Comment changer les joints de sa baignoire ?

Changer Joints Baignoire
Comme pour tout le monde, refaire les joints de sa baignoire est nécessaire régulièrement, comme d’ailleurs ceux de tous les éléments sanitaires qui composent votre salle de bain. Il faut en effet éviter les infiltrations d’eau et assurer une étanchéité parfaite. Vous le savez, dans le cas contraire, vous vous exposez à des conséquences plus importantes comme des moisissures, des champignons, et autres désagréments. Voici comment refaire vos joints proprement.

Si ça fait dix ans que vos joints sont en place, les changer sera indispensable et vous n’y couperez pas. Cela permet d’éviter de gâcher toute la pièce et d’avoir des effets néfastes sur votre santé, et particulièrement sur les voies respiratoires quand moisissures et champignons apparaissent. En les remplaçant, vous profitez d’un air sain et c’est beaucoup plus agréable.

D’un point de vue de l’hygiène seulement, retrouver de la moisissure près de son gel douche n’est jamais très agréable. De plus, refaire ses joints est un travail à la portée de tous, simple, mais un peu long. Voici quelques astuces et conseils pour changer vos joints comme un pro !

À lire également : 11 astuces pour lutter contre l'humidité dans la salle de bain

La première étape : enlevez le joint abimé et sale

Bien entendu, vous ne referez pas vos joints sans enlever celui qui est déjà en place. Pour cela il faut se munir d’un cutter avec une lame bien propre. Vous coupez alors l’ancien joint au milieu si possible, et ensuite, avec un tournevis à tête plate vous raclez pour l’ôter ainsi que tous les résidus. Si le joint est résistant et qu’il ne vient pas facilement, appliquez un solvant, attendez 30 minutes. Cela facilite votre travail.

À lire aussi : Comment enlever un joint silicone : les meilleures solutions

La deuxième étape : nettoyer la surface

Il faut bien nettoyer le support avant de poser le nouveau joint. Il reste toujours un peu de silicone, mais également de la poussière et ça, c’est difficile à éviter.

Grattez tout d’abord avec une éponge abrasive ou une brosse métallique. Ensuite, mettez un peu de White-Spirit sur une éponge, vous pouvez aussi le remplacer par du vinaigre blanc, et laissez agir une minute ou deux.

Séchez alors avec un chiffon sec. Il ne faut pas sauter cette étape parce que quand il reste de l’eau, de la graisse ou des morceaux de joint, le joint va mal adhérer et vous devrez le changer à nouveau très rapidement. Le contour de la baignoire doit être parfaitement propre et sec.

La troisième étape : la préparation avant le changement

Lorsque vous allez refaire vos joints, vous utiliserez la même technique que pour la peinture. Vous posez un ruban adhésif pour faire une ligne soignée. Mettez du ruban de chaque côté du joint que vous allez faire. Vous utilisez un scotch papier, plus facile à enlever par la suite et qui ne laisse aucune trace.

Vous devez acheter une cartouche de silicone, incolore ou blanc, selon l’aspect esthétique que vous souhaitez. En revanche, vérifiez bien que le silicone est conçu pour les joints de salle de bain ou de cuisine.

  • Enlevez l’embout de la cartouche afin de couper l’extrémité de la cartouche comme c’est indiqué sur la notice avec un couteau ou un petit sécateur. Remettez ensuite l’embout.
  • Insérez la cartouche que vous avez acquise dans la fente du pistolet.
  • Appuyer sur la détente pour amorcer le piston qui se trouve à l’intérieur et qui aide à pousser le silicone.
  • Coupez en biseau l’embout de la cartouche selon la largeur du joint dont vous avez besoin. Au début, coupez-le au début, mais s’il n’est pas assez large, coupez plus haut. Il faut bien choisir son endroit pour mieux contrôler le débit de sortie du silicone.

Vous disposez d’une autre solution pour refaire le joint : vous optez pour un produit 2 en 1, et le pistolet ne sera pas utile. Cela vous coûtera environ 10 euros et vous le trouvez dans les grandes surfaces de bricolage ou magasins spécialisés. Vous pouvez alors changer 5 mètres de joint.

Changement Joints Baignoire
© istock

Quatrième étape : refaire les joints

C’est l’étape la plus délicate, car il s’agit d’exercer une pression très régulière pour un travail parfaitement propre. Prenez une grande inspiration et pressez ! Suivez bien le tracé entre les bandes adhésives tout en conservant le plus possible, la même pression.

Ensuite, il faut lisser le joint correctement. Il existe des lisseuses, mais le meilleur moyen, celui utilisé par les bricoleurs chevronnés et les plombiers reste le pouce. Trempez-le auparavant dans du liquide vaisselle pour qu’il glisse facilement. Repassez alors sur le silicone pour le lisser. Si du silicone a débordé sur le mur, vous l’enlèverez tout de suite avec un chiffon ou un cutter.

Finalement, ce n’est pas si compliqué… avec un peu de patience et d’application, vous allez faire un travail de pro !

La cinquième étape : le retrait de l’adhésif

Ce n’est pas difficile, mais il faut y aller doucement pour ne pas arracher le joint en même temps. Il faut savoir que le nouveau joint est sec au toucher en 20 minutes, mais il faut compter 24 heures pour qu’il sèche à cœur.

Refaire ses joints demande seulement quelques minutes, mais l’étape de la préparation peut être un peu plus longue. Mais avouez-le, c’est une belle satisfaction de retrouver une bonne étanchéité et un joint parfait. C’est peu coûteux et simple et en plus, cela peut vous éviter un dégât des eaux, ça en vaut bien la peine !

Quelques petits conseils en plus

Choisissez un produit de qualité, il faut vraiment prendre le produit destiné aux salles de bain ou aux cuisines. Il contient des inhibiteurs de moisissures qui hélas ne sont pas présents dans d’autres types de silicone.

Ne posez jamais votre nouveau joint sur votre silicone déjà existant. Il ne peut absolument pas adhérer correctement. Plus votre surface est propre et bien préparée, plus vous obtenez un résultat parfait.

Faites attention au moment d’ouvrir la cartouche, si l’ouverture est trop importante, vous ne pourrez avoir aucune précision et vous risquez d’en mettre partout.

Si vous nettoyez vos joints très régulièrement, vous avez moins de chance de voir apparaitre les moisissures. La javel est très efficace, mais elle pose un problème, car elle rend les joints poreux. De ce fait, les moisissures se réinstallent très vite et très facilement. Il est préférable d’employer le bicarbonate de soude et du vinaigre.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.