Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Astuces économiques pour maximiser votre chauffage à bois pour éviter de grelotter cet hiver !

Avec l’actuelle crise énergétique, toutes les alternatives de chauffages sont bonnes à explorer. Mais comment baisser concrètement sa facture d’énergie en hiver ?

Amandin QG

Publié le

Astuces économiques pour maximiser votre chauffage à bois pour éviter de grelotter cet hiver !

Vous possédez des poêles à bois ou des cheminées ? Voici quelques astuces pour optimiser davantage l’efficacité de chauffage de vos appareils pour vous chauffer sans grelotter.

Fermer les rideaux

Parfois, les astuces les plus rudimentaires sont les plus efficaces. Pensez donc à bien fermer les rideaux afin d’empêcher les déperditions de chaleurs.

À lire Les cheminées à foyers ouverts : une fausse bonne idée pour se chauffer en hiver ?

D’ailleurs, si vous optez pour des modèles thermiques, cela ne peut qu’augmenter votre confort.

Toutefois, veillez à prendre en compte les portes, les décorations, ainsi que les meubles dans le but de ne pas entraver la propagation de la chaleur.

Une plaque pour améliorer le rendement de vos chauffages ?

Des plaques en céramique ou en fonte sont disponibles dans les magasins spécialisés.

Mettez-les devant ou au fond de votre foyer pour augmenter la portée de la chaleur et assurer une homogénéité lors de sa diffusion (ce type de plaques chauffe au contact du feu).

À lire Tailler vos artichauts en hiver ? Conseils pour booster leur résistance et productivité

Ce n’est pas tout ! Ces modèles sont disponibles dans divers coloris et formes afin d’ajouter de l’esthétique à la performance de votre chauffage.

Poêle à bois
  • Save
Getty Images

 

L’insert, pour ceux qui peuvent se le permettre

C’est une alternative, certes, onéreuse à l’achat et à la pose, mais à long terme, ce n’est pas moins de 80 % de rendement supplémentaire que vous allez gagner en comparaison avec une cheminée classique.

Vous pouvez l’installer sur une cheminée déjà existante en fermant le foyer pour mieux diffuser la chaleur.

Cela est très pratique dans les grandes pièces, comme le salon. Sollicitez un professionnel pour trouver le meilleur emplacement pour vos installations et obtenir un chauffage optimal.

À lire Isoler le mur derrière votre poêle à bois ou à granulés : un guide en quelques étapes !

Cheminée avec un insert
  • Save
Photo Images

L’importance du choix du combustible

En effet, le choix du combustible influe grandement sur le rendement calorifique de votre cheminée ou de votre poêle.

Et pour cause, lors de la combustion, plus de chaleur est libérée.

Il est donc important de retirer certaines essences de bois de votre liste, parce qu’ils peuvent contenir des substances toxiques, voire encrasser rapidement les conduits de vos appareils de chauffage.

Pour des alternatives sans risques, vous pouvez opter pour du hêtre ou du chêne.

À lire Voici 4 bois qu’il ne faut surtout pas utiliser dans votre cheminée (ou le poële)!

Assurez-vous aussi que le taux d’humidité est inférieur à 20 %, car passé ce seuil, votre bois est non seulement difficile à allumer, mais il dégage aussi de beaucoup fumée nocive.

Ne pas oublier l’isolation et la ventilation

Les appareils de chauffage et la qualité de l’isolation sont étroitement reliés.

Une maison bien isolée contribue fortement au confort lors des saisons froides en plus de ne pas ruiner les efforts de chauffe.

Inspectez donc votre maison pour éviter les déperditions de chaleur et assurer une bonne ventilation afin d’éviter les cumuls d’humidité.

À lire Laurier-rose en hiver : ces erreurs à éviter pour une floraison printanière éclatante !

Si votre budget vous le permet, vous pouvez aussi investir dans une VMC pour avoir le contrôle sur les flux d’air.

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour optimiser la qualité de chauffage de vos appareils sans pour autant trop dépenser.

  • Save

Partagez votre avis