Romarin : Découvrez comment faire pour le bouturer correctement avec ces conseils d’experts !

Afficher Masquer le sommaire

Posséder des plantes aromatiques est très avantageux ! Vous pouvez notamment procéder à la plantation de nombreuses plantes aromatiques dans votre jardin, comme le romarin. Pour en profiter plus longtemps, vous pouvez bouturer votre plante. Découvrez comment bouturer votre romarin dans cet article.

Bouturer le romarin au bon moment 

Le romarin ne se bouture pas quand il fleurit (c’est-à-dire durant les mois de février et de mars) mais au contraire plutôt au mois d’août et de septembre. Pour lui redonner de l’énergie, il faut aussi tailler le romarin avant que l’hiver arrive

Bouturer le romarin à l’étouffée

Si vous souhaitez recourir à la méthode de l’étouffée pour bouturer votre romarin, vous devez tout d’abord préparer un substrat léger composé d’un mélange avec des quantités similaires de terreau à semis du commerce et de sable fin. 

Ensuite, selon votre convenance, servez-vous d’une bouteille d’eau en plastique à découper ou une plaque alvéolée. Peu importe la méthode, il faut remplir un pot en terre cuite de 13 centimètres de diamètre, ou une caissette avec le substrat. Il faut ensuite aplanir la surface et le tasser avec le doigt. Humidifiez en abondance.

Pour préparer les boutures, prélevez-les sur des pieds de romarin en bonne santé, le matin assez tôt, préalablement à l’apparition du soleil.

Ensuite, suivez les étapes suivantes : 

  • Avec un sécateur, coupez les extrémités des tiges aoûtées d’une longueur de 10 centimètres
  • Sous un départ de feuilles, il faudra retailler leur base en biais
  • Il est possible de supprimer les feuilles inférieures sur 5 centimètres
  • Pour optimiser les chances de reprise, il faut tremper le bas des tiges dans l’eau et ensuite dans de la poudre d’hormones
  • À l’aide d’une fine baguette de bois ou même d’un crayon, creuser des trous de 5 centimètres de profondeur
  • Il faudra ensuite piquer dans chaque bouture et les enterrer de moitié
  • La prochaine étape consiste à ramener la terre contre la tige et à tasser avec les doigts pour que le substrat tienne
  • Si la terre a bien été humidifiée au préalable, l’arrosage n’est pas nécessaire. Si ce n’est pas le cas, effectuez un arrosage doux avec la pomme retournée, en pluie
  • Si vous voulez optimiser vos chances et placer les boutures, utiliser le cul de la bouteille d’eau coupée ou encore un sac en plastique transparent tenu par des piques à brochettes pour placer les boutures. L’environnement délicat et humide dynamise et optimise l’apparition de nouvelles racines
  • À l’écart du soleil, il faut ensuite entreposer les boutures à la lumière 
  • Il faudra ensuite contrôler souvent l’humidité du substrat. S’il est sec quand vous le touchez, vous pouvez brumiser de temps à autre le feuillage
A lire aussi  Grenade : Comment savoir quand ce fruit est mûr ? Voici 5 faits à connaître pour réussir votre cueillette !

Bouturer le romarin dans l’eau

La bouture dans l’eau est semblable à la bouture en pleine terre, en caissette ou en pot. Néanmoins, effeuiller les morceaux de tiges immergés est essentiel pour éviter leur pourrissement.

Il faudra changer l’eau de verre très souvent. Il est également possible d’ajouter une goutte d’eau de javel ou encore d’incorporer un morceau de charbon de bois pour freiner la prolifération de bactéries.

Il faut attendre que de belles racines apparaissent avant de repiquer les boutures en godets. Une terre de jardin devra être utilisée avec du sable grossier. Contrôler l’arrosage durant les premières semaines parce que les boutures effectuées dans l’eau rencontrent plus de difficultés à reprendre que celles qui ont été effectuées en terre.

À quel moment repiquer les nouvelles boutures de romarin ?

Il suffit d’environ un mois pour que la reprise ait lieu. Une fois que les nouvelles racines apparaissent, il faut retirer le plastique puis repiquer les nouvelles pousses de romarin dans un pot rempli de terre de jardin et de compost.

Il faudra penser à conserver ces boutures à l’abri du froid durant toute la saison hivernale dans le cas où vous êtes un nordiste, dans un local clair et frais. Hors gel, vous pouvez opter pour un châssis froid, une serre ou encore un garage. Si vous êtes dans un autre endroit, laissez les boutures dehors, sous un arbre ou un arbuste pour qu’ils assurent leur protection.

Les nouveaux plants de romarin pourront être installés au printemps en pleine terre en avril, après qu’ils sont devenus plus endurcis au fil du temps grâce à leur exposition à l’air libre durant une partie de la journée.

Partagez votre avis