Quantcast

Comment cirer un parquet ?

Cirer Parquet
La cire pour parquet, également appelée encaustique, a été laissée de côté durant un temps, mais elle revient actuellement dans la tendance. Elle a de nombreux atouts outre son odeur qui envahit la maison en vous ramenant des années en arrière. Cirer un parquet, c’est également le protéger, le sublimer en mettant en valeur son élégance naturelle, le nettoyer, le faire briller et lui donner une note d’authenticité. Voici quelques conseils pour cirer votre parquet !

C’est une finition naturelle et ancienne qui consiste à déposer sur le bois une couche de cire pour le protéger. C’est également une vraie routine beauté, car la cire est riche en composants nourrissants et nobles. Comme elle facilite l’entretien du parquet, mais qu’elle lui donne un aspect brillant durable grâce au lustrage, elle était plébiscitée par nos grands-mères. C’est de plus un produit complètement naturel. Elle permet de protéger le bois contre les taches ou la décoloration, elle le nourrit en profondeur et elle peut le teinter. Elle met en valeur l’esthétique de votre parquet. Elle est moins résistante que le vernis et dure moins longtemps dans le temps, mais en revanche, elle offre une patine unique. Cirer un parquet est une opération qui demande du temps, mais qui reste facile.

Cirer un parquet : avec quel type de produit ?

La principale question qui peut se poser est relative au choix entre cire liquide et cire solide. La première est fabriquée à base de solvants et de cire. Elle est appliquée grâce à un pinceau aux poils souples.  Elle est plus rapide à poser et de ce fait, elle est parfaitement adaptée aux surfaces importantes. La seconde est fabriquée à partir de cires naturelles, vous la faites fondre au bain-marie et ensuite vous l’étalez avec un chiffon. Elle est le plus souvent utilisée sur les meubles ou les petites surfaces. Elles peuvent être neutres ou teintées légèrement.

Bon à savoir : la cire ne résiste pas à l’eau, elle n’est donc pas utilisée dans les pièces comme la salle de bain ou la cuisine.

Les étapes avant de cirer votre parquet

Il faut que votre parquet soit parfaitement propre et sec. Il ne doit pas non plus rester de résidus d’une ancienne finition comme une huile, un vernis ou du vitrificateur.

  • Si votre parquet a déjà été ciré, vous pouvez éliminer l’excès de cire et les salissures avec une paille de fer et un décireur.
  • Si vous souhaitez cirer votre parquet alors qu’il était huilé, peint ou vitrifié, il faut poncer à blanc avec une ponceuse à parquet. C’est la meilleure solution plutôt que d’utiliser un décireur ou un décapant qui ne sont pas suffisants pour retirer en profondeur les résidus des anciennes finitions. Vous commencez avec un grain de 50 ou 60, ensuite vous passez à un grain de 80 puis vous poncez une dernière fois avec un grain de 120.
  • Si votre parquet et brut ou neuf, vous le poncerez avec une ponceuse à parquet et un grain de 120 et ensuite, il faudra le dépoussiérer correctement.
  • Si votre parquet est en bois exotique comme le teck ou l’ipé, il faudra le dégraisser avec de l’acétone après l’avoir poncé soigneusement.

Vous profiterez de cette préparation pour combler les trous ou les fissures avec une spatule et de la pâte à bois. Pensez à bien le dépoussiérer ensuite avec l’aspirateur et une serpillère humide.

L’application d’un fond dur

Vous protégez encore mieux votre parquet en appliquant un fond dur. Il a le rôle de la sous-couche en peinture. Il comble les pores du bois et forme une pellicule en surface, qui empêche les liquides de pénétrer et donc de tacher le parquet. Il faut procéder ainsi :

  • Versez directement le liquide sur le parquet et étalez-le partout avec un pinceau-brosse souple.
  • Ensuite, laissez sécher durant au moins 24 heures avant d’appliquer la cire.

L’application de la cire sur le parquet

Il faut beaucoup de méthode pour l’appliquer correctement. Commencez par le fond de la pièce, pour ne pas avoir à marcher sur la cire que vous venez d’appliquer.

  • Elle sera posée en couches fines à l’aide d’un pinceau-brosse, large et souple, que l’on appelle spalter.
  • Procédez zone par zone.
  • Vous pouvez également employer un chiffon, mais l’opération sera plus longue.
  • Laissez sécher quelques heures et appliquez ensuite la deuxième couche.

Il faut parfois trois couches pour que le résultat soit parfait.

Parquet Ciré
© istock

Lustrer votre parquet

Cette étape permet de donner du brillant à votre parquet. Il faut attendre que la cire soit parfaitement sèche, c'est-à-dire qu’elle ne soit plus, ni poisseuse et ni collante au toucher.

Prenez un chiffon de laine ou une peau de mouton et effectuez des mouvements circulaires.

Patientez ensuite quelques jours avant de réinvestir la pièce, il faut éviter de marcher dessus durant 48 heures.

Replacez les meubles sans les tirer pour ne pas faire de rayures.

L’entretien de votre parquet ciré

Un parquet ciré reste assez simple à entretenir. Il faut cependant nettoyer les éclaboussures et les taches tout de suite avec une éponge humide pour qu’elles ne pénètrent pas dans le bois.

La cire étant perméable, elle se nettoie plutôt à sec. L’eau la fait blanchir.

Pour éliminer la poussière, vous n’aurez qu’à passer l’aspirateur.

Votre parquet étant parfaitement protégé, il conserve tout son éclat.

Il faut toutefois réappliquer une couche de cire tous les ans.

Conseils pour un parquet ciré au résultat parfait

En utilisant un bon décireur de qualité, vous décrasserez facilement en enlevant les excès de cire.

Il est important de bien laisser sécher la cire de qualité avant de la polir. En effet, les différentes cires qui entrent dans sa composition doivent être sèches pour apporter du lustre à votre surface cirée.

En cas de tache ponctuelle, vous frottez la tache avec de la laine d’acier n° 000 et repassez ensuite la zone à la cire.

La cire pour parquet est également intéressante sur les plastiques, les tomettes et les linoléums.

Dès que la surface cirée perd son éclat, dépoussiérez bien et appliquez un raviveur de parquet, puis lustrez pour redonner du brillant.

La cire pour parquet fige naturellement en dessous de 12 °C. Quand vous devez la rendre liquide, il faut alors la placer dans un endroit chaud pendant quelques instants, sans la chauffer au contact d’une flamme.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.