Peinture glycéro : le guide complet

Glycero
La peinture glycéro est de moins en moins utilisée aujourd’hui, en raison de sa toxicité. Elle possède cependant de nombreux atouts qu’apprécient encore les peintres en bâtiment. Elle se nomme plus précisément peinture glycérophtalique. Nous vous proposons de faire le tour de cette peinture.

Qu’est-ce qu’une peinture Glycéro ?

La peinture glycéro fait partie de la famille des peintures à l’huile, ce qui signifie que des solvants sont d’origine organique tout comme le White Spirit. C’est une peinture qui est de moins en moins utilisée parce qu’elle est considérée comme toxique et non respectueuse de l’environnement. C’est la résine glycérophtalique qu’elle contient qui lui a donné son nom.

Elle a longtemps été prisée, car elle résiste parfaitement à l’humidité et aux chocs et est de ce fait particulièrement adaptée aux pièces d’eau comme la cuisine ou la salle de bain. Côté finition, elle présente un avantage non négligeable, puisque la surface est lisse et nette.

Sa composition

Composition Peinture Glycero

Elle était plus couramment appelée peinture à l’huile avant. C’est une peinture qui contient un liant, la résine glycérophtalique. On appelle ce type de peinture : peinture phase solvant.

Elle sèche par évaporation des solvants qu’elle contient et grâce à un processus d’oxydation de son liant, contrairement à la peinture à l’eau qui sèche grâce à l’évaporation de l’eau.

Cette peinture contient des solvants qui sont nocifs

Elle contient notamment des composés organiques volatils, les COV, qui sont mauvais pour l’homme, mais également pour l’environnement. Ils se volatilisent dans l’atmosphère et ils sont absorbés par les matériaux se trouvant dans la même pièce. Ces derniers les restituent ensuite au fil du temps, représentant un danger pour notre santé. Ils ont également un effet comparable aux gaz à effet de serre. C’est pour toutes ces raisons que ces peintures ont peu à peu disparu de nos intérieurs.

Les avantages

Malgré sa nocivité, cette peinture présente de nombreux avantages par rapport à d’autres :

  • Son aspect particulièrement lisse permet une finition parfaite et de ce fait particulièrement design. Elle est très séduisante dans les teintes les plus vives. On parle de mur tendu quand celui-ci est recouvert de peinture glycéro.
  • Sa résistance aux chocs lui permet d’avoir une telle solidité qu’elle résiste au cours du temps aux différents chocs qu’elle peut subir.
  • Elle est très simple à entretenir, elle est lessivable et lisse ce qui lui permet de conserver sa finition parfaite très longtemps.
  • Elle résiste également parfaitement à l’humidité: elle est recommandée dans la salle de bain ou la cuisine, pièces qui peuvent être soumises à des projections d’eau ainsi qu’à une humidité ambiante. Comme elle est très solide, elle est recommandée aussi en usage extérieur. Les intempéries n’ont pas d’effet sur son rendu.

Les inconvénients

Malgré ses avantages, elle n’est pas parfaite et il est préférable de bien identifier ses inconvénients avant de se lancer dans des travaux avec de la peinture glycérophtalique.

  • Son odeur: elle dégage une très forte odeur et qui en plus persiste durant quelques jours après la pose. Il arrive que des odeurs résiduelles soient encore présentes au bout de quelques semaines.
  • Le temps de séchage : cette peinture est sèche généralement au bout de 24 heures.
  • Le lavage des ustensiles, des pinceaux et des rouleaux nécessite l’emploi de White Spirit. Il faut faire très attention quand vous appliquez la peinture et porter des vêtements que vous jetez ensuite. Protégez bien l’environnement et essayez d’enlever tous les meubles de la pièce.
  • La toxicité : c’est certainement son défaut le plus important. Elle est néfaste pour l’homme, mais aussi pour l’environnement. D’ailleurs pour la poser, vous serez équipé de masque et de gants. Vous devrez ouvrir la fenêtre en grand.

Le prix

Les prix peuvent varier en fonction de divers critères, mais nous pouvons vous donner une idée de ces derniers :

Le prix au m² varie entre 2 et 5 euros pour la glycéro bicouche et entre 5 et 10 euros pour une bonne monocouche.

Si vous avez décidé de faire appel à un professionnel pour la pose, vous devrez compter entre 20 et 40 euros le m², ce tarif comprenant les fournitures.

Pour quels usages ?

En raison de sa résistance et de sa solidité, elle est plus adaptée à un usage extérieur, d’autant qu’il est possible de l’appliquer sur les métaux.

Elle convient également aux pièces d’eau comme la salle de bain ou la cuisine, car elle est parfaitement adaptée à l’humidité et qu’elle s’entretient sans problème. Elle peut également être appliquée sur les portes ou les plafonds. Cependant en raison de sa nocivité, vous ne l’utiliserez à l’intérieur qu’avec parcimonie en évitant soigneusement les chambres.

Si vous choisissez une glycéro mate, elle va atténuer les imperfections et défauts du support. La finition satinée est parfaite pour les boiseries et les portes, tandis que la finition brillante est idéale dans les pièces d’eau et en particulier dans la salle de bain du fait de son effet miroir. Cette dernière accentue considérablement les défauts de la surface.

Quelle est la différence entre peinture Glycéro et une peinture acrylique ?

Pinceau Et Rouleau

La différence majeure entre peinture glycéro et acrylique réside dans leur composition. En effet, les peintures acryliques sont composées des éléments suivants : eau, différents liants, naturels quand la peinture est dite écologique ou résines pour les autres, et charges : silice, craie… Les peintures glycéro contiennent de l’huile, des résines synthétiques et de nombreux solvants issus de la pétrochimie.

De ces différentes compositions dépendent la nature des finitions et de l’application :

  • Les peintures acryliques: elles sont faciles et rapides à poser, elles sèchent rapidement et ne dégagent pas d’odeur. Il faut en revanche mettre plusieurs couches, car elles sont moins couvrantes, même les monocouches seront posées en plusieurs couches. Elles ne dégagent que peu ou pas de composés organiques volatils et elles demeurent saines pour votre santé comme pour l’environnement. Leur résistance à l’humidité est en revanche moyenne. Seules les finitions satinées peuvent être utilisées dans la salle de bain, et dans les environnements très humides, comme le tour de la baignoire ou de la douche, elle n’est pas des plus adaptées.
  • Les peintures glycéro: ce sont des peintures qui sont plus difficiles à appliquer, qui sèchent beaucoup plus lentement, et qui présentent une odeur très forte, désagréable et persistante. Leur finition est plus lisse et plus parfaite, elles sont très résistantes à l’humidité et elles sont durables au fil du temps. Elles conviennent parfaitement aux pièces humides comme la salle d’eau et elles peuvent également être utilisées pour les plafonds du fait de leur solidité. Leur gros problème réside dans leur nocivité et c’est pour cette raison qu’elles sont de moins en moins utilisées surtout à l’intérieur. D’ailleurs dès 2020, elles ne seront plus commercialisées en raison de la quantité trop importante de COV dégagée.

Comment appliquer une peinture Glycéro ?

Peinture Glycero

L’application de la peinture glycéro est un peu délicate. Elle nécessite un gros travail de préparation du support pour un résultat parfait.

Le matériel nécessaire

Pour préparer le support :

  • Une brosse destinée aux taches incrustées et difficiles à faire partir ;
  • Une éponge végétale pour gros travaux ;
  • De la lessive Saint-Marc pour dégraisser, nettoyer en profondeur ;
  • D’un seau rempli d’eau propre pour rincer ;
  • D’un chiffon sec pour ôter la poussière.

Si le support est abimé, il vous faudra ajouter :

  • Un enduit de rebouchage pour les réparer les fissures et les trous ;
  • D’un enduit de lissage pour que votre mur soit parfaitement lisse ;
  • D’un papier abrasif à grain fin pour gommer les imperfections qui restent après l’enduit de lissage ;
  • De couteaux à enduire et spatules.

Pour protéger la pièce des éventuelles projections de peinture :

  • Un tournevis pour enlever les luminaires, les prises de courant et les interrupteurs ;
  • De ruban de masquage pour couvrir les encadrements de fenêtres et de portes et le haut des plinthes ;
  • De bâches pour protéger le sol et les meubles si vous n’avez pas pu les enlever ;
  • Des gants, des lunettes et un masque afin de vous protéger des projections de peinture, ainsi que de vieux vêtements, car cette peinture ne s’enlève pas facilement.

Pour peindre :

  • Bac ou seau à peinture. Le bac est plus pratique pour les rouleaux et sa grille vous permet d’ôter l’excès de peinture ;
  • Pinceau à rechampir en soie naturelle : vous choisirez un pinceau à poils drus pour la peinture liquide et plutôt une brosse avec des poils plus épars si elle est plus épaisse ;
  • Un rouleau à poils courts en mousse qui est plus recommandé pour la glycéro ;
  • Du White Spirit pour le nettoyage des outils.

La préparation

Pour appliquer correctement une peinture glycéro, il faut que le support soit parfait.

  • Commencez par lessiver et dégraisser correctement vos murs et vos plafonds ;
  • Si ces derniers sont abimés, rebouchez tous les trous et les fissures avec un enduit de rebouchage ;
  • Terminez par un enduit de lissage pour obtenir un rendu sans aucun défaut ;
  • Passez un papier de verre grain fin pour ôter toute aspérité ;
  • Dépoussiérez correctement avec un chiffon ou l’aspirateur si nécessaire ;
  • Laissez bien sécher votre support.

L’application

Commencez par dégager les angles et les bords des murs avec une brosse à rechampir.

Ensuite, vous prenez votre rouleau laqueur pour faire le reste de la surface. Il faut être très vigilant et éviter les coulures, en ne chargeant pas trop votre rouleau. Tirez bien la peinture et n’hésitez pas à croiser et recroiser.

Pour terminer, vous passez le rouleau en lissant du bas vers le haut.

À noter : si vous travaillez en extérieur, peignez de préférence quand la température est située entre 10 et 20°C, un jour où il n’y a pas de vent et où le support n’est pas exposé au soleil.

En intérieur : il faut absolument que la pièce soit correctement ventilée pendant l’application, et jusqu’à séchage complet, et encore quelques jours au-delà.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.