Le purin d’ortie : un engrais naturel et antiparasitaire

Purin D Ortie

Le purin d’ortie fabriqué à base d’ortie piquante vous rend de nombreux services au jardin et au potager. Il constitue un engrais et protège les plants contre les maladies, les bactéries et les insectes. C’est un procédé naturel que vous emploierez cependant en faisant bien attention.

Qu’est-ce que le purin d’ortie ?

Le purin d’ortie est une préparation qui est élaborée à base de plantes, l’ortie, fermentée dans de l’eau et qui est surtout utilisée pour fertiliser les cultures. C’est à un chercheur suédois, Rolf Paterson en 1981 que l’on doit cette recette suite à l’expérience qu’il a réalisée. Il a en effet traité sous serre une partie des cultures de radis, de tomate, d’orge, de blé… l’autre partie étant traitée par une solution chimique de composition identique. L’avantage du purin a été démontré par une production plus importante et la vigueur des plantes. Les racines des plantes traitées étaient également plus développées. C’est un produit précieux, riche en azote, en éléments nutritifs et en fer. Outre le fait qu’il soit un excellent fertilisant, il possède également des qualités insecticides. Il lutte également contre les invasions parasitaires et contre les maladies.

À quoi ça sert ?

Le purin d’ortie possède bien des qualités en dehors de son action fertilisante. Il renforce les défenses de la plante aux maladies et aux invasions parasitaires, grâce à une molécule produite par un agent phytopathogène. C’est également un purin d ortie insecticide, il est particulièrement efficace contre les pucerons et il repousse les autres insectes. Il donne de l’éclat aux fleurs et du goût aux légumes quand il est utilisé régulièrement et à la bonne dose.

  • Il peut être utilisé comme un engrais naturel pour lutter contre les carences minérales des plantes, elle contribue à leur croissance et il stimule la vigueur des plantes. Il est riche en azote, mais également en oligo-éléments et en minéraux comme le fer, le magnésium ou le potassium. Il stimule la croissance des racines, mais également des parties aériennes. Il est également bon pour le sol et a une action sur les échanges avec les plantes. Il est riche en enzymes, bactéries et ferments qu’il apporte au sol et de ce fait, il multiplie l’activité des organismes qui s’y trouvent. À ce titre, il enrichit le sol en accélérant la décomposition et en permettant de nourrir les plantes.
  • Comme activateur de compost : l’ortie a la propriété d’augmenter la température du compost et le purin d’ortie le nourrit grâce à l’azote et aux bactéries que contient cette plante. En arrosant vos déchets avec cette préparation, que le purin soit filtré ou non.
  • Comme revigorant pour vos plantations : pour éviter que le manque d’azote entraine un développement timide et que le feuillage soit plus clair que la normale, le purin d’ortie est une bonne solution grâce à sa teneur en azote. On peut l’utiliser en arrosage sur la plante ou quand vous repiquez de jeunes plants.
  • Comme anti-chlorose : Sa haute teneur ferrique lutte contre la chlorose. Pulvérisez-le sur les feuilles, après l’avoir dilué à 5%.
  • Comme désherbant : le purin riche en azote brûle les feuilles. Pour une utilisation purin d ortie désherbant, il faut le prendre à l’état pur et pulvériser ce mélange entre vos dalles ou autres endroits sensibles aux herbes indésirables.
  • Comme antifongique : il peut lutter efficacement contre le mildiou si l’attaque n’est pas trop importante. Vous le diluez à 10% et vous l’associez à la bouillie bordelaise.

Comment préparer le purin d’ortie ?

Fabrication Recette Purin D Ortie

Essayez de faire votre préparation dans un lieu éloigné au fond de votre jardin par exemple. En effet, il dégage une odeur très forte et peu agréable. Voici les différentes étapes pour savoir comment faire du purin d’ortie :

  • Arrachez les orties piquantes avant que la floraison ne démarre.
  • Coupez vos orties.
  • Placez un kilogramme de plantes fraiches sans les tasser pour 10 litres d’eau afin qu’elles fermentent dans un récipient non métallique. Utilisez plutôt de l’eau de source ou de pluie, l’eau ne doit pas être chlorée ni trop acide ou basique. Si vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser de l’eau du robinet, faites-la décanter quelques jours avant.
  • Couvrez votre récipient.
  • Surveillez bien la fermentation en remuant le mélange tous les jours de préférence.
  • Le temps de fermentation varie suivant la température ambiante : il est de 21 jours à 5°C et de 14 jours à 20°C. Au-dessus de 25°C, le risque de putréfaction est plus important.
  • Vous savez que la fermentation est terminée quand il n’y a plus de mousse remontant en surface.
  • Vous devez alors le filtrer avec soin en utilisant un tissu fin et le stocker dans des bidons en plastique.

Vous avez maintenant le purin d ortie recette. Il ne vous reste plus qu’à préparer votre mixture.

Comment utiliser le purin d'ortie ?

L’utilisation du purin d’ortie varie suivant ce que vous voulez apporter à vos plantes. Dans tous les cas, il doit être dilué, mais sa dilution change suivant le traitement :

  • Pour une utilisation comme engrais: il faut diluer un litre de purin pour 8 litres d’eau de pluie ou de source. Vous pouvez ensuite arroser vos plantes au pied avec ce mélange une fois par semaine ou une fois toutes les deux semaines durant la phase de développement. Stoppez les arrosages dès que les légumes ou fruits commencent à fleurir. Vous l’utiliserez essentiellement au printemps. Pour les légumes racines, la quantité de purin dilué ne dépassera pas un litre par m².
  • Pour lutter contre les insectes, les parasites ou les maladies cryptogamiques: diluez un litre de purin d’ortie pur dans 10 litres d’eau. Vous le mettez en pulvérisation directement sur et sous le feuillage. L’application est à renouveler toutes les 2 ou 3 semaines. Dans le cadre des maladies cryptogamiques, il est efficace en pulvérisation autour du pied.
  • Pour activer le compost: vous n’êtes pas tenu de diluer ou de filtrer le purin d’ortie. Vous le mettez directement sur le compost en l’arrosant. Il active ainsi la décomposition des déchets.

Où l’utiliser ?

Vous l’utiliserez dans votre jardin potager sur les légumes en particulier.

  • En arrosage, sur les légumes, au printemps durant la croissance.
  • En pulvérisation foliaire : il est alors absorbé par les feuilles de la plante.
  • En trempage : avant de procéder au repiquage des légumes, faites-les tremper dans du purin d’ortie dilué à 20%, un litre de purin pour 4 litres d’eau. Vous pouvez faire tremper les racines des poireaux, salades, choux… À noter que cela peut également être valable pour les arbustes et les arbres.
  • Pour les légumes feuilles comme les épinards ou les laitues : ce sont ceux qui ont le plus besoin d’azote.
  • Pour les légumes à fruits comme les poivrons, les tomates… il faut les fertiliser avec parcimonie. Il renforce le feuillage au détriment des fruits. Il est préférable d’opter pour le compost ou le fumier.

Comment stocker le purin d'ortie ?

Une fois que vous avez bien filtré le mélange, mettez-le dans des bidons en plastique hermétiquement fermés. Il faut veiller à ce que ces derniers soient parfaitement opaques. Le lieu où vous les stockez est important, car il faut surveiller la luminosité et la température. Cette dernière doit être à 18°C de préférence ou s’en approcher. Il doit être conservé à l’abri de la lumière, une pièce sans fenêtre par exemple.

Les dangers du purin d’ortie

Malgré les avantages que présente le purin d’ortie, il faut faire attention au purin d’ortie utilisation. Il est recommandé d’être vigilant et de l’employer avec parcimonie et précaution. Il présente en effet un danger purin d’ortie  s‘il est pulvérisé en excès sur les plantes par exemple. C’est un produit extrêmement concentré qui doit absolument être dilué avant emploi en suivant les conseils donnés. Un excès aurait pour effet de bruler la plante et il aurait des effets néfastes. Il pourrait également contribuer en raison de l’excès d’azote, au développement des parasites. L’odeur peut également attirer des ravageurs.

En plus, il faut arroser abondamment les plantes pour qu’elles puissent absorber le purin d’ortie de manière efficace. Par exemple, si vous faites ce traitement en pleine sécheresse quand le sol est très sec et que vous n’arrosez pas en abondance, le purin n’aura aucun effet positif.

Les légumes à racines le supportent mal et ils risquent d’être plus sensibles aux maladies et aux risques de pourriture.

>> Sur le même sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.