Ctendance

Plomberie

Chauffe-eau : Quel est le prix d’un chauffe-eau électrique et quelles sont les aides en 2022 ?

Avec la crise énergétique actuelle, choisir le meilleur chauffe-eau n’est pas un mauvais choix. Il est possible d'économiser sur votre facture grâce à votre chauffe-eau. 

Amandin QG

Publié le

Lu 22

Chauffe-eau

Cette année, la crise énergétique ne facilite pas la tâche des ménages. Avec une hausse des prix et des menaces de couper le courant, il est important de gérer sa consommation d’énergie. La plupart des grandes villes françaises ont par ailleurs commencé leurs économies en éteignant les luminaires publics. 

Choisir son chauffe-eau 

Un chauffe-eau permet de distribuer de l’eau dans un foyer. Il stocke et chauffe l’eau au besoin. Aujourd’hui, la plupart des chauffe-eau sont instantanés, cela veut dire qu’ils se remplissent eux-mêmes en fonction de la quantité utilisée par le foyer. 

La capacité du ballon d’eau chaude est importante, le temps de chauffe est différent selon la quantité d’eau. La puissance de l’appareil va aussi avoir un impact sur la capacité à faire chauffer l’eau.

Avoir le bon type de chauffe-eau qui correspond à la consommation énergétique de la famille permet de limiter les dépenses inutiles ou optimiser le coût des dépenses. 

  • Le chauffe-eau au gaz : avec le combustible le moins cher du marché, le chauffe-eau au gaz est efficace. Cependant, le prix de l’installation et le matériel nécessaire à son bon fonctionnement demande de l’entretien.
  • Le chauffe-eau électrique : avec un système de chauffage instantané, les chauffe-eau électriques sont disponibles pour tout type de foyer. Ce sont par ailleurs les plus répandus. 
  • Le chauffe-eau thermodynamique : connecté à la pompe à chaleur, cette installation doit respecter des normes pour son installation et son utilisation. 

Pourquoi un chauffe-eau électrique ?

Choisir un chauffe-eau électrique est une démarche économique et écologique. Étant donné sa praticité en termes de taille : il existe de toutes tailles, du bungalow au grand foyer, les capacités sont très variables et peuvent donc s’adapter à tout type de consommation énergétique et de demandes au quotidien. 

A lire aussi  Comment bien choisir son chauffe-eau ? Nos conseils pour rentabiliser votre investissement !

Ensuite, l’avantage d’être relié au réseau électrique est de pouvoir bénéficier du système horaire avec les heures creuses et les heures pleines. Les économiques sont plus faciles à utiliser, et le ballon d’eau chaude chauffe durant les heures creuses. Il est tout de même possible de le faire fonctionner durant les heures pleines, en choisissant de l’enclencher en démarrage forcé, manuellement. 

Quel type de chauffe-eau électrique ?

Une fois que le choix s’est porté sur un chauffe-eau électrique, vous pouvez encore personnaliser votre choix entre deux types de ballons d’eau chaude électriques : 

  • Le chauffe-eau électrique à résistance blindée : pour ce type de fonctionnement, la résistance de l’appareil est directement plongée dans la cuve, au contact direct de l’eau, et donc du calcaire. Ce système est déconseillé dans les régions où l’eau est très susceptible d’avoir beaucoup de calcaire. De plus, la vidange est nécessaire pour changer la résistance. Ce type d’appareil n’est pas très cher à l’achat et la gamme d’appareil est très large. 
  • Le chauffe-eau électrique à résistance stéatite : la résistance n’est pas au contact de l’eau, alors elle n’a pas le risque d’être gênée par le calcaire. En revanche, comme la résistance n’est pas en contact avec l’eau, cette dernière est moins rapide à chauffer que pour le système précédent. 

Les aides disponibles en 2022

Sur le marché actuel, un chauffe-eau coûte entre 450 € et 1 700 €.  Le prix varie selon la taille et le modèle envisagé, et la moyenne du marché se situe autour de 850 €.

Pour vous aider à financer votre changement de chauffe-eau, ainsi que dans une démarche d’encouragement, l’état propose plusieurs moyens d’aides financières aux ménages : 

  • Une prime d’énergie
  • Un prêt à taux zéro, nommé éco-PTZ
  • Une TVA à taux réduit : 5,5 %
  • Un crédit d’impôt à la hauteur de 30 % des dépenses engagées
A lire aussi  Quelles solutions pour une meilleure eau du robinet au quotidien ?

Certaines dépenses annexes peuvent être anticipées : un adoucisseur d’eau, des travaux de réhabilitation du réseau électrique. 

Vous avez maintenant toutes les ressources nécessaires pour entamer la démarche de travaux de rénovation énergétique de votre foyer, lancez-vous à l’aventure ! Cette démarche est un bénéfice pour votre économie, mais également pour l’écologie : une bonne gestion de la dépense énergétique permet de limiter l’impact sur le rejet de CO₂ dans l’air. 

“Économiser de l’énergie, c’est économiser pour la vie”

Partagez votre avis