Comment mettre un tableau électrique aux normes ?

Normes Tableaux Electriques
Des normes sur les installations électriques sont imposées pour garantir votre sécurité. Étant le centre de l’installation électrique dans toute votre maison ou appartement, le tableau électrique est à mettre aux normes pour une gestion optimale et une sécurisation de l’alimentation. En France, c’est la norme NF C 15-100 qui régit les installations électriques et donc le tableau électrique. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la remise aux normes de votre tableau électrique ici.

La remise aux normes du tableau électrique : une obligation

En France, la remise aux normes du tableau électrique est obligatoire. La remise aux normes est nécessaire pour répondre à vos besoins et surtout assurer votre sécurité. Ainsi, il doit être conforme à la norme NF C 15-100 qui est instaurée pour protéger les personnes et garantir des installations dans les règles de l'art. Cette obligation incombe aux bâtiments à usage commercial, aux logements individuels et collectifs, aux bâtiments industriels…

Comme il s'agit d'une opération très technique, il faut faire appel à un électricien à Paris, par exemple si vous habitez la capitale, pour la remise aux normes du tableau électrique. C'est ce professionnel qui sera en mesure de rénover vos installations pour respecter les nouvelles normes et garantir la réussite de l'intervention. Ces experts de confiance professionnels, flexibles et disponibles peuvent intervenir chez vous 24h/24 7J/7, même les jours fériés, vous promettent une intervention en moins de 15 minutes sur Paris et en moins de 30 minutes en Ile de France. Le matériel que ces électriciens utilisent lors de leurs dépannages est de qualité et leurs tarifs sont transparents.

Pour mettre aux normes un tableau électrique, le professionnel va vérifier l'installation et faire les travaux nécessaires. Il fera en sorte que le tableau électrique puisse contrôler, distribuer et protéger de manière optimale les circuits électriques qui alimentent toute la maison.

Remise Aux Normes Tableau

La norme NF C 15 - 100 pour les tableaux électriques

Le tableau électrique doit être remis aux normes quand l'installation est trop vieille (plus de 15 ans), lors d'une extension électrique, et dans les logements neufs ou ayant reçu des rénovations importantes. Dans le cadre d'une rénovation, la remise aux normes est incontournable quand les travaux ont nécessité une dépose du compteur. Ainsi, quand la rénovation n'a pas de conséquence sur l'installation électrique et le tableau électrique existant, la remise aux normes ne sera pas nécessaire.

Toute remise aux normes d'un tableau électrique doit se faire suivant la norme NF C 15-100 du 13 mai 1991. Elle porte principalement sur :

  • Les conducteurs et le calibre des disjoncteurs pour chacun des circuits qui alimentent les pièces,
  • La hauteur d'installation des prises,
  • L'installation des appareils de protection contre les courts-circuits et des appareils différentiels,
  • La hauteur d'installation des commandes,
  • Tous les équipements comme le point d'éclairage, la prise de communication et de courant, le matériel électrique, les boîtes de connexion, le parafoudre…

Après la réalisation de tous ces travaux par le professionnel, un agent du Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l'électricité) doit les valider et vous remettre un certificat de conformité permettant de mettre en marche l'installation.

Les points clés de la remise aux normes du tableau électrique

La remise aux normes du tableau électrique joue un rôle essentiel dans la sécurisation de l'installation électrique dans toute la maison. Découvrez les principaux points à connaître sur ce procédé pour comprendre son importance ainsi que les différents travaux qui seront réalisés par le professionnel pour la remise aux normes.

La protection des personnes

La protection de l'installation et des personnes est l'une des raisons pour lesquelles la remise aux normes du tableau électrique est effectuée. Pour ce faire, il doit être équipé :

  • D'un disjoncteur de branchement ou Appareil Général de Commande et de Protection,
  • De disjoncteurs pour les circuits avec des calibres variant selon les charges à protéger et la section des conducteurs,
  • D'interrupteur différentiel 30 mA qui va contrôler de manière permanente la circulation électrique pour détecter les fuites de courant à la terre et écarter tout risque électrocution. Le type de différentiel à installer est choisi en fonction de chaque circuit protégé comme le lave-linge, la cuisinière…

Les normes sur le disjoncteur

Pour rappel, le disjoncteur est un appareil qui a pour rôle de couper le courant électrique dans des cas précis. Il a pour principal rôle de protéger contre les anomalies qui menacent l'installation comme les courts-circuits.

Selon la norme NF C 15 - 100, il faut installer des disjoncteurs électriques à connexion automatique qui sont beaucoup plus efficaces et sûrs que les fusibles. De plus, ils sont faciles à installer et prennent une petite place dans le tableau électrique.

Le repérage du tableau électrique

Selon la norme NF C 15 – 100, le tableau électrique doit avoir une indication (un repérage) précise, compréhensible et lisible pour un usage futur. Le propriétaire et le professionnel doivent pouvoir y trouver les locaux desservis ainsi que la fonction de chaque circuit. Le tableau électrique doit ainsi être étiqueté pour être conforme aux normes.

Le coût et l'emplacement du tableau électrique

La norme NF C 15 - 100 prévoit que le tableau électrique sera installé dans une zone appelée Espace Technique Électrique du Logement. Cet espace doit présenter, au minimum, 600 mm de large et 250 mm de profondeur. Il sera implanté sur toute la hauteur du mur, du sol au plafond. Il est formé par le tableau électrique, le coffret de communication, les équipements de sécurité et le panneau de contrôle. Il doit être implanté près de l'entrée du logement pour être facile d'accès. Il est également indispensable de le situer loin d'un point d'eau, d'une source de chaleur ou de gaz.

Le coût de la remise aux normes d'un tableau électrique est déterminé généralement après diagnostic. En effet, plusieurs éléments sont à prendre en compte, comme les travaux à réaliser, les appareils installés, la taille du logement, le nombre de pièces, l'état du tableau électrique à remettre aux normes… Seul le professionnel à qui vous ferez appel pourra déterminer le prix à payer pour la remise aux normes.

Toutefois, nous pouvons donner une fourchette de prix à titre seulement indicatif. Généralement, le remplacement d'un tableau électrique comportant des fusibles avec un neuf avec des disjoncteurs différentiels peut coûter entre 700 € et 2000 €.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.