Blog décoration et maison Ctendance

Peinture

Votre vieux mur a besoin d’un coup de pinceau ? Voici les étapes d’une rénovation RÉUSSIE !

Vous avez un mur qui n’a pas fière allure ? Voici quelques conseils pour le transformer en chef-d’œuvre.

Amandin QG

Publié le

Vous avez des rénovations en perspective et vous ne savez pas vraiment que faire de ce vieux mur dont la peinture est ratée ? Voici quelques conseils pour redonner vie à votre mur et le transformer en chef-d’œuvre.

Tout d’abord, préparez le terrain

Commencez par nettoyer votre mur en éliminant la poussière et les saletés. Pour les taches les plus tenaces, utilisez un détergent doux. Ensuite, réparez les imperfections majeures avec du mastic de qualité pour faciliter les étapes suivantes.

À lire Pourquoi choisir les murs en gabion ? La solution durable et esthétique pour votre extérieur

Une fois cette étape accomplie, poncez légèrement la surface pour la lisser. Maintenant, vous êtes prêts !

Le choix de votre peinture

La peinture acrylique est souvent recommandée, car elle masque efficacement les petits défauts. Cependant, des peintures mates ou satinées peuvent aussi être utilisées, puisqu’elles sont moins réfléchissantes et donc mettent moins en évidence les irrégularités du mur.

Concernant les coloris, si vous réparez un vieux mur, optez pour des tons sombres. Les teintes foncées absorbent la lumière, rendant les défauts moins visibles.

Des teintes comme le bleu marine ou le gris foncé sont idéales. Si vous préférez les tons clairs, le gris clair, le beige ou le blanc cassé sont aussi de bonnes options.

À lire Isoler le mur derrière votre poêle à bois ou à granulés : un guide en quelques étapes !

Puisque les formulations varient d’un fabricant à l’autre, cherchez des peintures contenant des liants (pour une adhérence optimale) et des charges (qui ajoutent la texture nécessaire pour masquer les imperfections).

Certains produits contiennent également des agents épaississants qui offrent un effet masquant grâce à une texture plus dense.

Le primaire : un recouvrement important

Il est crucial d’appliquer une sous-couche de primaire avant de peindre. Celle-ci prépare la surface du mur, assurant une absorption uniforme de la peinture et une meilleure adhérence.

Si des taches persistent, envisagez d’utiliser un primaire teinté proche de la couleur de votre peinture finale. Comparez cela à l’application d’une crème solaire avant de s’exposer : elle protège la peau des brûlures.

À lire Augmenter la valeur de votre maison par la rénovation : Guide pratique pour ajuster votre assurance habitation

L’étape décisive, la peinture de votre mur

Utilisez un rouleau de qualité pour les grandes surfaces et un pinceau pour les endroits plus étroits. Pour masquer au mieux les défauts, envisagez une technique de peinture texturée.

Cela peut être réalisé en ajoutant un peu de sable ou de plâtre à votre peinture, créant ainsi un effet granuleux qui camoufle les imperfections. Assurez-vous de peindre de manière uniforme pour éviter les lignes de démarcation.

Après l’application de la première couche, déterminez si une seconde est nécessaire pour une finition impeccable. Respectez les temps de séchage indiqués sur vos pots de peinture.

Enfin, prenez le temps d’admirer votre travail et de contempler votre mur comme s’il était neuf. À vous de jouer !

À lire Comment financer ses travaux d’aménagement ?

  • Save

Partagez votre avis