Blog décoration et maison Ctendance

Piscine

Quelles taxes payerez-vous pour un abri de piscine en 2023 ?

Vous souhaitez abriter votre piscine, mais les taxes vous font peur ? On vous dit tout ! 

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Mis à jour le

Quelles taxes payerez-vous pour un abri de piscine en 2023 ?

L’abri de piscine peut être une solution très optimale pour garder la chaleur de votre piscine, mais également pour empêcher des branches, feuilles ou autres choses encombrantes et de tailles conséquentes de tomber dedans. Il vous faudra ensuite aller les repêcher, ce qui n’est pas toujours une partie de plaisir ! Toutefois, les taxes à payer pour l’installation d’un abri de piscine peuvent être élevées et en décourager plus d’un dans son projet. Si vous hésitez pour des raisons financières, on vous dit tout sur les taxes à payer pour construire un abri ; celles-ci n’auront plus aucun secret pour vous !

Différents types d’abris de piscine 

Ainsi, on vous présente tous les différents modèles d’abris dans la suite de l’article.

À lire 3 raisons de choisir un abri de piscine

Une taxe différente en fonction du modèle de l’abri

Par ailleurs, il est important de savoir que la taxe concernée va dépendre du modèle de votre abri. L’installation joue, en effet, un rôle crucial et le type d’abris que vous choisissez ne doit donc pas être sélectionné à la légère. On distingue en conséquence principalement deux types d’abris de piscine : ceux plats ou bas et ceux haut, mi-haut ou véranda. 

L’abri plat ou bas 

L’abri plat est une bâche. Il s’agit de simples parois accrochées aux limites du bassin. Celles-ci servent à protéger le plan d’eau et sont directement en contact avec l’eau : elles sont posées dessus. Si elles sont économes et ne demandent pas de permis de construire, ce sont aussi les plus fragiles.

L’abri bas est composé de coques ou d’un ensemble de coques rigides. Il est rétractable et accroché aux bords de la piscine afin de couvrir uniquement les bassins. Les abris bas sont faits avec des matériaux légers et leur taille ne dépasse généralement pas 1 mètre, d’où leur appellation. 

L’abri véranda, mi-haut ou haut 

L’abri haut ou mi-haut est une installation close qui recouvre, non seulement, le bassin, mais encore les bords de la piscine. Un abri haut mesure fréquemment plus de 1,80 m. Si avec un abri haut, vous êtes sûr que votre piscine est bien protégée, celui-ci demande néanmoins quelques démarches administratives. Il faut au préalable : 

À lire Comment choisir son abri de piscine bas ?

  • Déclarer votre intention de construire
  • Obtenir un permis de construire

Les abris véranda ont une particularité. Ceux-ci sont assez comparables aux abris haut, que ce soit dans leur fonctionnement ou dans les démarches administratives à effectuer. La différence est qu’un abri véranda, aussi appelé adossé ou mural, est construit sur une façade déjà existante. 

Les taxes à payer pour profiter d’un abri de piscine en 2023

Quelles taxes, et à quelle hauteur, devrez-vous payer pour installer un abri ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant.

La taxe d’aménagement et la hauteur de votre abri

Commençons par une bonne nouvelle : si votre abri est bas, vous n’aurez pas de taxe à payer. Celle-ci renvoie uniquement aux abris hauts, et c’est la hauteur de votre abri qui va définir le montant de votre taxe. La réglementation impose la taxe d’aménagement à tout abri qui a une hauteur égale ou supérieure à 1,80 m. Bon à savoir : la taxe n’est à payer qu’une seule fois à la commune ou au conseil général lors du dépôt de permis de construire ou lors de la déclaration préalable des travaux.

Quel sera le montant de cette taxe ?

Le montant de la taxe dépend de la surface couverte et close de l’installation. La superficie est ensuite multipliée par une valeur forfaitaire par m². Cette valeur est actualisée tous les ans. Le total de votre taxe sera alors multiplié par un taux fixé par la collectivité territoriale. 

À lire Abri ou bâche ? : Comment couvrir votre piscine ?

Une taxe variable

La taxe d’aménagement varie en fonction des régions et peut atteindre un montant assez conséquent dans certaines d’entre elles. Si le montant de votre taxe d’habitation est inférieur à 1 500 euros, vous devez payer ce montant en une fois. À l’inverse, si elle dépasse cette somme, vous pourrez régler votre dû en deux fois. 

Pour avoir bien tous les éléments, montants et informations, afin de vous préparer au mieux à ces travaux, vous pouvez contacter les services fiscaux de votre commune ou demander conseils à l’installateur de votre piscine. Ce dernier est normalement à la page sur les actualisations de taxe ou sur les dernières réglementations. Étant donné qu’il est obligatoire de déclarer sa piscine aux impôts, il va de soi qu’une taxe sera appliquée pour l’abri.

Une piscine couverte pour des baignades toute l’année

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis