Comment sabler un radiateur ?

Sabler Un Radiateur Istock
Vous avez décidé de repeindre votre radiateur, mais avant de commencer ce travail, il est nécessaire de le remettre à nu, en ôtant les différentes couches de peinture qui sont souvent nombreuses, surtout si celui-ci est ancien. Même s’il s’agit d’une finition cuite au four, le sablage sera nécessaire. En effet, ces finitions ne partent pas facilement même si vous avez l’impression que la peinture s’écaille par endroits. Le plus efficace est alors d’avoir recours à l’hydrosablage.

Dans quel cas sabler un radiateur ?

Que votre radiateur soit en acier ou en fonte, il a peut-être besoin d’un coup de jeune. Avant d’appliquer votre peinture, il faudra le décaper complètement. Et sur ce type de radiateur, l’entreprise n’est pas toujours simple. Il ne présente pas forcément une surface plane, mais des angles et des recoins qui sont difficilement atteignables.

C’est pourquoi la technique du sablage est recommandée et représente la meilleure solution. Elle consiste à projeter du sable à haute pression contre le radiateur.

Les particules de sable polissent le support, et elles ont la particularité, comme elles sont très petites, d’atteindre même les endroits difficiles d’accès. Une fois qu’il a été bien sablé, le radiateur est vierge de toute peinture.

Cette méthode est très efficace, mais elle est également rapide. Une fois que le sablage a été effectué, vous n’avez plus qu’à dépoussiérer le radiateur pour commencer à le peindre.

Bon à savoir : il est préférable de s’installer dehors en mettant une grande bâche pour exécuter ce travail. De nombreuses particules et le sable vont être projetés un peu partout. En revanche le résultat est réellement impeccable, le support sera parfaitement décapé et vous pourrez le mettre en peinture.

Sabler Radiateur Fonte Peinture Ecaille
© istock

À lire également : Cache radiateur : 25 idées déco pour cacher un radiateur

Les différentes étapes du sablage

Vous pouvez avoir recours au sablage simple ou à l’hydrosablage. L’hydrosablage exige l’utilisation d’un nettoyeur à haute pression et d’un kit d’hydrosablage qui sera raccordé à la lance. Elle projettera alors un mélange de sable et d’eau. Bien entendu, il faut démonter le radiateur et s’installer dehors.

Avantage de l’hydrosablage : l’eau permet aux poussières qui pourraient être dangereuses pour la santé de se projeter, en particulier les peintures anciennes et la silice. De ce fait, le masque respiratoire n’est pas obligatoire. En revanche, vous devrez porter des vêtements couvrants, des gants et des lunettes de protection.

À lire également : Travaux : comment se protéger et travailler en toute sécurité ?

La première étape : le démontage du radiateur

La première chose à faire est d’enlever le radiateur, c’est une évidence puisque vous ne pouvez ni le sabler ni le peindre quand il est en place. Il faut donc le décrocher du mur.

Le matériel nécessaire :

  • Une clé à molette ;
  • Une serpillère ;
  • Une clé à 6 pans ;
  • Une bassine.

Fermez correctement le robinet de réglage de la température ainsi que la petite vanne de retour qui est généralement placée en partie basse. Attention : elle peut être masquée par un bouchon qui est vissé. Pour la repérer, il suffit de suivre le tuyau d’arrivée, elle est située au bout de ce tuyau. Retirez-le et fermez la vanne avec votre clé à 6 pans. Pour éviter toute coulée d’eau, mettez une serpillière sous la vanne et le robinet.

Bon à savoir : si vous ne trouvez pas la vanne sur le radiateur, c’est que vous ne pouvez pas le démonter. Il faut de ce fait le laisser en place.

Une fois que le radiateur est fermé et isolé du système de chauffage, il faudra alors le vidanger puisque de l’eau se trouve toujours dans les circuits. Pour la vidange, placez une bassine sous le radiateur avant de démarrer. Ensuite, desserrez les boulons et jouez un peu avec le tuyau pour que l’eau s’écoule complètement.

Petite astuce pour déposer le radiateur : la fonte étant lourde, pour pouvoir enlever et déplacer le radiateur plus facilement, mettez des sangles dans le radiateur. Il est préférable d’être deux pour faciliter cette opération qui s’avère délicate dans le cas de la fonte.

Dernière étape : une fois que le radiateur est vide, il faut le sortir de son logement. Il repose généralement sur des supports qui sont fixés dans le mur, il est donc assez simple de l’enlever.

La deuxième étape : l’installation du radiateur dehors

  • Mettez une grande bâche de 3 x 4 mètres, au minimum sur le sol. Elle vous permet de récupérer les particules de peinture et le sable, que vous déposerez en déchetterie quand ils seront secs et après les avoir mis dans un sac.
  • Évitez de faire votre sablage quand il fait beaucoup de vent et mettez des pierres, des bûches ou des pavés au quatre coins de la bâche pour la maintenir en place.
  • Pour que le bas du radiateur soit plus accessible, mettez deux grosses cales, parpaings ou briques parallèles.
  • Si le radiateur ne tient pas debout tout seul, vous devrez mettre un ou deux tréteaux derrière les cales ce qui lui servira d’appui. Ils devraient être suffisants pour le maintenir en position verticale.

Troisième étape : préparer le matériel d’hydrosablage

  • Commencez par raccorder le nettoyeur haute pression à un robinet extérieur.
  • Branchez le cordon à une prise extérieure, protégée par un disjoncteur de 30 A à haute sensibilité.
  • Raccordez ensuite le kit d’hydrosablage au bout de la lance.
  • Plongez le tuyau ou l’embout rigide qui sert à acheminer le sable dans le récipient qui contient celui-ci.
  • Il est préférable de vous assurer que le tuyau ou l’embout soit bien au fond du récipient.

Bon à savoir : le sable d’hydrosablage est la plupart du temps vendu en seaux, le couvercle contient un bouchon. Il permet ainsi d’introduire le tuyau du kit sans retirer le couvercle. Cela évite au sable d’être renversé ou mouillé.

Radiateur Fonte
© istock

Quatrième étape : le décapage du radiateur

  • Ouvrez le robinet d’eau extérieur.
  • Démarrez le nettoyeur haute pression.
  • Placez la lance au centre du radiateur et appuyez sur la gâchette.
  • Vérifiez que le sable arrive bien à la lance par le tuyau translucide.
  • Modulez l’écart entre le radiateur et la lance pour que l’efficacité soit maximale.
  • Travaillez dans le sens des reliefs, donc le plus souvent, de haut en bas et inversement.
  • Décapez les surfaces accessibles puis retournez le radiateur ou inclinez-le.

Une fois que vous avez tout nettoyé correctement :

  • Arrêtez le nettoyeur et déposez le kit d’hydrosablage.
  • Rincez le radiateur à l’eau et laissez-le sécher au soleil ou à l’intérieur en cas de risque de pluie, essuyez-le avec un chiffon. L’objectif étant de le sécher le plus rapidement possible pour pouvoir appliquer sa finition. En effet, l’acier ou la fonte rouille très vite.
  • Une fois que le radiateur est remonté, serrez bien les écrous des vannes et du robinet, et purgez-le.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.