Blog décoration et maison Ctendance

Fleurs du jardin

Jasmin en hiver : conseils pour une protection optimale contre le gel !

L'hiver peut être rude pour les jasmins, ces plantes gracieuses et parfumées. Savez-vous ce qu'il faut faire pour les protéger pendant cette saison froide ?

Dorine Alanoix

Publié le

Jasmin d'hiver

Le jasmin, plante grimpante idéale pour orner murs, clôtures et pergolas, a su séduire plusieurs amateurs de fleurs grâce au parfum suave et énivrant de ses fleurs. Cependant, la rusticité du jasmin varie d’une variété à une autre, la plupart étant plutôt délicates ou modérément résistantes et peinant à supporter des gelées sévères. Découvrez toutes nos astuces pour assurer la protection de votre jasmin du froid, qu’il soit cultivé en pot ou en pleine terre !

Les variétés de jasmin et leur rusticité face au froid

La plupart des jasmins sont sensibles au froid et prospèrent aisément en pleine terre dans des régions où la température n’est pas inférieure à -10°C pendant des brèves périodes, car ils sont vulnérables face aux gelées prolongées.

À lire Tailler vos artichauts en hiver ? Conseils pour booster leur résistance et productivité

Originaires, d’Afrique, d’Égypte et d’Asie, les jasmins préfèrent les climats chauds et les hivers doux.

En dessous de -10°C, les parties aériennes du jasmin peuvent geler et noircir, mais une souche bien établie peut repousser au printemps grâce à ses nouvelles pousses.

À l’exception du jasmin d’hiver, le Jasminum nudiflorum, résistant dans toutes les régions, mais sans parfum, la plupart des autres jasmins tolèrent rarement des températures inférieures à -5ºC.

Les variétés les plus courantes dans nos jardins, comme le jasmin officinal, le Jasminum nudiflorum (jasmin d’hiver) et le Trachelospermum jasminoides (jasmin étoilé ou faux jasmin), sont parmi les plus robustes et faciles à entretenir.

À lire Laurier-rose en hiver : ces erreurs à éviter pour une floraison printanière éclatante !

Ces espèces peuvent supporter des températures allant jusqu’à -15°C, -12°C et -10°C respectivement une fois bien établies.

Les variétés plus sensibles au froid, telles que le Jasminum grandiflorum et le Jasminum azoricum, sont fréquemment élevées en serre ou en véranda en tant que plantes d’intérieur, étant capables de supporter des températures d’environ -5°C.

Jasminum nudiflorum
  • Save
Getty Images

Comment assurer la protection du jasmin en hiver ?

Les méthodes d’hivernation du jasmin différent selon l’emplacement dans lequel celui-ci est planté, soit en pot ou en terre.

Protéger le jasmin en pot

Dans les régions où les hivers sont rudes, il est judicieux de cultiver le jasmin dans un pot spacieux, à remiser à l’abri des gelées intenses.

À lire Menthe en hiver : votre guide pour un entretien sans tracas malgré le froid !

Pour ce faire, placez les pots dans une véranda, une serre tempérée ou une pièce lumineuse hors gel, avec une température idéale d’environ 16°C.

Veillez à vaporiser régulièrement les feuillages avec de l’eau non calcaire pour prévenir les infestations d’araignées rouges.

Dans les zones où le climat est plus clément, où les températures ne descendent pas en dessous d’environ -10°C, il est possible de laisser le jasmin en pot passer l’hiver à l’extérieur.

Placez-le près d’un mur bien exposé et, par mesure de précaution, protégez le pot avec du papier bulle, de la toile de jute ou du carton. Cela permettra d’isoler les racines du froid, qui sont plus vulnérables que celles en pleine terre. Retirez ces protections au printemps.

À lire Plante zz : conseils pratiques pour un entretien hivernal réussi !

Trachelospermum jasminoides (jasmin étoilé)
  • Save
Getty Images

Protéger le jasmin en terre 

Le jasmin, lorsqu’il est planté en pleine terre, préfère être situé à l’abri des vents froids.

Dans les zones où les hivers sont rigoureux, il est recommandé de le planter contre un mur exposé au sud pour bénéficier d’une meilleure protection. Sa capacité à résister au gel est optimisée dans un sol plutôt sec.

Durant ses premières années de croissance, le jasmin est particulièrement vulnérable au froid. Toutefois, une fois qu’il a établi un bon système racinaire, il devient plus résistant aux températures basses.

En appliquant les conseils mentionnés, vous serez en mesure de protéger efficacement votre jasmin durant les mois d’hiver.

À lire Protéger vos cannas en hiver : conseils pour un jardin fleuri au printemps !

  • Save

Partagez votre avis