Blog décoration et maison Ctendance

Energie

MaPrimeRénov’ 2023 : qu’est-ce qui change ?

En 2023, de nouveaux changements sont apportés à l’aide MaPrimeRénov’.

Kelly Wearstler

Publié le

MaPrimeRénov’ 2023 : qu’est-ce qui change ?

Comme annoncé par le gouvernement à la fin de l’année 2022, on remarquera en ce début de l’année 2023 quelques modifications sur le dispositif de MaPrimeRénov’. Dans un arrêté rendu public le 29 décembre, les différentes spécialités de ces modifications sont désormais disponibles. En effet, vous pourrez retrouver au mois de février 2023 une nouvelle catégorie pour certains ménages. Pour toutes personnes qui souhaitent effectuer des travaux dans le but de rendre son habitation moins énergivore, cette prime peut vous aider à les effectuer en toute sérénité par des entreprises RGE. Voici ci-dessous tous les derniers changements à connaître ! 

Les nouveaux changements en 2023 pour MaPrimeRénov’

Dès le mois de février 2023, de nouvelles modifications seront apportées pour les personnes qui désirent bénéficier de cette aide financière pour les travaux de rénovations. Ces dernières sont assez avantageuses, alors voici tout ce qu’il faut savoir en attendant cette date.

À lire En ce moment chez Castorama, profitez d’un prix bradé avec une réduction de 100 euros sur ce poêle à bois !

Un nouveau forfait pour certains ménages

Le gouvernement a décidé de mettre en place un nouveau forfait en février pour les différents ménages qui ont un revenu appelé “intermédiaire”. En effet, ce nouveau forfait portera le nom de “rénovation globale”. Avec cela, les travaux passeront de 7 000 euros à 10 000 euros et de 3 500 euros à 5 000 euros. De plus, de mois plus tard, dès le premier avril, tous les chauffages qui nécessitent de l’énergie fossile pour fonctionner seront écartés. 

Dans cette nouvelle modification, les différentes chaudières qui fonctionnent également au gaz seront également écartées par MaPrimeRénov’.

Des changements pour les poêles à granulés

Les plus grandes modifications de l’année 2023 chez MaPrimeRénov’ sont constatées au niveau des poêles à granulés. Pour commencer, le prix sera désormais réduit à partir du 1ᵉʳ février. En effet, les familles qui sont les plus modestes bénéficieront d’une réduction de 500 euros et passeront de 3 000 euros à 2 500 euros. Pour celles et ceux qui souhaitent avoir des systèmes de VMC, la même politique peut désormais s’appliquer.

À lire Bénéficiez de 65% de réduction sur vos travaux avec MaPrimeRénov’ !

Cependant, elle ne peut se faire que pour trois ménages. Ceux qui se trouvent dans les situations les plus précaires, auront 500 euros de moins que le montant initial. Puis, pour la classe moyenne, aussi une réduction de 500 euros, et passeront de 2 500 à 2 000 euros. Ainsi, les personnes avec un revenu intermédiaire pourront de même avoir ce changement et passeront de 2 000 à 1 500 euros en 2023.

Bien évidemment, ceux qui seront le plus touchés par ces différentes modifications seront les ménages plus aisés. De même, parfois, ils ne pourront plus avoir d’aide pour faire des travaux d’isolation en mono-régie dans leur domicile principal dès le mois d’avril 2023. Pour cette catégorie de personnes, MaPrimeRénov’ proposait des primes qui varient entre 7 et 15 euros le m². 

Cependant, le gouvernement français à décider de maintenir l’aide de 1 000 euros pour une installation d’un nouveau système de chauffage. Cette dernière sera disponible jusqu’au 31 mars, alors ne tardez pas pour en profiter. L’État à prolonger cette aide exceptionnelle à la vue de l’invasion russe en Ukraine depuis maintenant plus d’un an.

Maintenant que vous connaissez tous les nouveaux changements pour cette année 2023, dirigez-vous sur le site de MaPrimeRénov’ pour commencer toutes les démarches et effectuer au plus vite les travaux de rénovation énergétique dans votre logement principal.

À lire MaPrimeRénov’ 2024 : ce que vous devez absolument savoir sur les nouveautés

L’isolation thermique est-elle vraiment une bonne chose à faire pour réduire sa consommation d’énergie ?

Sans aucun doute, une bonne isolation thermique est l’une des meilleures choses à faire si vous désirez réduire la consommation d’énergie à long terme. De plus, cette dernière se doit d’être convenablement faite et en respectant toutes les normes. En effet, si l’isolation thermique n’est pas bonne alors votre maison sera très énergivore. Dans le cas contraire, lorsqu’elle est bien mise, il sera rare d’avoir des déperditions de chaleurs et vous utiliserez de moins en moins le chauffage dans les périodes hivernales.
Pour information, une isolation thermique peut se faire par l’extérieur ou encore par l’intérieur. Par la suite, nous vous déconseillons de faire les deux en même temps, car vos murs doivent respirer. L’isolation peut être installée dans tous les types de maison et tous les types de bâtiments déjà existant depuis de nombreuses années.

  • Save

Partagez votre avis