Si vous pensez que les cactus sont des plantes faciles à arroser, ce n’est pas forcément le cas. Même si ce sont des plantes qui sont habituées à la sécheresse, elles demandent tout de même des soins bien spécifiques. Période, fréquence, quantité… nous vous révélons tout sur l’art de bien arroser vos cactus.

Le matériel nécessaire

Il est indispensable de prévoir un matériel adapté pour l’arrosage de vos cactus :

  • Un arrosoir sans pomme.
  • Gravier ou billes d’argile : ces deux matériaux permettent d’éviter l’eau stagnante et la drainant de manière à protéger les racines, vous en mettrez donc une couche au fond de votre pot. De plus, vous recouvrez la surface de la terre, de gravier pour des raisons esthétiques, mais également pour maintenir cette partie au sec.
  • Du vinaigre blanc : le cactus ne supportant pas l’eau calcaire, il est préférable si votre eau en contient d’ajouter quelques gouttes de vinaigre pour neutraliser ce dernier.

Quand arroser un cactus ?

arroser cactus

Un cactus ne s’arrose pas de la même manière selon qu’il est en repos végétatif ou en période de croissance. Il faut absolument en tenir compte.

  • En période de repos végétatif

La période de repos végétatif s’étale du 15 octobre au 15 mars. Durant cette période, il n’a pas besoin normalement d’arrosage. Si votre cactus est à l’extérieur, vous n’avez pas besoin de l’arroser. Les cactus en appartement ne devraient pas en avoir besoin non plus, sauf si l’air de votre maison ou appartement est très sec, à ce moment-là, un arrosage au maximum une fois par mois est alors nécessaire. Il faut toujours avoir à l’esprit que le substrat ne doit jamais se dessécher complètement.

  • En période de croissance

Généralement la période de croissance débute autour du 15 mars. En fait, pour repérer le moment, il suffit de l’observer pour détecter les signes de la reprise de végétation. Une fois celle-ci déterminée avec certitude, vous pouvez démarrer en douceur le programme d’arrosage adapté.

Le premier arrosage sera léger avec peu d’eau. En effet, si vous l’arrosez trop abondamment, ses cellules pourraient éclater, il ne faut pas oublier que durant quelques mois, il n’a eu quasiment aucun apport en eau.

Ensuite, commencez les arrosages réguliers, une fois tous les 15 jours, toutes les trois semaines éventuellement pour les mini cactus.

À partir d’avril et mai, une fois sur deux ajoutez à l’eau de l’engrais liquide.

De quelle manière arroser ?

Pour arroser correctement vos cactus, il faut veiller à deux choses essentielles :

  1. les racines ne doivent pas se trouver dans un terreau détrempé ;
  2. et il ne faut pas mouiller la plante elle-même.

Avec l’arrosoir, enlevez le pommeau et arrosez directement au goulot pour plus de précision. Arrosez le pied de la plante, mais jamais le corps, en revanche, vous pouvez le vaporiser. Pensez toujours à arroser en début ou fin de journée évitant que les gouttelettes d’eau éventuelles ne brulent la plante quand elle est exposée au soleil.

Utilisez si c’est possible plutôt de l’eau de pluie ou de source qui agresse moins la plante. L’eau doit être tempérée, c’est-à-dire ni chaude ni trop froide. Si vous prenez de l’eau du robinet et que celle-ci est très chlorée, remplissez votre arrosoir la veille pour que le chlore ait le temps de s’évaporer.

Arrosez doucement en faisant plusieurs passages successifs, en laissant quelques minutes s’écouler entre les deux.

Attention

Attendez que l’eau se répande dans la soucoupe et surtout videz-la.

Les 8 erreurs à éviter

erreurs à éviter quand on arrose un cactus

  1. L’erreur la plus importante à éviter est l’excès d’eau. Il provoque le pourrissement des racines et serait fatal au cactus. Pour écarter le problème, observez un temps de séchage entre deux arrosages, drainez bien le fond du pot avec les billes d’argile ou le gravier. Veillez également à ce que le substrat soit drainant de manière à laisser l’humidité excédentaire s’évaporer.
  2. Comme nous l’avons déjà vu, il est impératif de ne pas garder d’eau stagnante dans la soucoupe du pot. Patientez 15 minutes après l’arrosage et enlevez l’eau.
  3. Après le rempotage qui doit être fait tous les deux ou trois ans environ, n’arrosez pas votre cactus tout de suite. Dans le cas contraire, vous risquez de voir pourrir les racines.
  4. Ne pas vérifier les besoins en eau de votre plante, ces derniers peuvent varier en fonction de son espèce.
  5. L’arroser trop souvent est néfaste, car l’humidité n’est pas recommandée, il est préférable d’opter pour un gros arrosage que pour une succession de petits.
  6. Reprendre brutalement au printemps ou arrêter de manière nette les arrosages à l’approche de l’hiver n’est pas bon. Allez-y progressivement dans un cas comme dans l’autre.
  7. Ne pas tenir compte des températures pour arroser : dans une pièce sèche et très chaude en hiver, vous arroserez votre cactus, dans le cas contraire, ce n’est pas nécessaire.
  8. Oubliez le drainage au fond du pot : celui-ci est essentiel pour maintenir les racines au sec.
Comment arroser un cactus ?
4.8 (95.56%) 36 votes