Ctendance

Entretien / Nettoyage

Quel est le taux d’humidité acceptable dans votre maison ?

Vous vous êtes sûrement déjà questionné sur le taux d’humidité présent dans votre maison. Voici nos multiples explications à connaître.

Amandin QG

Publié le

Lu 14643

Quel est le taux d'humidité acceptable dans votre maison ?

L’humidité est partout, même dans nos intérieurs. Cependant, elle est plus ou moins conséquente dans certains habitats provoquant des dégâts parfois très importants. Et, cela est dû à divers facteurs dont nous vous parlerons par la suite. Alors, pour remédier à ce problème et ainsi, garder une maison entièrement hygiénique et confortable, n’hésitez pas à lire notre article qui vous donnera de nombreux conseils utiles au quotidien.

Pourquoi surveiller le taux d’humidité dans un intérieur ?

Avant toute chose, il est primordial de définir les raisons de cette surveillance régulière ainsi que les moyens pour l’effectuer.

Pour être au courant de l’humidité de votre logement, il vous faut vous munir d’un thermomètre, qu’il soit classique ou digital. Celui-ci vous permettra de définir ce taux avec précision et en instantané dans chaque pièce de votre maison où vous le disposerez. Attention, néanmoins, à ne pas le poser trop proche des fenêtres et ouvertures puisque le nombre donné sera altéré, étant davantage au contact du froid et des légers courants d’air frais. Il est ainsi possible de s’en procurer en magasin spécialisé, en hypermarché, ou bien même en ligne. Cette solution étant la meilleure pour sa diversité et sa multitude de thermomètres proposés.

Nous vous conseillons vivement de surveiller ce taux d’humidité pour prévenir les risques et pour agir en conséquence. Les risques étant : 

  • une prolifération de bactéries
  • un aspect non hygiénique au quotidien
  • une odeur âcre et forte qui pourrait se développer dans l’ensemble de votre maison
  • des taches sur les murs, cloisons, plafonds ou encore sur les sols
  • des moisissures plus importantes
  • un effet d’humidité également ressenti dans vos placards et sur vos vêtements
  • des dangers sur la santé : irritations, allergies, problèmes respiratoires…
A lire aussi  Traces de colle qui ne partent pas ? Voici nos solutions simples et astucieuses !

En résumé, un taux d’humidité trop élevé mène à ces différents risques qui rendent votre habitat inconfortable pour y vivre et y profiter pleinement chaque jour.

L’apparition d’humidité dans votre maison est souvent due à un manque d’isolation, ou bien une isolation peu efficace et peu performante. Ce qui laisse pénétrer l’air par les ouvertures. Mais, cela peut également être le signe d’un besoin de système VMC. Si vous n’en disposez pas d’un dans votre salle d’eau, l’air ne peut pas se régénérer correctement. Ce qui crée ainsi une certaine condensation avec de l’eau, d’où l’apparition ensuite de moisissures.

Quel est le taux idéal d’humidité ?

Comme vous l’avez compris, il est très utile de connaître ce taux et de savoir quel pourcentage est recommandé dans diverses pièces de votre maison. Puisque ce pourcentage peut varier et évoluer selon la pièce en question. Voici donc nos conseils à adopter dans votre habitat pour assurer à toute votre famille un cadre plus que chaleureux et convivial.

Pour une pièce de vie

Dans une pièce de vie comme le salon ou la salle à manger, le taux se doit d’être conforme et adapté puisque vous passez la moitié de votre journée dedans. Et, c’est dans ces pièces de vie que vous ressentirez les premiers signes de mal-être suite à une trop forte humidité. Ainsi, le taux d’humidité optimal se doit d’être environ de 40 à 50 % pour un tel espace de vie.

Pour une chambre

Dans une chambre à coucher, un lieu qui se doit d’être confortable pour passer des nuits reposantes et avoir un sommeil profond, le taux idéal est situé entre 30 et 50 %. Puisque si celui-ci n’est pas correct, alors vous dormirez sûrement moins bien et vous risquerez de vous réveiller plusieurs fois durant la nuit.

A lire aussi  6 conseils pour lutter contre l'humidité dans la chambre

Dans la situation où le taux d’humidité est supérieur à 50 %, vous ferez face à des bouffées de chaleur régulières provoquant l’apparition d’acariens.

Pour une salle de bain

Concernant la salle de bain, le taux idéal à avoir dans cette pièce est de 50 % à 70%. C’est le lieu où vous devrez le plus respecter le taux d’humidité puisque cela est nécessaire d’un point de vue hygiénique. C’est aussi le taux le plus élevé, de manière logique.

Veillez alors à ventiler après votre douche ou votre bain afin de laisser la vapeur s’aérer et réduire l’apparition de tâches et l’expansion de bactéries.

En résumé, l’hygrométrie doit être comprise de 40 à 70 % dans un intérieur. Un taux peu élevé sera synonyme d’irritations des yeux notamment dû à cet aspect sec. Néanmoins, cette différence d’hygrométrie peut dépendre de vos habitudes, besoins et celui de votre entourage.

Partagez votre avis