Le thuya est très apprécié pour former les haies qui séparent les jardins. Le dense feuillage de ce conifère rustique protège aussi bien du vent que de la vue des voisins. En outre, son entretien est aisé mais il a besoin d’être taillé de façon régulière.

Qu’est-ce que le thuya ?

Le thuya appartient à la grande famille des conifères. Comme tous les arbres de cette famille, il possède des feuilles persistantes, qui ne tombent pas en automne. Le feuillage de certaines variétés de thuyas prend cependant une teinte rousse en hiver. Les feuilles, en forme d’écailles, forment une frondaison très épaisse, qui arrêtera les assauts du vent et atténuera les bruits du dehors.

Résistant, le thuya s’adaptera à toutes les régions, même s’il préfère les sols légers et secs. De même, il supporte mal une exposition trop intense aux rayons solaires. Il existe de nombreuses espèces de thuyas ; certains s’ornent d’un feuillage doré, d’autres sont des arbres nains ou, au contraire, de très grande taille. Le thuya est aussi un arbuste ornemental, et ses haies drues donneront un véritable charme à votre jardin.

Quand tailler les haies de thuyas ?

Il est préférable de faire deux tailles par an.

La première taille

quand tailler thuyas

La première, qui s’effectue au printemps, concerne surtout les jeunes arbustes de thuyas. Cette période de l’année, c’est celle où la sève monte dans les arbres. Tailler les jeunes arbres à cette époque permettra d’assurer une croissance plus rapide et plus vigoureuse.

La seconde taille

La seconde taille se fera à la fin du mois d’août. C’est celle que vous devez pratiquer sans faute sur vos thuyas arrivés à maturité. La fin de l’été voit la sève refluer et cette taille permettra de ralentir la croissance de votre haie de thuyas. Par ailleurs, il convient, pour effectuer votre taille, de choisir un jour nuageux. Les cicatrices laissées par les cisailles mettront ainsi plus de temps à sécher et les arbustes ne prendront pas cette teinte jaunâtre qui dépare la haie.

Pour quelles raisons tailler les thuyas ?

Si les thuyas ne sont pas taillés de manière régulière, ils se développeront librement et finiront par couper toute vue et envahir une partie de votre jardin. Il faut rappeler que la croissance de ces arbustes est souvent très rapide et que, sans entrave, elle peut atteindre, pour certaines variétés, jusqu’à vingt mètres de hauteur !

De même, des thuyas non taillés peuvent devenir foisonnants et s’étendre en largeur de manière anarchique. La pratique de tailles régulières, faites au bon moment et avec des outils désinfectés, peut également contribuer à prévenir certaines maladies du thuya. Ces affections sont assez fréquentes et se manifestent par un brunissement du feuillage. Elles sont dues, notamment, à la nature de certains sols ou à la présence de champignons, qui attaquent les arbustes.

Comment tailler une haie de thuyas ?

Pour effectuer une taille efficace, certains principes simples sont à retenir. En premier lieu, prévoyez de procéder à l’ensemble de votre taille en une seule fois, ce qui ne signifie pas en un seul mouvement.

Ensuite, la taille doit laisser plus de végétation à la base de la haie qu’à son sommet. Cette taille plus large au bas de la haie permettra au rayonnement solaire d’y arriver plus facilement. De même, la pluie s’y écoulera mieux.

De toute façon, les feuilles sont plus vigoureuses au sommet et supportent une taille plus importante. Cette taille en biais respecte d’ailleurs l’aspect pyramidal du jeune thuya et le lui rend quand l’arbre âgé devient plus droit. Grâce à cette forme pointue, la haie de thuyas sera mieux en mesure d’arrêter le vent. Par ailleurs, il vaut mieux donner une forme arrondie au sommet de votre haie si vous habitez une région au climat un peu rude. La neige, au lieu de s’appesantir sur votre haie, glissera ainsi jusqu’au sol.

N’oubliez pas non plus de commencer la taille par le bas de la haie. Si vous débutez l’opération par le haut, les branches coupées seront arrêtées par la végétation plus large de la base. Les enlever vous fera perdre du temps et de l’énergie.

Il est également conseillé de bien arroser votre haie, quelques jours avant de procéder à la taille. Cette humidité assurera une meilleure cicatrisation des cicatrices occasionnées par la taille et permettra une croissance plus rapide des nouvelles pousses. Ces recommandations bien en tête, il vous faut passer à l’opération de taille elle-même.

Les étapes du taillage de la haie

Pour commencer, il convient de repérer la hauteur souhaitée, qui, s’agissant d’une haie mitoyenne, ne peut en aucun cas dépasser deux mètres. Pour établir votre hauteur, le mieux est de planter deux piquets de part et d’autre de la haie et de tendre entre eux un cordeau de jardin.

Si votre haie forme un angle, prévoyez alors un troisième piquet et prolongez jusqu’à lui le cordeau de jardin. Si vous effectuez une taille d’entretien, il est recommandé de couper votre haie d’environ 30 cm. La présence de ce cordeau rectiligne guidera votre coupe et la rendra parfaitement régulière. Sur le côté de la haie, vous pourrez enlever, selon les cas, entre le tiers et les deux tiers des nouvelles pousses.

Ne taillez pas votre haie d’un seul mouvement. Arrêtez-vous de temps à autre, et reculez-vous, afin de vérifier la régularité de la coupe.

Le matériel nécessaire

cisaille ou taille haie pour thuyas

Selon la taille de votre thuyas, vous pourrez opter pour la cisaille ou le taille haie

Pour entreprendre ces opérations dans de bonnes conditions, il faut vous munir des outils adéquats. Certains sont manuels. C’est le cas des cisailles, dont les lames droites et acérées vont permettre une coupe bien nette, y compris des branches de petit diamètre. Pour les branches plus grosses, il vaut mieux utiliser un sécateur de force.

D’autres outils sont le taille-haie, qui peut rendre de grands services. Thermique ou électrique, cet instrument permet une taille beaucoup plus rapide et d’une précision plus grande. En effet, les longues lames de l’appareil évitent les trous et effectuent une coupe plus régulière. Pour réussir votre taille avec cet instrument, imprimez-lui des mouvements ascendants, en gardant la lame bien parallèle à la haie.

 De son côté, le taille-haie sur perche est adapté à la taille des haies très hautes, qui se fait alors sans effort. Une certaine orientation de la barre de coupe permettra par ailleurs de tailler sans difficulté le dessus de la haie.

Prenez également certaines précautions avant d’entreprendre la taille. Pour assurer votre sécurité, n’oubliez pas de vous munir de gants et de lunettes de protection. Un casque anti-bruit peut aussi s’avérer nécessaire. Pour éviter une chute, vous pouvez utiliser un échafaudage muni de roues, conçu pour les travaux de jardinage. Il vous assurera une plus grande stabilité. Pour empêcher tout accident, il est également préférable de maintenir le taille-haie près du corps et de proscrire les gestes brusques ou trop larges.

À lire sur le même sujet :

Tailler une haie de thuyas : quand et comment procéder ?
4.8 (96.67%) 18 votes