À quelle hauteur installer les évacuations pour un lavabo ? 

Evacuation Lavabo
La plomberie peut être réalisée si vous êtes un bon bricoleur, mais il faut respecter certaines normes pour que vos travaux ne posent pas de problèmes par la suite. C’est le cas de la hauteur des écoulements au moment de poser un lavabo.  Voici quelques indications pour connaitre cette hauteur suivant les situations.

Pourquoi la pose des écoulements est une étape importante ?

Ce sont les écoulements qui permettent d’évacuer les eaux usées vers un collecteur central qui est lui-même relié à une fosse septique, à un puisard et autre installation d’assainissement non collectif ou encore à un tout-à-l’égout. Il faut savoir que les eaux usées, appelées vannes provenant des WC et les eaux ménagères provenant des salles de bain, cuisines, buanderies ne sont pas traitées de la même manière.

Pour que l’installation soit réussie, il faut respecter la hauteur de pose, mais également le diamètre des canalisations. Ces normes ont été déterminées par l’expérience des constructeurs et utilisateurs.

Quel type d’alimentation choisir ?

Il faut savoir que les étapes de l’alimentation et de l’évacuation d’eau sont cruciales et demandent une grande précision. En effet, quand vous avez terminé la pose de votre lavabo, vous ne pourrez plus modifier facilement certains aspects. Il faut donc réfléchir en amont au réseau d’alimentation et d’évacuation d’eau.

Il vous faudra des tuyaux en PVC ou en cuivre de 10/12 ou 12/14 mm, ainsi que des flexibles pour les raccorder. Une pente de 1 cm par mètre vous assure une évacuation efficace. En réalisant un plan avant de débuter les travaux, vous saurez exactement de quel matériel vous aurez besoin et comment vous devrez procéder à l’installation. Vous commencerez par la pose de l’alimentation et de l’écoulement, puis vous posez le lavabo et la robinetterie.

Quelle est la hauteur des alimentations ?

L’alimentation en eau présente des normes différentes concernant la hauteur selon les modèles. La majeure partie des équipements est posée à 90 cm du sol, les alimentations seront alors placées à 60 cm du sol. Il faut alors ajouter la hauteur des flexibles qui est généralement de 30 cm et vous obtenez bien les 90 cm nécessaires. Il est également possible que les raccords soient faits avec des collets battus ou raccords bicônes, quand vous effectuez le raccordement, n’omettez pas de vérifier l’étanchéité de votre évacuation que vous renforcerez avec un joint si c’est utile.

Le choix des sections est très important : en effet, c’est du diamètre de la canalisation que dépend le débit de l’écoulement. Si la section est trop peu importante, l’évacuation se fait mal et vous risquez d’avoir un problème de bouchage fréquent. Si au contraire elle est trop importante, elle entraînera de mauvaises odeurs en désamorçant le siphon ou elle sera bruyante.

À savoir : pour une évacuation sur différents équipements, la section de l’écoulement commune à ces derniers devra tenir compte de la somme des écoulements individuels.

Quelle est la hauteur de pose ?

La hauteur de pose des écoulements se réfléchit dès le début des travaux et doit correspondre à la hauteur d’évacuation des équipements. Il faudra alors respecter les normes liées à l’hydraulique.

Pour éviter les évacuations trop verticales générant des bruits et des désamorçages de siphon, l’écoulement doit combiner une chute verticale, qui est la hauteur de l’écoulement, suivie ensuite par une canalisation dont la pente sera de 3 à 5 cm par mètre.

À savoir : toute évacuation sera raccordée automatiquement à un siphon, c’est lui qui vous garantit que les mauvaises odeurs ne remontent pas. Il faut de préférence choisir des siphons démontables. La hauteur de l’évacuation est égale à la hauteur de sortie du siphon.

Plomberie Installation Evacuation Lavabo
© istock

Diamètre et hauteur des écoulements selon les pièces

Récapitulatif des normes à respecter pour la pose d’un écoulement selon les sanitaires à poser. Les hauteurs étant déterminées par rapport à un sol comportant déjà le revêtement : carrelage, parquet…

Pose de l’écoulement dans la salle de bain :

Concernant le lavabo : sa hauteur est généralement comprise entre 83 et 85 cm du sol, et le diamètre de l’évacuation est de 32 mm. Pour le lavabo sur colonne : la hauteur de l’écoulement dépend de la hauteur de la colonne et du modèle du lavabo. Pour un lavabo mural : la hauteur de l’évacuation est située à 52 cm du sol.

À titre indicatif :

La hauteur de l’évacuation de la douche dépend du type de receveur et le diamètre de la canalisation est de 40 mm. Pour une douche à receveur, l’évacuation est posée au moins à 4 cm du sol, pour une douche à l’italienne, l’évacuation est sous le plancher par l’étage inférieur ou le vide sanitaire.

Pour la baignoire : le diamètre est le même que pour la douche et la hauteur de l’évacuation est située entre 9 et 13 cm selon le modèle de la baignoire et de son siphon.

Pose de l’écoulement dans la cuisine et la buanderie :

La hauteur standard des meubles de cuisine augmente, mais celle des siphons des éviers est standardisée.

Pour l’évier : le diamètre de la canalisation est de 40 mm, la hauteur est située à 52 cm du sol.

Pour le lave-linge et le lave-vaisselle : le diamètre de la canalisation est de 32 mm et la hauteur de l’évacuation est située à 52 cm. Le siphon n’est pas nécessaire, car il est formé par le tube souple ou intégré à l’appareil.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.