Poêles à bûches ou à granulés : que choisir ?

Poele A Buches Ou Granulés
Le poêle à bois séduit de plus en plus de Français grâce à des atouts indéniables. Il offre un rendement supérieur à celui de la cheminée et quand vous l’achetez, vous bénéficiez d’aides de l’État. La chaleur du bois est en plus très agréable et il est simple à utiliser et moins salissant que la cheminée traditionnelle. Une fois décidé, il faut toutefois choisir entre poêles à bois ou à granulés.  Petit panorama pour vous aider à faire votre choix.

Un choix personnel !

C’est vous qui devez réfléchir avant de faire ce choix, vous pouvez cependant demander de l’aide à un professionnel si vous êtes indécis ou un peu perdu. Les poêles à pellets ou granulés sont souvent le choix qui est fait en raison de son système d’alimentation automatique ainsi que de son haut niveau de rendement énergétique.

En revanche, le chauffage à bûches est préféré à cause de la convivialité qui s’en dégage et de son aspect chaleureux, bien qu’un peu plus traditionnel.

Que vous optiez pour l’un ou pour l’autre, ce mode de chauffage écoresponsable est également économique. Le bois est un matériau qui n’est pas très cher et qui ne risque pas de manquer. De plus, grâce aux différents labels écologiques, la forêt est régulièrement renouvelée. Voici quelques conseils pour savoir pour quel matériel opter.

Le choix en fonction de l’utilisation

Ces deux systèmes de chauffage ne fonctionnent pas de la même manière, il est donc important de faire le point sur vos attentes avant d’opter pour un poêle à granulés ou un poêle à bois. Ils ne satisfont pas forcément les mêmes besoins.

Le poêle à bois répond à une utilisation en termes de chauffage d’appoint et généralement il est plutôt installé dans la pièce de vie. Il faut donc que vous ayez l’intention de vous en servir en tant que complément à votre chauffage central. C’est un appareil économique qui offre une montée en température rapide et une puissance de chauffe qui participe largement à votre confort au quotidien.

Le poêle à granulés comme le précédent est le plus souvent utilisé comme chauffage d’appoint. Vous aurez donc besoin d’un système de chauffe central, mais il faut savoir qu’il peut devenir votre principale source de chaleur dans une maison répondant aux critères RT 2012 par exemple.

La superficie à chauffer reste un critère déterminant pour faire votre sélection :

  • Les poêles à convection sont une solution idéale en tant que chauffage d’appoint.
  • Les poêles canalisables peuvent chauffer des volumes beaucoup plus importants que les poêles ventilés. Ils disposent de deux ventilateurs qui pulsent l’air chaud dans un réseau de gaines pour diffuser la chaleur dans tous les espaces de la maison.
  • Les poêles ventilés sont équipés d’un seul ventilateur, ce qui permet tout de même de distribuer la chaleur dans une surface plus importante.
  • Les poêles de masse diffusent également la chaleur dans toute la maison grâce à leur matériau lourd qui diffuse la chaleur par rayonnement.
  • Les poêles hydrauliques représentent un système très spécifique. En effet, dans ce cas, l’appareil est raccordé au chauffage central ce qui permet de substituer le bois au combustible classique.
Poêle à Bois
© istock

Comparatif entre poêle à granulés et poêle à bûches

Le poêle à bois qu’il soit à granulés ou à bûches répond à différentes caractéristiques qu’il faut prendre en compte pour se décider. C’est le cas notamment de sa facilité d’utilisation, du rendement en termes de chauffe, de son entretien et de son encombrement. Le prix lié à son installation vient également s’ajouter à ces différents critères.

Le rendement

Il varie d’un système à l’autre et il est déterminant pour le choix que vous avez à faire. Les poêles à bûches peuvent atteindre un rendement situé entre 70 et 80 %, c’est donc très confortable déjà. Cependant, les poêles à granulés font encore mieux puisque leur rendement peut aller jusqu’à 95 %. Ensuite, vous pouvez aller beaucoup plus loin encore grâce aux ventilateurs ou au revêtement lourd qui permet une diffusion dans d’autres pièces de la maison.

Le prix

Côté prix : il faut savoir que le tarif du poêle à pellets ou granulés est généralement plus important que celui du poêle à bûches. Mais ces tarifs sont très variables d’un modèle à l’autre et suivant les caractéristiques du poêle. Pour un poêle à granulés, il faut compter entre 2 500 à 4 000 euros, mais son rendement est supérieur à celui du poêle à bois classique. Ce prix ne tient pas compte de la pose. Plus votre appareil offre d’options, plus son tarif à l’achat sera élevé. Il faut aussi savoir que suivant le modèle choisi et le niveau de vos revenus, vous pouvez bénéficier d’aides pour alléger la facture :

Les ménages aux revenus très modestes peuvent prétendre à l’aide appelée MaPrimeRénov’ , il faut en faire la demande avant d’entreprendre les travaux. Vous pouvez prétendre à une somme allant de 2 500 euros à 3 000 euros pour un poêle à granulés, de 2 000 à 2 500 euros pour l’installation d’un poêle à bûches et de 1 200 à 2 000 euros pour les inserts et foyer fermé, que ce soit avec un chauffage à bûches ou à granulés.

Les ménages aux revenus moyens devront se tourner vers le CITE : c’est un crédit d’impôt forfaitaire qui va de 1 000 euros pour un poêle à bûches à 1 500 euros pour un poêle à granulés. Ensuite le foyer fermé ou l’insert donne droit à 600 euros. Il faut savoir que dès le 1er janvier 2021, ces ménages auront désormais droit à  MaPrimeRénov’.

L’entretien

Le poêle, quel qu’il soit doit être entretenu une fois par an par un professionnel. Vous pouvez ainsi chauffer en toute sécurité, tout en augmentant sa durée de vie. Il faut également faire deux ramonages, dont un en période de chauffe.

L’encombrement

Les deux poêles occupent généralement à peu près le même espace dans une pièce en fonction du modèle, ce qui change c’est le stockage du combustible. Le poêle à bûches demande un endroit plus conséquent, c’est parfait si vous avez des dépendances, un grand jardin ou un garage. Cela sera plus difficile en appartement. L’avantage des granulés qui se présentent en petit sac tient au fait que vous leur trouverez facilement une place n’importe où.

Granulés
© istock

Les avantages et les inconvénients des deux systèmes

Voici une petite liste de leurs avantages et inconvénients respectifs pour faire votre choix en prenant tout en compte :

Le poêle à granulés offre un système d’alimentation en pellets ou granulés automatique. Grâce au réservoir, vous disposez d’une autonomie  qui représente un atout véritable. Certains modèles sont en plus programmables pour une utilisation plus simple. Dans ce cas, ils sont branchés à une prise de courant. Les granulés sont plus faciles à stocker et ne prennent pas de place et ils ne salissent pas.

Le poêle à bois, un investissement moins conséquent. Il est moins cher à l’achat, mais également quand il s’agit du combustible, il est possible de trouver des bûches à des prix très intéressants. Le petit bémol : elles demandent beaucoup de place pour être stockées et ce n’est pas toujours évident si vous n’avez ni jardin ni dépendance. L’alimentation se fait manuellement, si certaines personnes pensent que ça fait partie du charme du poêle à bois d’autres voient ça comme une corvée.

Le fait que les granulés ne présentent qu’un très faible taux d’humidité leur permet d’avoir un très bon rendement et une chaleur puissante. Si vous le couplez à d’autres technologies, vous pourrez même chauffer efficacement une plus grande superficie et d’autres pièces.

Dans les deux cas que le poêle utilise les bûches ou les granulés, il vous coûte bien moins cher que les combustibles classiques comme le pétrole, le gaz, le fioul ou l’électricité. C’est pourquoi le consommateur rentabilise vite son achat sur la durée.

Poele A Buches
© istock

Pour ne pas choisir : optez pour un poêle à bois mixte

Si vraiment vous n’arrivez pas à prendre une décision, il reste une alternative intéressante : le poêle mixte. Il présente une taille plus importante et il est plus onéreux à l’achat, cependant vous pouvez utiliser des bûches ou des granulés. Quand vous êtes là, vous privilégiez les bûches et durant vos absences, vous optez pour l’autonomie avec les granulés.

Vous profitez ainsi des avantages des deux systèmes. Généralement les poêles de ce type peuvent changer automatiquement de combustibles s'il manque des consommables. Si vous n’avez plus de bois, il passera en mode granulé. Si vous avez une coupure de courant, il pourra alors utiliser les bûches pour continuer à chauffer. Seule astreinte : le charger en bûches, dès que celles-ci sont brûlées.

Le petit bémol tient au fait que si vous n’utilisez sur le long terme qu’un combustible, l’achat n’est plus utile. Il faut donc bien étudier ses besoins réels avant d’opter pour cette solution.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.