Ctendance

Energie

Poêle à pellet : Y brûler des feuilles mortes, c’est possible ? Réponse ici !

La saison froide approche et vous ignorez que faire des feuilles mortes tombées en automne ? Apprenez à les utiliser pour alimenter votre poêle !

Amandin QG

Publié le

Mis à jour le

Lu 12348

Poêle à pellet : Y brûler des feuilles mortes, c'est possible ? Réponse ici !

De nombreuses maisons choisissent de se chauffer avec des poêles à granulés, car ils sont moins chers que le gaz ou l’électricité, cependant le prix des pellets ne cesse de monter et ils deviennent rares à trouver. Toutefois, la production artisanale de ces derniers est tout à fait possible. Bien que cette méthode ne soit pas encore largement utilisée, elle peut être une solution viable durablement, puisqu’il suffit de connaître la bonne technique et d’avoir les outils nécessaires.

Le mode de fonctionnement d’une poêle à pellet

Les pellets sont des combustibles solides fabriqués à partir de feuilles mortes, de sciure de bois, et d’autres éléments naturels de ce type. C’est un carburant entièrement naturel, propre et efficient qui permet une combustion sans fumées et de faibles émissions de CO₂.

L’équipement à granulés garantit des rendements élevés et il existe des modèles plus récents qui ne nécessitent pas de remplissages réguliers, les rendant aussi pratiques qu’efficaces. Ce type de poêle est également programmable et, dans certains cas, peut être réglé par télécommande. Ils s’utilisent facilement et produisent une chaleur constante pendant longtemps sans votre intervention. 

Les pellets sont une forme de combustible très respectueux de l’environnement, car ils ne sont pas directement liés à l’abattage des arbres. Ils sont par ailleurs beaucoup plus performants que les bûches et chauffent durant plus longtemps (et bien plus vite). 

Par ailleurs, les poêles à granulés se nettoient aisément et ne nécessitent pas d’être entretenus aussi régulièrement que les modèles à bois. Aucune cheminée classique n’est par ailleurs requise : ils ont juste besoin d’une issue connectée à l’extérieur afin que le CO₂ s’évacue.

A lire aussi  Quel est le système de chauffage le plus économique ?

Ces modèles de poêles disposent néanmoins de certains inconvénients par rapport à ceux à bois. Tout d’abord, l’équipement en lui-même, ainsi que son carburant (les pellets) ne sont pas aussi abordables. De plus, ces appareils peuvent tomber en panne, car ils fonctionnent avec des composants électroniques, ce qui n’est pas le cas des modèles à bois.

L’utilisation des feuilles mortes 

Les granulés peuvent être fabriqués à partir de diverses sources naturelles, notamment de la paille, de l’herbe coupée, ou encore des feuilles mortes, ce qui représente une véritable opportunité. Cependant, afin de pouvoir utiliser les feuilles mortes, celles-ci doivent être transformées en pellets, ce qui demande de passer par quelques étapes intermédiaires.

Le broyage des feuilles mortes en préparation de la transformation

Pulvérisez en morceaux vos matières végétales avec un broyeur spécifiquement conçu pour cette tâche. Cette machine coupe et broie les feuilles mortes en très petites particules pour produire des granulés. Allumez le broyeur et introduisez lentement les feuilles mortes dans la machine, puis placez un récipient sous cette dernière pour récupérer les petites particules qui en sortent.

Séchez les particules jusqu’à une teneur en humidité d’approximativement 15 %. Pour obtenir une bonne quantité de granulés, les particules doivent être laissées au soleil pendant au moins 24 heures pour sécher naturellement.

Ajoutez par la suite de l’huile végétale : cela permettra aux ingrédients de se coller ensemble en petits lots. Si vous prévoyez d’obtenir une petite quantité de granulés, vous devez ajouter 20 ml d’huile végétale pour 600 g de granulés avant de mélanger. Cela permet ainsi de maintenir les morceaux ensemble pendant le mélange sans ajouter de produits chimiques dangereux aux granulés.

A lire aussi  Chauffage : 4 alternatives de chauffage écologiques et qui permettent de réduire sa facture !

Versez l’ensemble de vos matériaux dans un mélangeur dans le but de les rendre uniformes. Assurez-vous que votre mélangeur est équipé d’un agitateur afin de bien mélanger les matériaux, puis récupérez le résultat au bout d’une vingtaine de minutes.

Chacun attise les braises de son propre poêle.

Transformer les particules de feuilles mortes en pellets

Transférer vos matériaux dans le moulin à granulés à matrice plate si vous voulez produire une grande quantité de granulés. Cette machine utilise le moulage sous pression et la chaleur pour presser les matériaux. Allumez la machine et attendez que le moule chauffe jusqu’à la température optimale, qui varie d’une machine à l’autre.

Enfin, vient alors l’utilisation d’une presse à granulés : pour les petites quantités, le modèle correspondant doit être équipé de rouleaux et de matrices. Préparez l’ensemble de vos matériaux en les appliquant uniformément sur le moule de la presse. Un rouleau est ensuite passé sur la matrice pour forcer les particules dans les trous, les transformant ainsi en pellets utilisables pour votre poêle.

Partagez votre avis