Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Rhubarbe en hiver : conseils pour une culture réussie et une bonne récolte au printemps !

La rhubarbe est une plante comestible au goût acidulé et légèrement sucré. Cette plante vivace est cultivée principalement au printemps. Cependant, que faut-il faire pour assurer sa survie pendant l'hiver ?

Dorine Alanoix

Publié le

Rhubarbe en hiver : conseils pour une culture réussie et une bonne récolte au printemps !

La rhubarbe est une plante comestible appréciée pour son goût unique, à la fois sucré et acidulé. Elle est couramment utilisée dans la préparation de desserts tels que les confitures, les compotes et les tartes. La période de culture idéale pour la rhubarbe s’étend d’avril à septembre.

Cette plante est remarquablement résiliente face aux basses températures et au gel hivernal. Néanmoins, un entretien approprié durant l’hiver est crucial pour en assurer la longévité. Découvrez comment cultiver la rhubarbe, riche en vitamine C et en minéraux, même pendant l’hiver.

À lire Tailler vos artichauts en hiver ? Conseils pour booster leur résistance et productivité

La rhubarbe est-elle résistante en hiver ?

Contrairement aux autres plantes, la rhubarbe est connue pour sa grande résistance face au froid et au gel.

En effet, elle peut supporter des températures très basses, allant jusqu’à -30° C, si elle est bien implantée dans un sol bénéficiant d’un drainage approprié.

Bien que les feuilles de rhubarbes se dissipent en hiver, son rhizome très résistant peut faire face au gel, ce qui en fait une plante très vivace qui survit dans les climats les plus rudes.

Le gel aide la rhubarbe à reconstituer ses réserves pour se garantir une belle repousse au printemps arrivé.

À lire Laurier-rose en hiver : ces erreurs à éviter pour une floraison printanière éclatante !

Ce phénomène porte le nom de vernalisation, une période que la rhubarbe doit passer pour pouvoir transitionner d’une phase végétative à une phase reproductive.

Rhubarbe au jardin
  • Save
Getty Images Signature

Comment aider la rhubarbe à passer l’hiver ?

Bien que la rhubarbe possède son propre mécanisme pour passer l’hiver, un coup de main ne peut pas lui faire de mal. Découvrez comment pour entretenir votre rhubarbe en hiver.

  • Tailler les feuilles de rhubarbe : bien qu’elle puisse accomplir cette étape par elle-même, vous pouvez aider votre plante en coupant ses feuilles ras le sol. Pour cela, il est nécessaire de vous munir d’une paire de ciseaux bien aiguisée et préalablement désinfectée pour limiter la transmission de maladies fongiques.
  • Protéger le rhizome de la rhubarbe : pour protéger le rhizome de votre rhubarbe, il est nécessaire de le recouvrir d’une couche épaisse de paillis fait à base de paille, de feuilles mortes ou de feuilles de rhubarbe que vous avez précédemment coupées. Cette méthode va non seulement contribuer au renforcement du drainage du sol, mais aussi à la fertilisation de ce dernier et au nourrissement du rhizome.
  • Butter le pied de la rhubarbe : le buttage du pied de la rhubarbe consiste à amonceler de la terre sur la racine de la plante puis à recouvrir le tout d’une bonne couche de paille. Ceci sert à protéger le pied de la plante du froid et du gel extérieur.

Que faut-il faire aux plantes de rhubarbe une fois l’hiver passé ?

Une fois que l’hiver est passé et que les températures ont commencé à remonter, il est essentiel de :

  • Découvrir les plantes de rhubarbe : lorsque l’hiver est enfin terminé, il est inutile de garder l’ancien paillage sur le sol de la rhubarbe. Avec la hausse des températures, ce dernier peut pourrir et encourager la prolifération des maladies fongiques.
  • Installer un nouveau paillage : après avoir retiré l’ancien paillage du sol de votre rhubarbe, vous pouvez en installer un nouveau pour contribuer à la conservation de la fraîcheur de la terre et diminuer les arrosages.
  • Protéger les jeunes pousses des nuisibles : dès que l’hiver s’achève, plusieurs ravageurs, comme les limaces et les escargots, sortent de leur hibernation et se dirigent vers les jeunes pousses de rhubarbe. Alors, il devient nécessaire de protéger vos plantes contre ce type de ravageurs.

Ainsi, en combinant une attention particulière à l’arrosage avec les soins hivernaux précédemment mentionnés, vous serez bien parti pour profiter d’une belle récolte de rhubarbe chaque année.

À lire Menthe en hiver : votre guide pour un entretien sans tracas malgré le froid !

  • Save

Partagez votre avis