Panneaux solaires : comment les installer soi-même ?

Afficher Masquer le sommaire

Les panneaux solaires sont une solution écologique et économique pour votre maison. Ces outils permettent de produire de l’énergie renouvelable et gratuite. Vous pouvez également faire plus d’économies en installant ces panneaux vous-même grâce aux kits dédiés à cet usage.

Choisir le bon kit de panneaux

L’énergie solaire permet de garantir une énergie verte et gratuite. Installer ce type de source énergétique peut représenter un avantage sur votre facture pour baisser votre consommation d’énergie. Avant d’acquérir un kit il est primordial de se renseigner sur le type de panneaux que vous souhaitez.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Société SUNALYA ☀️ (@sunalya33)

La composition d’un kit

Il existe différentes formes et tailles de panneaux photovoltaïques pour répondre à vos envies et besoins en énergie. Les prix diffèrent selon la complexité de la surface à couvrir allant de 120 euros à 12 000€ pour des modèles de consommation et de revente. Un kit d’écrans solaires doit comprendre : 

  • Un ou plusieurs panneaux solaires
  • Une batterie
  • Des câbles
  • Un onduleur
  • Des jonctions

Un micro onduleur est nécessaire pour convertir l’énergie. Il existe différents modèles de panneaux, les kits en silicium monocristallin sont les plus utilisés, c’est la gamme la moins chère tout en étant rentable. Il existe aussi des kits multi-cristallins ou à couche mince. Pour l’installer, il est conseillé d’être à deux, cela prend en général une journée de travaux. 

Définir le type d’usage 

Les écrans photovoltaïques permettent d’avoir une énergie renouvelable chez soi. Les modèles varient selon leur puissance définie selon l’usage que l’on souhaite en faire. Les panneaux à faible puissance permettent une partie d’autoconsommation pouvant alimenter une télévision ou éclairer une pièce. 

Le nucléaire est une énergie de l’avenir qui appartient au passé.

Amory Lovins a raison, il vaut mieux préférer les énergies vertes et gratuites comme l’énergie solaire, cette technique peut permettre d’être en auto-suffisance énergétique. Pour une autoconsommation, des panneaux de 500W peuvent suffire. On peut également acquérir un modèle plus puissant pour faire de l’autoconsommation et de la revente. Les kits les plus puissants permettent de revendre facilement de l’énergie.

L’installation des panneaux

Afin d’installer des panneaux solaires soi-même, il faut réfléchir en amont au projet et aux démarches à suivre. L’installation doit également être délicate afin de ne rien risquer. 

A lire aussi  Installation d'un chauffe-eau thermodynamique, quelles aides existent ?

Les démarches à entreprendre

Avant d’entreprendre les travaux de mise en place, certaines démarches sont obligatoires. Tout d’abord, les panneaux ne peuvent s’installer que dans des maisons et ne peuvent pas se mettre sur un appartement. Pour les panneaux situés à moins de 1,80 mètre du sol, il n’y a pas déclaration de travaux obligatoire. Concernant une installation à plus de 1,80 mètre du sol, il faut déclarer les travaux. Avant de les commencer, il faut demander une autorisation de la mairie. Il est aussi obligatoire de respecter une charte : la convention d’auto-consommation sans injection.

Concernant les aides de l’État, il n’y en a pas si vous installez le kit par vous-même. Vous pouvez en percevoir si vous faites appel à un artisan RGE (Reconnu Garant Environnement) mais cela ajoute des frais élevés d’installation. Si vous souhaitez revendre une partie de votre énergie, il faudra déclarer l’installation à Enedis.

Procéder à l’installation

Avant l’installation, il est important de se projeter en pensant à la position des écrans. Ils ne doivent pas être installés à l’ombre, il est conseillé de les placer au sud-est ou au sud-ouest pour recevoir le soleil au maximum. L’inclinaison des panneaux à 90° est vivement déconseillée, il est recommandé de les incliner entre 0° et 30° pour une exposition optimale. Vous pouvez déposer votre structure sur le toit ou sur un balcon, mais également au sol selon l’exposition.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Thermonéo Energies – Solutions solaire (@thermoneoenergies_solaire)

On peut installer soi-même cette structure, il faut faire preuve de vigilance en portant un harnais si vous l’installez sur le toit et être accompagné. Selon les kits, cela peut être réalisé en 10 minutes. Le système “plug and play” est le plus facile à appliquer, seulement, il n’y a pas de garantie ni d’assurance en cas de chute. Ensuite, il vous suffit de placer les rails sur votre toiture et d’y glisser le panneau. Après cela, vous connectez l’onduleur et les câbles puis raccordez cela au tableau électrique. 

Il ne faut pas oublier de nettoyer la surface du panneau régulièrement afin d’éviter l’accumulation de poussières qui empêcherait de capter le soleil pour produire de l’énergie.

2 avis sur « Panneaux solaires : comment les installer soi-même ? »

  1. Le panneau solaire produit en Chine arrive en France avec une dette carbone. Il va remplacer une électricité nucléaire très faiblement elissive donc il ne remboursera sa dette Carbonne qu’après une décennie de fonctionnement.
    C’est le paradoxe français…
    Il faut faire fonctionner ce panneau en Allemagne ou en Hongrie, si c’est pour la planète.

    Répondre
  2. Ce n’est malheureusement ni une énergie verte ni une énergie gratuite.
    Les panneaux durant la période de fonctionnement sont neutres mais il a fallu les fabriquer majoritairement en Chine qui a une industrie qui pollue beaucoup, nous polluons en Chine au lieu de le faire en France… La planète est polluée mais pas où nous vivons. Après il faudra détruire ces panneaux car ils sont irréprochables !
    L’énergie n’est pas gratuite car il faut payer ces panneaux, il faut calculé le ROI et éviter les consommations moyennes pour cela, c’est ce que le panneau peut réellement faire économiser. La radiance du soleil est 6 fois moindre en hiver qu’en été. Un panneau donné pour 600Wc, c’est au 21 juin à midi… La production du 21 décembre sera 6 fois inférieure à celle du 21 juin.
    Il vous faut 6 fois plus de panneaux pour votre consommation hivernale…

    Répondre

Partagez votre avis