Comment créer un beau parterre de fleurs ?

Parterre Fleurs Jardin
Vous n’imaginez pas votre jardin sans réaliser de jolis parterres de fleurs. Que vous optiez pour des petits massifs composés d’une seule fleur ou au contraire pour de grands massifs où vous plantez différentes espèces de vivaces, réunies en un tableau naturel, il faut faire très attention à la manière, dont vous allez planter vos végétaux. La préparation du terrain, la définition du style, l’association des plantes et des teintes et enfin la plantation sont des étapes incontournables.

Choisir les endroits où vous souhaitez réaliser vos parterres

Il faut choisir avec soin le lieu où vous faites votre parterre. Soit, vous le mettez contre une clôture ou un mur, soit, vous le plantez de manière isolée et visible de partout, au milieu de votre pelouse par exemple.

Il faut également faire très attention à certaines caractéristiques de l’endroit que vous avez choisi, cela vous permettra de choisir vos plantes en fonction de ces critères :

  • La présence d’édifice ou d’arbres créant des zones d’ombre
  • L’exposition : à l’ombre, mi-ombre ou au soleil
  • Les caractéristiques du sol : acide, calcaire, sableux ou argileux

La préparation du sol

Une fois que vous avez choisi le ou les endroits pour votre parterre, il faut veiller à bien préparer votre terrain :

Désherbez avec soin le sol par solarisation ou de manière manuelle.

Bêchez correctement votre sol, incorporez-y ensuite du compost bien mûr.

Définir le style de votre parterre

Massif à La Française
© istock

Pour obtenir un parterre très harmonieux, il faut que vous ayez défini un style pour votre massif.

Il faut déterminer un style et une forme pour votre parterre de fleurs.

Vous disposez alors de plusieurs solutions :

Massif un peu sauvage : dans l’esprit des mixed-borders comme dans les jardins anglais, de forme libre, il peut également être géométrique. Il rassemble généralement différentes espèces et variétés florales, dans un esprit très naturel.

Parterre à la Française : composé de 3 espèces florales au maximum, il présente une forme très géométrique : ronde, ovale, carrée ou rectangulaire. Si ce type de massif est facile à concevoir, il est cependant difficile à entretenir, car il se doit d’être soigné et propre en permanence. Il ne supporte aucune négligence pour conserver son attrait.

L’harmonie des teintes

Massif Polychrome Et Contrasté
© istock

Il faut absolument savoir harmoniser les teintes pour obtenir un résultat parfait. C’est certainement la partie la plus sympa de la conception, mais également la plus compliquée. Voici quelques alliances possibles :

Le parterre monochrome : vous choisissez une couleur et toutes vos plantes devront arborer le même coloris dans diverses tonalités, c’est souvent le blanc, le rose ou le bleu qui sont choisis.

L’harmonie pastel : le but est de rester dans deux ou trois couleurs pastel, cela peut par exemple être du blanc, un jaune pâle, un bleu délavé ou un rose pastel.

Le massif avec camaïeu de couleurs : Vous allez décliner toutes les tonalités d’une seule et même couleur ou de coloris très proches comme : le rose, le bleu et le mauve.

Un massif contrasté : dans ce cas, vous jouez sur deux coloris offrant un joli contraste, il est plus sûr alors d’opter pour des couleurs complémentaires comme le violet le jaune.

La polychromie : c’est une autre option qui consiste à marier toutes les teintes et ce n’est pas le plus facile, car l’alliance doit offrir un rendu agréable.

Notre conseil : dans le cadre de la polychromie et du contraste, faites attention et essayez de garder un fil directeur qui peut être le feuillage vert ou gris par exemple.

Le choix des plantes

Massif à L’anglaise
© istock

Vous disposez bien entendu d’un grand choix de fleurs et de variétés : les arbustes fleuris, les vivaces, les bulbes, les annuelles ou bisannuelles. Si vous souhaitez avoir un joli parterre de fleurs du printemps jusqu’à la fin de l’automne, choisissez des variétés à floraison échelonnée.

Vous pouvez également intégrer dans les massifs de style mixed-borders : des végétaux pour leur feuillage, des vivaces et graminées légères, de manière à obtenir un ensemble en perpétuel mouvement, des végétaux à feuillage persistant pour avoir du vert durant toute l’année.

Notre conseil : le choix sera réalisé en fonction de l’exposition et de la nature du sol de votre parterre, mais également selon le climat de la région que vous habitez.

Les bulbes fleuris

Ils se divisent en deux catégories :

Les bulbes de printemps : on aime le fait qu’ils fleurissent tôt dans la saison. Ils peuvent être plantés seuls ou accompagnés de vivaces, d’annuelles ou de bisannuelles comme le myosotis. Ce sont les jacinthes, les narcisses et les muscaris, par exemple.

Les bulbes de la période estivale : ils sont le plus souvent associés aux vivaces et ce sont par exemple les alliums ou les glaïeuls, mais également les dahlias qui fleurissent en automne.

Les vivaces

Ce sont les stars des parterres fleuris, vous pouvez opter pour :

Les petites tapissantes couvre-sol comme les phlox, les géraniums vivaces ou les asters nains, mais également pour les fleurs géantes comme les asters géants, les roses trémières ou les astilbes.

Les fleurs au port érigé : parmi elles, vous retrouvez les delphiniums, les lupins, les ports étalés avec les vivaces couvre-sol ou les ports ronds comme la lavande et les santolines.

Les annuelles ou bisannuelles

Elles sont parfaites dans le cadre des parterres monochromes par exemple ou mono espèces. Elles offrent également la possibilité de combler les espaces entre les vivaces. Vous trouverez notamment les zinnias, les soucis ou les cléomes.

À lire également :

Les arbustes fleuris

Ils sont indispensables dans les massifs adossés à un mur pour le structurer joliment.

Vous les choisirez pour leur feuillage persistant et leur floraison, comme dans le cas de l’oranger du Mexique ou de l’escallonia. Le choix peut porter également sur des feuilles spectaculaires comme c’est le cas pour l’érable nain.

Le choix en fonction de leur floraison : dans ce cas, sélectionnez plutôt les weigelias, les viornes ou les spirées.

Bien entendu, pensez également aux rosiers buisson ou couvre-sols.

À lire aussi : L'arbuste d'ornement : un atout pour décorer votre jardin

Faites le plan de votre parterre

Si vous optez pour un parterre mono espèce, ce ne sera pas nécessaire, sinon, c’est une étape importante. Vous allez pouvoir harmoniser les couleurs et les hauteurs en tenant compte de certains critères :

Alternez les végétaux à port tapissant, rond ou élancé.

Les plantes le plus hautes sont plantées en fond de massif généralement, elles peuvent cependant émerger en bouquets parmi les plantes de moyenne hauteur.

Composez des taches de couleur d’une surface assez importante, en prévoyant des groupes de 3, 5 ou 7 vivaces plutôt que de les planter de façon isolée.

D’après votre plan, vous allez pouvoir comptabiliser le nombre de pieds dont vous allez avoir besoin.

La plantation

Toujours en vous basant sur votre plan, vous pourrez planter vos différentes variétés de végétaux.

Commencez toujours par les arbustes et les vivaces.

Respectez bien les distances de plantation et vous pourrez ensuite mettre des annuelles pour combler les trous.

À lire aussi : 7 astuces pour avoir rapidement un beau jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.