Ctendance

Divers

Nos astuces pour bien protéger vos poules cet hiver !

Nos amis les volailles résistent au froid grâce à leurs plumes. Mais, comme tout animal, en dessous de certaines températures, elles deviennent vulnérables.

Amandin QG

Publié le

Lu 11528

Nos astuces pour bien protéger vos poules cet hiver !

Si vous avez un poulailler ou que vous envisagez l’idée, c’est une excellente idée pour avoir des œufs frais tous les matins, si vous prenez des pondeuses. Sinon, elles sont très efficaces pour le compost aussi. Néanmoins, ces volailles rebelles ont besoin d’un bon abri pour l’hiver si vous voulez les revoir en pleine forme au quotidien. Voici donc nos conseils pour qu’elles restent bien au chaud cet hiver. 

Choisir le bon emplacement 

Lorsque vous installez votre poulailler, même si celui-ci est couvert, assurez-vous d’avoir un emplacement qui a de l’ensoleillement au moins sur plus de la moitié de la journée. Cela aidera à préserver la chaleur de l’abri ou à lui conférer un minimum. Même si les poules sortent, au moins l’abri ne se refroidit pas trop pour elle. 

Faites également attention à ce qu’elles ne soient pas en plein courant d’air. Placez-les un peu en hauteur si vous craignez les inondations avec la pluie. De préférence contre un mur ou dans un angle pour qu’elles soient protégées du vent en toute saison. Si leurs plumes volent trop, elles ne pourront pas bien conserver leur chaleur

Isoler le poulailler

Vous devrez isoler du sol au plafond le poulailler surtout si vous habitez en campagne ou dans une région très froide. Pour cela, il vous suffira de rajouter des planches de bois sur le toit et de la paille dans les interstices. Pour les murs, le mieux ce sont des plaques en lièges, mais des cartons ou du polystyrène, c’est tout aussi bien. Enfin, le plus important, le sol. Si les poules sont sur de la terre, mettez une grosse couche de paille pour faire comme un nid douillet. 

A lire aussi  Retirez toutes les traces sur les verres de votre cuisine grâce à ces astuces

S’il est en hauteur en revanche, il faudra rajouter des plaques par le dessous pour bien cacher les infiltrations. Mais, un peu de paille en plus ne fera pas de mal. Si jamais il pleut trop, vous pouvez mettre une bâche par-dessus, toutefois ce ne sera qu’une solution temporaire. Il vaut mieux, éliminez les risques de fuites maintenant avant de retrouver vos poules pattes dans l’eau. 

Rendre le poulailler étanche 

Il existe de nombreux produits qui rendront les planches du toit de votre poulailler hydrophobes. Mais, ils ne sont pas naturels, donc le toit devra être assez élevé pour que les poules n’entrent pas en contact avec les planches contaminées. 

La meilleure solution reste de passer une grosse couche d’huile de lin sur le toit. Celui-ci permettra de colmater les fissures et empêchera l’eau de passer en cas de pluie. Et, c’est inoffensif pour les poules puisque totalement naturel. 

Chauffer le poulailler

Cette solution paraît presque extrême quand on sait que les poules peuvent résister jusqu’à une température de moins vingt degrés. Si vous voulez qu’elles pondent toujours sans tomber malade, il leur faut un minimum de confort. 

Lorsque l’on remarque que les factures augmentent pour tout le monde, il est conseillé de trouver des solutions de chauffage durables et économiques. Cela ne veut pas dire qu’il faut allumer un feu près des poules, surtout pas, même si le bois de chauffage est le combustible le moins cher du marché. Ces derniers montrent qu’il faudra investir un peu. 

Un ou deux petits panneaux solaires sur le toit produisent bien assez d’énergie pour chauffer le toit et alimenter une pompe à eau tant qu’à faire. Avec une eau non stagnante, elle ne gèlera pas au moins. Vous pouvez aussi opter pour le générateur solaire. Moins rentable, mais moins cher. 

A lire aussi  Invasion de moustiques ? Voici LES astuces pour les repousser efficacement et éviter les piqûres

Prendre soin des poules

Enfin, cela paraît évident, mais un petit coup de pouce de votre part tous les jours les aidera aussi à résister au froid en vous donnant de beaux œufs en retour. Pour cela, il suffit, par exemple, de laisser ouverte la porte du poulailler. 

Si ce n’est pas votre premier réflexe, c’est normal, pour rester au chaud, nous restons à l’intérieur. Ce serait logique qu’elles le fassent aussi, cependant un peu d’exercice physique leur donnera l’occasion de se réchauffer. Même si elles mangent des cailloux, les poules ne sont pas assez bêtes pour sortir quand elles ont trop froid. 

Par conséquent, n’hésitez pas à adapter leur nourriture en leur offrant plus de protéines, de végétaux et de graines. Si le poulailler n’est pas loin, vous pourriez même leur donner des restes encore chauds. Pas brûlant parce qu’elles mangeront même si ça leur brûle la gorge, mais seulement tiède

Finalement, en période de grand froid prolongé, pensez à mettre de la crème ou de la vaseline sur leur crête et pâtes. Dépourvues de plumes, ce sont les parties du corps d’une poule les plus sensibles au froid. 

Partagez votre avis