Comment arroser un aloe vera ?

Arroser Aloe Vera
L’aloe vera, est une plante grasse de la famille des succulentes appelées les aloès. Elle peut être placée soit en extérieur ou soit en intérieur. Cette plante originaire des pays chauds, ceux de l’hémisphère sud (Afrique du sud, Madagascar, Canaries, Cap-vert), comporte des vertus cosmétiques pour la peau et les cheveux et dépolluantes pour votre intérieur. Découvrons comment l’arroser, l’entretenir et la rempoter !

Pourquoi et comment arroser un aloe vera ?

L’aloe vera ne demande que très peu d’eau car elle est habituée à l’aridité de certains pays tropicaux. Le signe d’un aloe est trop arrosé est quand les feuilles sont trop humides et commencent à donner des signes de faiblesse. Arrosez l’aloe vera en profondeur jusqu’à que vous voyez l’eau remonter à travers les trous de drainage au fond du pot.

Aloe Vera

Lors d’un rempotage, il est conseillé de laisser les racines s’adapter au nouveau sol terreux pendant deux ou trois jours sans arrosage.

L’eau de pluie est nettement plus adaptée à l’arrosage d’un aloe, comme c’est le cas pour toutes les plantes d’ailleurs, car l’eau de pluie ne comporte ni calcaire ni chlore. Si vous avez la possibilité de récupérer l’eau de pluie via un bac placé sous une gouttière dans votre jardin, alors ça sera l’occasion d’en faire profiter votre aloe !

L’aloe vera va croitre naturellement entre le mois d’avril et le mois de septembre. Si vous voulez que la pousse aille plus vite, vous pouvez ajouter de l’engrais pendant l’arrosage.

Quand le faire ?

Il est recommandé d’arroser un aloe vera quand la terre devient sèche, environ sur 2 cm de sa surface.

À quelle fréquence ?

Pour vous donner une idée de la fréquence d’arrosage d’un aloe, une fois tous les dix à quinze jours est suffisant, pas plus. L’hiver la plante a encore moins besoin d’eau, sauf si vous la mettez à proximité d’un chauffage, ce qui n’est évidemment pas conseillé.

Entretenir un aloe vera : nos conseils pratiques

Pour commencer le mieux est d’empoter votre plante dans un pot adapté à sa taille avec un terreau spécial pour ce type d’espèce. Le fait de le placer dans un plus grand pot lui donnera plus d’espace. Afin de garder votre aloe vera sur plusieurs années, nous vous conseillons de le rempoter, une fois acheté en magasin, sauf pour ceux qui sont déjà vendus dans des grands pots avec des trous en dessous.

Choisissez un pot trois fois plus grand que sa base de ce fait la plante pourra s’en donner à cœur joie pour s’étendre en largeur. Placez une soucoupe en dessous du pot pour garder l’eau près de la terre.

Pour le rempotage, utilisez un mélange spécial cactus qui sera sec et sablonneux et donc quasi identique à sa terre d’origine, celle des déserts. Remplissez le pot jusqu’à la base des premières feuilles.

Les petits cailloux, ou coquillages, permette le maintien de l’humidité et respecte son environnement naturel, racines sèches, feuilles humides.

Un seul pied d’aloe peut produire des « bébés » que vous pourrez détacher de la « mère » en faisant attention aux racines, et les mettre dans un autre pot afin qu’ils ne s’étouffent pas entre eux. Vous pouvez conserver la famille ou aussi offrir les « bébés aloès » à votre entourage.

Aloe Vera Pot

Sachez qu’il n’y a aucune contre-indication à garder un aloe vera dans une pièce en maison ou en appartement. La plante ne supportant pas le froid, il est d’ailleurs vivement conseillé de la garder dans une pièce à température ambiante pendant l’hiver (environ 21 degrés) et de placer la plante au soleil par exemple près d’une fenêtre.

Attention : Veillez à ce que la lumière ne soit pas exposée directement sur la plante.

Les insectes peuvent être attirés par la sève de l’aloe vera. Pour les empêcher de venir s’y coller, vous pouvez utiliser un pesticide naturel.

Pour finir, l’aloe vera est naturellement très bon et préconisé pour la peau mais également pour se soigner notamment si vous avez une plaie peu profonde, comme une brûlure. Le gel d’aloe peut être appliqué sur le visage ou sur le corps. Il peut aussi calmer la sensation de brûlure provoquée par les coups de soleil. Pour ce faire, casser une feuille de votre plante et faites couler la substance sur votre peau puis frottez.

>> À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.