Blog décoration et maison Ctendance

Entretien de la maison

Est-ce que la cigarette électronique jaunit les murs et les plafonds ?

La cigarette a le défaut de jaunir les murs et plafonds de nos intérieurs. Qu'en est-il pour la cigarette électronique ?

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Est-ce que la cigarette électronique jaunit les murs et les plafonds ?

Parmi les tendances qui ne cessent de s’imposer chez les consommateurs, la vape donne de bonnes vibes. Cigarette électronique et cigarette classique sont souvent vues comme des concurrentes directes. Pourtant, les deux entités ne se correspondent en aucun point. La cigarette est connue pour salir les murs et les plafonds des environnements dans lequel vous fumez, mais est-ce que la cigarette électronique rencontre le même problème ?

Est-ce que la vape jaunit les murs et plafonds ?

Pour rassurer tous les potentiels utilisateurs de la cigarette électronique, cette dernière ne rejette aucune substance colorante ou nocive. Cela signifie qu’elle n’est pas nocive pour votre intérieur, et ne tachera pas vos murs et vos plafonds ! Une bonne nouvelle pour le nettoyage du mur de la pièce dans laquelle vous fumez.

Les effets des vapes 

Les effets sur la santé et l’apparence physique sont ainsi proportionnels à la composition de la fumée rejetée. La vapeur de la cigarette électronique a une faible toxicité lorsqu’elle est ingérée. Elle n’aura que peu d’effets sur l’environnement qui l’entoure ou sur la personne fumeuse et ce, quel que soit le parfum de votre cigarette électronique. Goût fruits rouges, classique, menthe, fraise…. Si vous souhaitez faire un comparatif d’e-liquides, vous trouverez votre bonheur sur le site kelklope.com.

À lire Comment poser un papier peint panoramique dans un escalier ?

Les effets du tabac

À l’inverse, une cigarette classique laissera rarement l’environnement qui l’entoure intact. Le jaunissement des dents et des ongles sont des effets néfastes bien connus, tout comme le jaunissement des murs et plafonds alentour. Ce sont le goudron et les particules fines du tabac, en se déposant sur toutes les surfaces, qui sont à l’origine de la formation d’une couche jaunâtre. 

Sur certains éléments du mobilier, la couche de salissure est à peine apparente. Sur les murs et le plafond, il est presque impossible de se débarrasser du jaune qui s’est apposé à cause d’une consommation de tabac, à moins de l’entretenir régulièrement ou de venir repeindre la surface.

  • Save

Les cigarettes électroniques : jetables ou réutilisables 

Passer à la cigarette électronique, c’est l’alternative parfaite si vous souhaitez conserver un intérieur propre et frais. Mais il est essentiel de bien choisir sa future vape, pour éviter de retomber dans le tabac ! 

Les différents types de vapes

La cigarette électronique se présente sous diverses formes. Chaque forme convient ainsi à un certain type de consommateur de vape qui a le choix entre la puff, cigarette électronique à usage unique sous forme de pod jetable dont la contenance en liquide est préremplie et d’autres types non jetables. La wpuff de Liquideo est un exemple de type pod contenant un dosage en sels de nicotine compris entre 1.7% et 0.9%.

À lire Guide des différents types de peintures pour les pièces intérieures d’une maison

Comment cela fonctionne ?

La cigarette électronique repose sur un système de vapotage. Le vapotage peut prendre une multitude de saveurs et contenir de la nicotine si le consommateur le souhaite. Les cigarettes électroniques sont une alternative idéale pour les personnes qui souhaitent réduire leur consommation de tabac ou totalement arrêter de fumer. 

Les cigarettes électroniques puff sont la seule variante de la cigarette électronique qui n’est pas rechargeable. Elles sont fournies chargées et remplies d’e-liquide. Le terme puff, en lui-même, signifie “bouffée” ou “taffe”. Le terme est ainsi en parfaite adéquation avec la destination et l’usage de cette mini-cigarette électronique.

Vapoter : la composition de la fumée de cigarette électronique 

Le liquide utilisé dans la cigarette électronique n’est pas à assimiler à la consistance en tabac de la cigarette classique. Généralement composé de nicotine, de propylène glycol (PG), de glycérine végétale (VG) et d’arômes, les réjections sous forme de fumée ne sont aucunement nocives pour la santé du vapoteur ou des personnes qui se trouvent dans son périmètre. Avec la vapeur de la cigarette électronique, aucune combustion n’est réalisée en créant de la fumée. 

La cigarette roulée avec du tabac est tout le contraire. On l’associe au tabagisme passif puisque ce qu’un consommateur ingère, c’est de la fumée, il la rejette aussi à son expiration. La composition de la fumée d’une cigarette classique suppose du monoxyde de carbone et du goudron. Ce sont des substances hautement dangereuses pour le consommateur fumeur comme pour une personne n’ayant jamais touché à une seule cigarette.

À lire Où installer un papier peint panoramique dans la maison ?

Les deux phénomènes n’ont en commun que le nom et une gestuelle propre.

Les effets sur la santé 

Les effets néfastes du tabac se constatent sur la forme des organes internes du consommateur, mais aussi sur son apparence physique. Le tabac est connu comme étant un jaunissant incomparable à force d’utilisation. Ce sont les dents et les ongles du fumeur qui ne sont pas épargnés par la coloration. D’autres effets secondaires sont constatés chez les personnes fumeuses de longue date.

Sur le court terme, les effets ne sont pas décelés chez un consommateur de la vape. En effet, passer à la cigarette électronique entraine moins de symptômes de dépendance en raison du taux de nicotine contenu à l’intérieur du clearomiseur. Ce taux est contrôlable grâce au remplissage du socle dosé de la cigarette électronique. Il est même possible d’acquérir une cigarette et de l’utiliser quotidiennement sans la nicotine ! 

À lire 4 astuces pour nettoyer des traces sur un mur blanc !

Si un consommateur fume sa cigarette électronique en extérieur, il faut savoir que la nicotine a un taux faible de désagréments, voire aucun même lorsqu’elle est utilisée en intérieur. Beaucoup associent l’utilisation d’une pod, d’un puff ou tout autre type de cigarette électronique, comme un acheminant conséquent de nicotine dans l’air ambiant. 

Il n’en est rien puisque la quantité de nicotine rejetée est minimale, et n’aura pas de conséquences sur les personnes qui l’entourent. Il n’y a donc pas de “tabagisme passif” dans le cas de la cigarette électronique.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis