le service des eaux et de prendre en charge directement le coût lié à la consommation en eau de votre logement.

Compteur Eau Proprietaire Locataire
© istock

Qui doit ouvrir le compteur d'eau ?

Vous venez de louer un nouvel appartement. Et dans la myriade de choses à faire pour vous installer vient la question de l'ouverture du compteur d'eau. Devez-vous vous en charger directement ?

Si vous louez un logement individuel, c'est à vous en tant que locataire d'effectuer les démarches pour ouvrir le compteur d'eau. Pour cela, il vous faudra impérativement les informations suivantes : relevé de compteur et le nom du précédent locataire à votre propriétaire. Nota bene : en cas de déménagement, pensez également à effectuer la procédure pour fermer l'abonnement auprès du fournisseur d'eau.

Dans le cas d'un logement en collectif, il vous faudra vous renseigner auprès du syndicat de votre immeuble. Dans la plupart du temps, c'est la copropriété qui se chargera de l'ouverture du compteur auprès du service des eaux. Bonne nouvelle, vous n'aurez dans ce cas rien à faire.

À lire également : Propriétaire ou locataire : qui doit payer la taxe d’habitation ?

En cas de fuite d'eau ou de malfonctionnement du compteur, à qui reviennent les charges ?

Lorsque vous louez un logement, vous devenez responsable de son entretien ainsi que du bon fonctionnement des équipements mis à disposition. Cela concerne par là même le compteur d'eau. Cependant, votre propriétaire reste responsable de vous mettre à disposition un logement décent et d'assurer un accès sûr à l'eau, l’électricité, le gaz... Dans le cas d'une fuite d'eau ou d'un dysfonctionnement du compteur d'eau, qui doit prendre la responsabilité des travaux ?

En cas de fuite d'eau ou d'un fonctionnement anomal du compteur, la première chose à faire en tant qu'usager et de prévenir votre propriétaire. Bien que l'assurance du logement et l'abonnement soit à votre nom, vous êtes tenu de tenir le propriétaire informé des travaux se déroulant dans le logement.

Deux cas de figure concernant le dysfonctionnement : Soit l'origine du problème est due à un manquement d'entretien ou une mauvaise utilisation du locataire, alors c'est à ce dernier de prendre en charge les coûts associés. Si la fuite est dû à l'usure normale des canalisations, c'est alors au propriétaire de régler les frais de remise en fonctionnement de l'arrivée d'eau.

Il est difficile de prouver quelle est la source d'une fuite. Aussi, soyez vigilant et vérifiez régulièrement votre compteur d'eau.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.