Comment éviter les courts-circuits ?

Court Circuit
Le court-circuit présente un risque électrique qui est important et peut être dangereux dans une habitation. Il peut notamment provoquer un incendie. Il faut connaitre les causes, mais pour l’éviter, il est surtout primordial d’entretenir et de réparer votre système électrique, afin d’écarter tout danger.

Le court-circuit : définition et principe

Le court-circuit est un mauvais contact entre des éléments conducteurs qui présentent une polarité différente. Le courant ne traverse pas le circuit, mais le point de contact se trouve entre les deux éléments. Ce contact est accidentel et cette différenciation induit une décharge de courant qui est supérieure à celle qui est constatée dans les situations normales. C’est ce qui est appelé court-circuit. L’intensité du courant qui est alors hors norme ainsi que la température élevée des composants causent des endommagements importants comme un incendie, une électrocution, une dégradation du matériel…

La température va considérablement augmenter au sein des éléments conducteurs et cet échauffement peut facilement être à l’origine d’un incendie. L’Observatoire national de la sécurité électrique fait état de 30 % d’incendies provoqués par des problèmes électriques sur les 250 000 incendies domestiques.

Les causes du court-circuit

Le court-circuit est dans la plupart des cas consécutifs d’un dysfonctionnement de l’un des composants du circuit électrique, à un mauvais branchement ou d’une mauvaise isolation des fils électriques. La foudre est également parfois la cause d’un court-circuit.

Plusieurs autres causes peuvent entrainer un court-circuit : l’origine peut être mécanique est due à une erreur de câblage ou à une rupture de conducteur. Il suffit parfois d’une branche qui tombe sur les fils électriques ou d’un animal qui sont à l’origine de ces problèmes.

Les régions sensibles aux orages violents sont souvent plus concernées par ce type de problème. C’est encore plus vrai quand l’habitation est en hauteur. Il faut absolument l’équiper de dispositifs comme un parafoudre ou un paratonnerre.

La surtension de manœuvre ou la dégradation des dispositifs d’isolation à la suite de l’usure, la chaleur, l’humidité ou des produits corrosifs peuvent également provoquer un court-circuit.

On observe généralement trois types de courts-circuits sur le réseau triphasé :

  • Le court-circuit est monophasé dans 80 % des cas, la phase et le neutre étant connectés entre eux.
  • Le court-circuit est biphasé, les deux phases étant reliées entre elles, dans 15 % des cas.
  • Le court-circuit est triphasé, dans ce cas les trois phases sont reliées entre elles dans 5 % des cas.
Viter Court Circuit
© istock

Conseils pour éviter les courts-circuits

L’installation doit être équipée de fusibles, afin d’éviter les courts-circuits. En cas de problème de dysfonctionnement, ils vont griller et de ce fait, ils épargnent l’installation électrique.

Le disjoncteur est également présent pour protéger de ces risques.

Il faut penser à protéger vos appareils électriques et vos prises de l’humidité. En effet, l’électricité et l’eau ne vont pas ensemble. Pour cela les prises doivent être installées loin des sources d’eau et en hauteur par rapport au sol.

Débranchez vos appareils électriques lorsqu’il fait de l’orage ou que la météo en prévoit, et quand vous vous absentez durant l’été.

Si vous avez des doutes sur votre installation, faites venir un professionnel qui pourra vérifier que tout va bien. C’est le cas si vous achetez une maison par exemple.

Si le défaut que vous rencontrez ne dure que quelques instants, il n’aura pas de graves conséquences sur votre logement. En effet, les systèmes de protection empêcheront le courant de passer. En revanche, si le défaut est d’une durée importante, il faudra faire appel à un électricien pour remettre votre installation en route.

Il est d’ailleurs recommandé de faire examiner votre installation électrique régulièrement par un professionnel compétent et fiable. C’est d’autant plus vrai si vous remarquez qu’un fusible, une prise de courant ou qu’un câble sont chauds, abimés, noircis ou cassés. Privilégiez les appareils électriques qui affichent la norme NF. Ne mettez aucun gros appareil ménager sur une multiprise, installez un détecteur de fumée et ne mettez pas de câble sous un tapis… Toutes ces précautions vous permettent de contrer les risques.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.