Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Romarin en hiver : Conseils et astuces pour assurer sa croissance malgré le gel !

Le romarin, une herbe aromatique populaire, nécessite une protection contre le froid et le gel hivernal. Comment peut-on protéger efficacement le romarin durant l'hiver ?

Dorine Alanoix

Publié le

Romarin en hiver : Conseils et astuces pour assurer sa croissance malgré le gel !

Le romarin, une herbe aromatique aux multiples vertus, est utile en cuisine et pour les soins de la peau et des cheveux. En hiver, il est bénéfique contre la grippe et d’autres maladies virales. Cependant, le froid, la pluie et la neige peuvent l’endommager. Dans cet article, nous allons vous faire part de nos meilleurs conseils pour prendre soin de votre romarin en hiver.

Peut-on cultiver du romarin en hiver ?

Le romarin est une plante qui peut se cultiver à l’intérieur comme à l’extérieur. Il s’épanouit le mieux dans les climats chauds de la méditerranée.

À lire Ces 7 erreurs à éviter pour une culture réussie des plantes aromatiques !

Cependant, ceci ne veut en aucun cas dire que vous ne pouvez pas en cultiver durant les mois froids de l’hiver.

Il est, en effet, tout à fait possible de cultiver cette herbe dans les climats plus froids : il suffit de lui fournir toutes les conditions nécessaires à sa survie et à son épanouissement, que ce soit à l’intérieur de votre maison ou dans votre jardin. 

Romarin au jardin
  • Save
Getty Images Signature

Comment protéger le romarin planté en terre en hiver ?

Vous pouvez cultiver des plantes de romarin à l’extérieur en hiver si votre climat n’est pas extrême.

Le romarin est généralement cultivé dans des climats chauds, c’est pour cela qu’il est crucial de le protéger lorsque les températures baissent.

À lire Tailler vos artichauts en hiver ? Conseils pour booster leur résistance et productivité

Afin d’assurer la protection de cette herbe aromatique dans son jardin en saison hivernale, il est essentiel que cette dernière soit exposée au soleil afin qu’elle puisse puiser suffisamment de chaleur, un élément crucial dans le développement du romarin.

N’hésitez pas à disposer de pierres autour de vos plantes afin que ces dernières retiennent la chaleur du soleil en hiver.

Placer des pierres autour du romarin peut aussi prévenir l’inondation des racines par l’eau.

En hiver, il faut éviter les arrosages fréquents pour prévenir la pourriture des racines, privilégiant plutôt un arrosage modéré.

À lire Laurier-rose en hiver : ces erreurs à éviter pour une floraison printanière éclatante !

Si vous habitez dans les régions enneigées, il est important de surveiller régulièrement l’état de votre romarin en hiver.

Une accumulation de neige, même légère, peut affaiblir la plante et briser ses branches, donc, assurez-vous de dégager rapidement la neige pour éviter tout dommage.

Comment protéger le romarin en pot du froid en hiver ? 

Si vous possédez du romarin en pot, son hivernage à l’intérieur sera très bénéfique pour la plante.

Ainsi, pour optimiser l’hivernage du romarin en pot, placez-le près d’une fenêtre ensoleillée, assurant ainsi une exposition solaire d’au moins six à huit heures par jour.

À lire Menthe en hiver : votre guide pour un entretien sans tracas malgré le froid !

Si l’ensoleillement est insuffisant, compensez avec des lampes LED pour simuler la lumière naturelle.

Choisissez des pots en terre cuite pour une meilleure aération. Un bon drainage est essentiel pour éviter la pourriture des racines.

Arrosez uniquement lorsque le sol est sec, car le romarin ne prospère pas dans un sol constamment humide.

Le succès de la culture du romarin en hiver, en pot ou en pleine terre, repose sur le respect de ces conditions essentielles.

À lire Plante zz : conseils pratiques pour un entretien hivernal réussi !

  • Save

Partagez votre avis