chauffage

Le prix des pellets va-t-il enfin baisser ? Tout savoir

La fin de l’hiver approche, et vous souhaitez faire un stock de pellets pour le mois prochain ? Découvrez dans cet article si les prix ont enfin baissé !

Amandin QG

Publié le

Mis à jour le

Le prix des pellets va-t-il enfin baisser ? Tout savoir

L’année 2022 a été un tournant économique pour tous les foyers français. Mettre les changements et hausses de prix des secteurs de production sur le dos des crises sanitaires et humaines que nous avons connues durant ces dernières années n’aidera pas à résoudre le problème. Les moyens de chauffer son intérieur, sont devenus de réels dilemmes pour les citoyens. De retour à des méthodes plus naturelles, ce sont les prix des pellets de bois qui se voient affectés.

Les pellets de bois : source de chauffage chez les Français

La crise de l’énergie a bouleversé le rapport qu’ont les habitants de l’hexagone à l’énergie et à sa consommation journalière. L’aggravation du recours au bois et la dépendance à cette méthode de chauffage encourant d’éventuelles pénuries ont fait flamber le prix des pellets de bois. Selon Effy, la rétrospective 2022 révèle que 1,7 million de foyers français l’auraient adopté.

À lire Prévisions des prix des pellets : est ce que les granulés seront plus chers en octobre ?

Pourquoi choisir de se chauffer aux pellets ?

Il n’est pas sans dire que le réchauffement par combustion de copeaux de bois dans des chaudières à granulés présentent de nombreux avantages : 

  • Un impact moindre pour l’environnement,
  • Une consommation énergétique réduite,
  • Des vertus énergétiques conséquentes,
  • Une certaine rentabilité en comparaison à d’autres moyens de chauffage.

Cette alternative est à envisager bien que son usage envisage forcément l’achat d’une chaudière destinée à cet effet. Son prix est relativement élevé de 10 000 à 20 000 euros. L’État peut soutenir votre initiative de passer à une méthode de consommation d’ énergie moins polluante en appuyant votre investissement avec des subventions. 

Vous souhaitez sûrement savoir si cet achat en vaut vraiment la peine. Effectivement, en considérant l’achat initial, votre dépense serait rentabilisée sur le long terme. Il est estimé que le coût du chauffage aux pellets de bois soit 30 % moins cher qu’une consommation et qu’un chauffage classique à l’électricité ou au gaz.

Une augmentation de son prix : quelles en sont les raisons ?

L’estimation de la tonne de pellets en un an a presque doublé son montant en passant de 220 euros la tonne en janvier 2021 à 350 euros la tonne en janvier 2022. 

À lire Pellets humides ? Découvrez les 5 solutions insoupçonnées qui vont vous surprendre !

Les raisons de cette hausse de prix sont une affaire de politique de gouvernance : 

  • L’explosion des coûts de production des pellets pour cause de l’essor du prix de l’énergie et des matières premières
  • Les répercussions économiques qu’ont eu les conflits avec l’Ukraine ont limité les exportations de ce type de produits. Bien que la Russie se classe au rang de second exportateur mondial
  • Une augmentation dans l’achat de pellets chez les Français deux fois supérieure à l’année 2021
  • Une tendance de stockage qui engendre des pénuries dans des stocks qui étaient déjà restreints.

Les cours se stabilisent : le prix revient à la normale

La hausse de 100 % du prix à l’achat de la tonne de pellets remarquée sous à peine un an pour les particuliers ayant opté de chauffer leur habitat au poêle à pellets prend du recul. Le passage du coût de vente à 600 euros en septembre 2022 ne devrait plus faire peur aux résidents de l’hexagone. 

Progressivement, les prix repartent à la norme. À l’approche de l’hiver, l’effet boule de neige s’est fait ressentir. Il a incité les foyers à se précipiter sur les sacs de granulés par peur de manquement en hiver si l’hiver avait été rude. Les températures relativement douces ont contrebalancé le phénomène. La réduction des demandes, suite au pic constaté avant décembre dernier, est la seconde raison de ce revirement de situation.

Néanmoins, ne prenez pas cette annonce de possible retour à des prix raisonnables à la légère. Les prix des pellets se réduisent un peu en comparaison au montant qu’ils avaient atteint lors du pic de demandes. Aucune promesse ne peut être faite concernant le fait que les prix puissent retrouver leur seuil de 2021, c’est-a-dire, avoisinant les 200 euros la tonne. L’inflation est bien présente. Les stocks de certaines enseignes, encore élevés et achetés au prix fort, doivent s’écouler. 

À lire Chauffage : le prix des pellets est en train de chuter ! C’est le bon moment pour faire son stock

L’addition reste claire entre pellets, électricité, gaz et fioul

En fin de compte, si l’on en vient à analyser les modes de chauffage qui s’offrent aux individus, le pellet de bois reste en tête. Son rapport qualité-prix bat celui de l’électricité, du gaz, et du fioul en étant deux fois moins cher. De plus, il reste 5 à 10 % moins cher que les pompes à chaleur. L’investissement est de mise ! Si vous voulez dépenser moins, baissez le prix d’achat de vos pellets grâce à l’achat groupé.

Dépenser autrement, c’est vivre mieux !

  • Save

Partagez votre avis

Share via
Copy link