5 façons d’utiliser les épluchures au jardin

Pluchures
Les épluchures sont souvent considérées à tort comme de simples déchets alimentaires, en fait elles peuvent vous rendre bien des services, et notamment au jardin. Au lieu de les jeter systématiquement, mettez-les de côté et lisez ce qui suit. Vous verrez que celles-ci ont des vertus parfois inconnues. Riches en nutriments, elles sont appréciées des plantes. Découvrez comment revaloriser et recycler les épluchures intelligemment.

Utilisez les épluchures en compost

Si vous avez installé un composteur quelque part dans le jardin, les épluchures y prennent tout naturellement place pour obtenir un compost de qualité. Elles sont considérées comme des déchets verts qui viennent compléter les déchets bruns comme le carton, la paille, les feuilles mortes… Cela vous permet d’obtenir un compost parfaitement équilibré. Mélangez-le régulièrement et laissez-le mûrir tranquillement. Il se transforme alors en engrais naturel qui enrichit vos espaces verts et vos jardinières.

Il faut cependant faire attention : certaines épluchures comme celles d’avocat, d’ananas sont à éviter, car elles se décomposent très mal. Il faut aussi limiter les épluchures d’agrumes qui apportent trop d’acidité.

À lire également : Le compostage : comment faire son propre compost ?

En compostage de surface

Vous pouvez parfaitement mettre ces déchets naturels directement sur la terre que vous cultivez. Il suffit de faire attention aux épluchures que vous ne pouvez pas mettre et garder celles qui conviennent. Le tri est fait de la même manière que pour le compost. Mettez le tout ensuite au pied des plantations directement, puis paillez bien pour conserver l’humidité et pour protéger la terre des rayons du soleil. Ce sont ensuite les vers de terre et les insectes décomposeurs qui feront tout le travail.

Les épluchures contre certains ravageurs

Les épluchures permettent d’éloigner certains ravageurs un peu de la même manière que les associations de culture. Le travail est moins long, car ces dernières se décomposent rapidement.

Les épluchures d’agrumes : elles éloignent les limaces et les fourmis.

Les épluchures d’ail : elles repoussent les mouches comme la mouche de la carotte, les pieds de brocolis ont le même effet.

Les épluchures de concombre : placées sur de l’aluminium, elles chassent les gastéropodes.

La peau de banane : elle peut être découpée en petits morceaux et enfouie au pied des plantes pour chasser les pucerons. Il est également possible d’en faire une infusion et de la vaporiser sur les plantes infestées.

Attention : il faut les retirer une fois qu’elles commencent à se décomposer, car elles ne sont plus efficaces. Et ce, d’autant plus que l’ail et les agrumes repoussent aussi les vers de terre.

Peau De Banane
© istock

À lire aussi : Les insecticides végétaux : naturels et plus sains

Les épluchures comme piège pour les ravageurs

Les épluchures de pommes de terre que vous placez dans un récipient semi-enterré au ras du sol attireront les doryphores, vous pourrez ensuite les éliminer en vidant le récipient dans un sac fermé hermétiquement.

Faites la même chose avec les peaux de banane que vous faites macérer dans du cidre. Versez ce mélange dans le godet des bouteilles plastiques coupées en deux avec le goulot à l’envers. Les insectes rentrent dedans, car l’odeur les attire, mais ne peuvent plus sortir par la suite.

Ce ne sont pas forcément des opérations fonctionnant à tous les coups, mais il faut essayer et attendre le résultat.

Les épluchures… à planter

Les restes de topinambour, de carotte, le cœur de la laitue, la racine d’oignon, le gingembre, la partie blanche et racineuse du poireau, l’ail qui a germé, les trognons de salade frisée… peuvent parfaitement être plantés en pleine terre. Vous pouvez aussi les mettre dans de l’eau pour qu’elles germent. Pensez également à utiliser les pommes de terre germées, les germes peuvent vous offrir de beaux plants de patates. Il faut couper la pomme de terre en trois ou quatre morceaux, chacun doit avoir un germe et les planter dans du terreau humide. Vous pouvez également repiquer les restes de topinambour.

Vous allez savoir maintenant comment profiter des épluchures dans votre jardin. Vous économisez ainsi vos poubelles et vous rendez service à vos plantes. C’est un bon moyen pour tout utiliser.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.