9 idées pour agrandir sa maison (verrière, véranda, mezzanine…)

Agrandir Maison
Vous avez acheté votre maison il y a quelques années maintenant, mais depuis la famille s’est agrandie et la place manque… Ou tout simplement, votre mode de vie a changé et vous travaillez de chez vous. Dans tous les cas vous avez besoin d’une pièce en plus… Voici quelques astuces pour trouver l’extension la plus adaptée et répondant à vos attentes ! Suivez le guide !

Il existe de nombreuses extensions possibles pour redonner quelques mètres carrés en plus à votre maison. Surélévation, véranda, ajout d’un module, terrasse couverte… Les solutions sont nombreuses, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Votre choix est fait de manière réfléchie en prenant en compte le bâti existant, votre besoin, le budget dont vous disposez et les travaux nécessaires. Vous ne vous lancez pas à la légère, vous le verrez, il faut être prudent.

L’extension doit être réalisable et elle ne doit pas bouleverser complètement l’esthétique de votre habitation. Créer une extension permet d’obtenir des m² en plus et de ce fait, elle offre une vraie plus-value à une condition toutefois : être parfaitement réalisée selon les règles en vigueur !

La surélévation de maison

La surélévation de maison est très simple, elle vous permet de créer un étage supplémentaire entre la toiture et le dernier niveau de celle-ci. Vous rendez cet étage accessible grâce à un escalier. Il faut bien entendu commencer par démonter la toiture avant de lancer les travaux de construction.

Elle présente cependant certains avantages :

  • La surface que vous récupérez est importante puisqu’elle correspond la plupart du temps à la totalité de l’emprise au sol de votre habitation.
  • Vous préservez toute la superficie de votre jardin, ce qui est un atout certain quand celui-ci n’est pas très grand, en ville, par exemple.
  • Elle ne nécessite aucune étude du sol et ne suscite aucune problématique par rapport au COS.
  • En optant pour une surélévation en bois, vous modernisez et apportez du style à une maison un peu classique et quelconque. De plus, vous noterez une amélioration en termes d’isolation au sein de toute l’habitation.

Parmi les inconvénients de la surélévation :

  • Elle nécessite des travaux de démolition.
  • Elle exige un travail conséquent sur la maçonnerie et le plus souvent sur la nouvelle charpente, sauf en cas de surélévation de toiture.
  • Vous devez faire appel à un architecte qui valide le projet et qui suit ensuite les travaux.
  • Ajouter un étage est toujours risqué puisque cela peut fragiliser toute la structure. En ajoutant une structure bois, plus légère, vous contournez ce problème et le minimiser.
  • La taxe d’habitation et la taxe foncière sont également applicables sur cette extension.

À lire aussi : Surélévation maison : les étapes pour surélever sa maison

La véranda

C’est souvent la première solution qui est envisagée avec la verrière. Il faut reconnaitre que la véranda est une bonne solution si vous avez de la place sur votre terrain. Elle est très agréable à vivre avec un apport de lumière très important et une impression dedans dehors que vous appréciez toute l’année. En l’isolant parfaitement et en la chauffant, elle représente une superficie qui devient une vraie pièce de vie : atelier, salon, chambre invité, cuisine…

Elle peut être en ossature polymère, bois ou métallique et composée de grandes baies vitrées. Elle sera créée sur une dalle de béton et elle exige une bonne isolation avec un double vitrage ou un triple vitrage, ainsi qu’un isolant classique au niveau de la toiture.

Extension Maison
© istock

Les avantages de la véranda :

  • Il n’y a pas de gros œuvre à envisager.
  • La pièce obtenue ainsi sera extraordinairement lumineuse.
  • L’aspect extérieur est très esthétique, surtout si vous investissez dans un produit d qualité comme l’aluminium ou le bois.
  • Elle est livrée démontée et le montage s’effectue sur place. De cette manière même si l’accès à votre propriété est compliqué en ville par exemple, ce n’est pas un problème.

Les inconvénients de la véranda :

  • L’isolation de cette pièce en plus est complexe et pour être réellement performante, elle suppose un investissement assez important.
  • Elle n’est pas forcément très adaptée à une chambre classique ou à une salle de bain.

L’installation de la verrière consiste à poser un mur de baies vitrées sur le salon généralement. En ouvrant la perspective sur le jardin et en gagnant en luminosité, vous donnez une sensation d’espace à la pièce concernée.

À lire aussi : Quel vitrage choisir pour une véranda ?

L’extension de maison

On entend par extension de maison une construction qui est attenante à celle-ci. L’extension repose comme la véranda sur une dalle de béton. Ensuite, elle peut être construite avec divers matériaux : en parpaings, en briques ou avec une ossature bois. Cette dernière est celle qui est la plus rapide à réaliser. Il faut avoir un terrain suffisamment grand pour se le permettre.

Les avantages de l’extension :

  • Les mètres carrés que vous ajoutez sont exploitables comme ceux de la maison et valorisés de la même manière. Il s’ajoute à la superficie globale.
  • L’accès entre le bâti principal et le nouvel espace est parfaitement étanche.
  • L’isolation, que ce soit d’un point de vue acoustique ou thermique, est généralement performante.
  • L’aspect esthétique extérieur peut être parfaitement unifié avec la bâtisse existante ou au contraire ajouter une petite note originale avec le bois par exemple.

Les inconvénients de l’extension :

  • La partie gros œuvre est importante : il faut casser en effet un mur porteur sans pour autant fragiliser le bâti.
  • L’empreinte écologique est assez élevée en raison de la dalle de béton et les matériaux employés.
  • Les démarches administratives sont nécessaires et à votre charge. Il faut faire la demande de permis de construire trois mois avant le début des travaux.
  • Le prix au mètre carré reste élevé, mais c’est un atout à la revente.
  • Il peut y avoir des ponts thermiques si la jointure des deux bâtiments est mal faite.

À lire également : Extension de maison : le guide complet pour réussir son extension

Les combles

Vous pouvez envisager une ou deux pièces en plus, en aménageant vos combles. Dans le meilleur des cas, une bonne isolation, l’installation de vitrage de toit,  la mise en place d’un sol et le traitement des murs sont suffisants. Il faut parfois changer la structure des poutres.

Aménager Combles
© istock

Les avantages des combles :

  • La surface peut être assez importante puisqu’elle correspond à celle du plancher de la maison sur des hauteurs variables.
  • Pas besoin d’étude de sol.
  • Vous conservez intégralement votre jardin.

Les inconvénients :

  • S’il faut changer la structure des poutres, il faut faire appel à un architecte.
  • Créer des fenêtres de toit demande un certain budget.
  • Le travail de menuiserie peut être important.
  • Il faut faire attention à la hauteur, si elle change, elle doit être validée par le PLU.

À lire aussi : Aménager les combles : les étapes à suivre

La mezzanine

Si vous avez la chance d’avoir une pièce de vie avec un plafond très haut, envisager une mezzanine est une excellente idée. Vous pourrez y installer un bureau, une chambre, un dressing, un coin-lecture ou autre. Il faut dans l’idéal au moins 4 mètres de hauteur de sous-plafond. Le coût des travaux est peu élevé et vous pouvez demander conseil à un architecte pour optimiser votre réalisation. Votre bien sera valorisé par cet aménagement qui apporte de l’espace en plus et du cachet.

Les avantages :

  • Si la hauteur de plafond ne dépasse pas 1.80 mètre, cette surface n’entraine pas d’augmentation de la taxe d’habitation.
  • Le coût de l’installation est peu élevé.
  • Son aspect esthétique est un atout.
  • La réalisation est rapide.

Les inconvénients :

  • Cette pièce peut être un peu oppressante, car peu haute, et il faut faire attention à la luminosité.

À lire également : Mezzanine : 26 idées pour optimiser les m2

Aménagement du garage

Vous pouvez envisager de faire de votre garage une pièce ou des pièces à part entière. C’est encore mieux quand il est attenant à la maison. Dans le cas contraire, vous pouvez envisager un studio pour votre ado ou pour vos invités et même un bureau pour travailler tranquillement de chez vous.

Le plus simple est de transformer la porte en baie vitrée. L’extérieur et l’accès à la maison étant déjà réalisés, vous n’avez que des travaux de finition comprenant : l’isolation, la présence de chauffage, les sols et les murs. Le budget est alors réduit. Le seul bémol : il faut que le garage soit en rez-de-chaussée, en sous-sol, vous manquerez de lumière et les travaux seraient plus conséquents.

À lire aussi : L'aménagement du garage : ranger et optimiser votre espace

La terrasse couverte

C’est une alternative qui permet de profiter toute l’année de son jardin et qui agrandit la maison. C’est idéal pour faire un petit salon, un coin lecture, une salle de jeu ou une salle à manger. Il faudra simplement envisager de mettre un poêle pour qu’elle offre de bonnes conditions de vie durant toute l’année.

Le studio de jardin

C’est un nouvel espace de vie, mais qui est déporté de votre habitation. Il demande des travaux de raccordement à l’eau, à l’électricité et à internet notamment. Il pourra être utilisé pour vos invités, mais également en bureau ou en salle de jeu. Il est préfabriqué en usine et livré et installé où vous le souhaitez. Il offre beaucoup d’indépendance et de tranquillité. Il agrandit votre surface, et il peut servir toute l’année avec un chauffage performant. Il offre généralement une isolation acoustique moindre.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.