Blog décoration et maison Ctendance

Arbre

Tailler votre mirabellier : quand et comment procéder pour une récolte abondante ?

Découvrez comment tailler votre mirabellier en hiver en suivant notre guide simple en 4 étapes. Optez pour une méthode efficace pour préparer vos arbres fruitiers à une saison prospère.

Dorine Alanoix

Publié le

Mirabellier

Si vous avez la chance de posséder un charmant verger, il est essentiel d’en prendre soin tout au long de l’année, même pendant les mois hivernaux. Lorsque les températures baissent, il est crucial de préparer vos arbres fruitiers pour la saison à venir, et la taille de votre mirabellier en hiver est une étape importante. Pour vous guider dans ce processus, suivez ces étapes simples pour assurer la vitalité de votre verger.  

Quand faut-il tailler son mirabellier en hiver ? 

Le moment optimal pour procéder à la taille de votre mirabellier survient lorsque la circulation de la sève s’interrompt, généralement quand il est complètement dépourvu de feuilles.

À lire Cognassier du japon : le guide pour cultiver cet arbuste aux fleurs colorées et aux fruits délicieux !

Cette fenêtre s’étend habituellement de novembre à mars, selon la région. Vous avez environ cinq mois pour réaliser cette taille hivernale.

Cependant, veillez à être attentif ! Bien que le mirabellier soit très robuste et puisse résister à des températures aussi basses que -20 °C, il est préférable de ne pas le tailler lorsque le thermomètre affiche -7 °C, afin d’éviter que les plaies ne gèlent.

En outre, des températures froides favorisent grandement la fructification.

Mirabellier en fleur
  • Save
Getty Images Signature

Tailler votre mirabellier en hiver : pourquoi et comment ?  

Pour optimiser la production de votre mirabellier, adoptez une stratégie de taille hivernale.

À lire Comment ne plus rater la culture des hortensias ?

Après une récolte abondante, éliminez les gourmands et raccourcissez les rameaux plus vigoureux, tout en préservant les rameaux courts porteurs de boutons floraux.

Cette démarche privilégiera la fructification future. Avant de commencer, assurez-vous d’aiguiser et de désinfecter vos outils pour une intervention efficace.

Suivez ces étapes pour une taille de fructification réussie cet hiver. 

Mirabellier
  • Save
Getty Images Signature

1. Éliminez les gourmands 

Retirer les gourmands est une étape cruciale, similaire à l’élagage des tomates.

À lire Fuchsia : sélection, plantation et secrets de taille pour un jardin coloré et vivant !

Ces pousses verticales issues de la branche principale de l’arbre dans une année sont robustes, mais non fructifères.

Elles ont l’inclination à épuiser la vitalité du mirabellier sans participer à la formation de fruits. Ainsi, leur élimination est essentielle pour favoriser la croissance optimale de l’arbre. 

2. Taillez les branches basses de votre mirabellier en hiver  

Après avoir éliminé les pousses indésirables, procédez à la taille des branches descendantes.

Pour assurer une coupe précise, orientez-vous vers des points de croissance orientés verticalement.

À lire Taille ou rabattage de votre laurier-rose ? Les meilleures pratiques et périodes clés !

Identifiez les branches se dirigeant vers le sol et effectuez leur élagage. Ces tendances descendantes correspondent généralement à des ramifications fragiles.  

3. Procédez à la taille en Y

Coupez les jeunes branches qui adoptent une configuration en Y. Ensuite, prenez soin des ramifications en forme de Y en les réorientant vers une forme linéaire, transformant ainsi le Y en I.

Cette action favorisera la circulation de la sève, nourrissant ainsi les futurs fruits qui deviendront notablement plus volumineux. 

4. Supprimez les branches encombrantes pour une croissance saine 

Supprimez les branches volumineuses qui s’entrecroisent ou se dirigent vers le centre de votre mirabellier.

À lire Taille des noyers : le moment idéal et les bonnes techniques pour une récolte abondante !

Ensuite, éliminez les branches superflues qui se croisent et convergent vers le centre de l’arbre.

Cette démarche, en plus de promouvoir la régénération de l’arbre, contribue à sa protection contre les maladies et les parasites.

Elle privilégie une plus grande pénétration de la lumière à l’intérieur du mirabellier, ce qui améliore la qualité de la future récolte.

Évitez l’encombrement de votre arbre fruitier, car cette erreur fréquente peut rendre le mirabellier plus vulnérable aux maladies et aux parasites.

Maintenir la santé de votre plantation est essentiel, même pendant la saison hivernale. La taille hivernale du mirabellier, avec ces étapes simples, garantit une saison à venir fructueuse.

  • Save

Partagez votre avis