Ctendance

Energie

Quels sont les risques d’avoir un poêle à granulés chez soi ?

Aussi pratiques soient-ils, les poêles à granulés ne sont pas sans risques ! Faites particulièrement attention à ces deux dangers principaux.

Amandin QG

Publié le

Lu 53690

Quels sont les risques d'avoir un poêle à granulés chez soi ?

Les poêles à granulés sont de plus en plus courants dans les foyers, car ils permettent de chauffer une maison grâce à la combustion de pellets. Contrairement à d’autres formes de foyers tels que les cheminées électriques qui n’ont pas de flammes réelles, les poêles à granulés brûlent de vrais feux à l’intérieur. Cela signifie que toutes les précautions de sécurité doivent être respectées lors de l’installation et de l’utilisation d’un tel appareil.

Les risques liés à l’utilisation de ce type de poêles

Si l’utilité des poêles à granulés n’est plus à prouver, ceux-ci peuvent néanmoins se révéler dangereux dans certaines circonstances. Si ces cas sont généralement rares ou n’affectent que certains utilisateurs, il est essentiel de connaître ces risques afin de les éviter.

Les incendies créés par un mauvais entretien de l’appareil

Si des incendies de poêles à granulés sont peu communs, ces derniers représentent un danger pouvant apparaître de temps à autre, et produisant alors de terribles dégâts. L’origine la plus courante est l’élimination inadéquate des cendres issues de la combustion.

Lorsqu’un poêle est utilisé en permanence, il est tout à fait naturel de vouloir se débarrasser rapidement des cendres accumulées et de le remettre en marche. L’idée elle-même est bonne, mais les cendres doivent être conservées en sécurité jusqu’à ce qu’elles refroidissent. Vous pouvez penser que les cendres sont sans danger, mais il y a souvent des braises à l’intérieur qui n’ont besoin que d’être exposées à l’air pour redevenir actives.

La plupart des incendies originaires de ce type d’appareils sont déclenchés par des cendres qui ne sont pas complètement froides et qui sont dispersées sur ou à côté de surfaces ou d’objets combustibles. Ces dernières doivent nécessairement être collectées et placées à l’intérieur de récipients métalliques hermétiques qui peuvent être placés dans un lieu sûr, loin de toutes surfaces combustibles, jusqu’à ce qu’elles aient entièrement refroidies. On estime généralement qu’il faut attendre une journée complète.

La prudence est de rigueur quand on manipule les flammes et leurs produits.

Une dépendance fatale lors des coupures de courant

Les appareils de ce type sont dépendants de l’électricité afin d’alimenter le poêle en granulés et pour que les ventilateurs fonctionnent. Ce dernier ne fournira donc pas de chaleur s’il ne dispose pas d’une source d’électricité. Ainsi, les coupures de courant peuvent interrompre le bon fonctionnement des systèmes d’aération et entraîner un dégagement de fumées au sein du logement. 

A lire aussi  Peut-on refuser l'installation du compteur Linky ? Est-ce vraiment obligatoire ?

En prévention des pannes d’électricité, il est fortement conseillé d’intégrer des batteries de secours afin que l’appareil dispose d’assez d’énergie pour continuer à fonctionner pendant quelques heures. 

Il est également possible d’utiliser des protecteurs de surtension dans le but de protéger au maximum les différentes commandes électroniques de l’installation contre les éventuelles surtensions liées aux fluctuations du courant électrique.

Enfin, si les poêles à granulés sont sûrs lorsque les précautions appropriées sont prises, la situation peut devenir dangereuse lorsque le courant est coupé pendant des heures, voire des jours. Si cet appareil est le seul moyen de chauffage de votre maison et qu’une source d’énergie alternative n’est pas disponible, vous pouvez vous exposer à une situation dangereuse durant les mois froids de l’hiver. Ceci est particulièrement vrai lors de l’apparition de tempêtes, où le risque de coupures de courant augmente. 

Une batterie de secours adaptée à ce type d’installation est un moyen efficace d’éviter ce scénario. Vous pouvez vous attendre à ce que la batterie fasse fonctionner votre installation pendant 8 heures avec une batterie de 120 AMP-heures et jusqu’à 24 heures avec un banc de batterie étendu de 360 AMP-heures. Ce faisant, vous disposez d’un plan de secours jusqu’à ce que le courant soit rétabli.

Mesures de sécurité

Afin d’éviter de limiter les risques liés à l’utilisation d’un poêle à granulés, il est fortement recommandé de suivre certaines mesures de sécurité :

  • Assurez-vous que les feux s’effectuent à l’intérieur d’une chambre de combustion scellée construite avec des matériaux résistants
  • Effectuez un contrôle du taux d’alimentation du feu en pellets pour vous assurer qu’il n’y a jamais trop de combustible dans le feu, ce qui pourrait rendre les flammes trop grandes ou trop chaudes.
  • Ajustez la quantité d’air entrant et sortant du feu pour contrôler la vitesse de combustion du feu.
A lire aussi  Poêles à bûches ou à granulés : que choisir ?

L’utilisation de l’unité de commande centrale pour analyser les informations fournies par les capteurs et optimiser le feu en termes d’efficacité et de sécurité est par ailleurs conseillée.

Partagez votre avis