Ctendance

Jardin

Quels sont les meilleurs légumes à planter pour votre santé ?

L'équipe de Ctendance

Publié le

Mis à jour le

Lu 2

Legumes bon pour la santé à Planter

Le jardin potager permet de faire pousser les légumes pour notre consommation personnelle, le plus clean possible, sans engrais industriel ni insecticide. On peut cherchez conseil auprès des anciens ou des voisins si l’on possède un jardin communautaire ou partagé.

Le jardin potager

Combien d’entre nous aimeraient planter et consommer ses propres légumes ? Cela part d’un bon sentiment, mais il faut s’y connaitre un tant soit peu. La qualité de la terre, l’hygrométrie du sol et de l’air, l’ensoleillement entrent en ligne de compte pour cultiver ses légumes.

Rien n’est irrémédiable, on peut changer la composition de la terre en la mélangeant avec des apports extérieurs, d’autre terre et terreau adaptés. On peut aussi, créer une couche supérieure drainée en ne touchant pas au sous-sol. Attention de ne pas cultiver 2 années consécutives les mêmes légumes au même endroit car ils utilisent les nutriments dont ils ont besoin. La première année ils peuvent être très beaux et goûteux, et l’année d’après, le sol manquera d’oligo-éléments dont ils ont besoin et les légumes seront alors de moindre qualité gustative ou d’apparence : plus petits, moins colorés… Bien sûr, il faut suivre le calendrier des plantations et celui de la dégustation.

Les légumes à privilégier au jardin

La base des légumes à planter est celle que l’on met dans la soupe.

Le poireau

Il fait partie de la famille de l’ail et de l’oignon, c’est une alliacée. Il contient donc les alicaments que l’on retrouve dans l’ail et dans l’oignon : vermifuge, renfort des défenses immunitaires à l’entrée de l’hiver.

A lire aussi : Semer des poireaux : quand et comment les planter ?

La pomme de terre

Elle se plante très facilement, il suffit de mettre en terre une pomme de terre germée (qui a des yeux), arroser et attendre. Des feuilles poussent et quand elles sont jaunes, qu’elles se fanent, il est temps de ramasser les pommes de terre. On peut les ramasser un peu avant, elles sont alors plus petites et on les mange avec la peau jutes cuites en robe des champs dans une friture ou sautées. Plus grosse, elle sera selon sa variété, pomme de terre à potage, purée, frite, raclette ou au four. Elle est riche en glucides, potassium, fibres et magnésium. Elle est donc indispensable à une alimentation équilibrée.

La carotte

On plante des graines qui donneront très rapidement un feuillage quasi identique au persil. Les novices se laissent facilement avoir à ce petit jeu qui ravit les férus de jardinage. Elle pousse facilement mais pas forcément comme on la trouve sur les étals des magasins. Elle peut être double, tordue, difficile à peler. Et bien, lavons-la seulement, ne la pelons pas. Pour la cueillir, on tire dessus quand la terre et molle ou on utilise une pioche pour la soulever.

La carotte est un concentré de bienfaits. Non seulement elle contient de la vitamine A qui est bonne pour les yeux comme tout le monde le sait, mais elle est aussi un puissant antioxydant, elle ralentit le vieillissement de certains organes et de la peau. Elle contient du bêta-carotène qui prépare la peau au soleil comme la tomate et l’abricot. La manger en grande quantité pourrait donner un teint un peu orangé à la peau.

A lire aussi : Semer des carottes : quand et comment les planter ?

Les autres légumes à manger crus

La tomate pousse facilement, même si elle a besoin de quelques soins supplémentaires. Elle à besoin de grimper, il lui faut donc une sorte de trépied, ce qui prend le moins de place dans le jardin, et des attaches. On doit les arroser au pied seulement, la pluie se charge du reste. Elle se cueille quand elle est de la couleur désirée, jaune, orange, rouge selon la variété plantée et qu’elle n’offre aucune résistance quand on tire dessus.

Elle est très riche en antioxydants (lycopène), en vitamines E, vitamines C et en bêta-carotène.

Les radis sont faciles à faire pousser aussi. Ils sont riches en vitamines C, B9, fibres, potassium et magnésium.

Ou à manger cuits

Les petits pois et les haricots se sèment de la même manière. Ils doivent être ramassés à maturité mais sans trop attendre au niveau des haricots qui pourraient présenter des fils. Les petits pois quant à eux peuvent être laissés plus longtemps si on les aime plus gros.

Les petits pois comportent des glucides, des minéraux, des vitamines B, C et des fibres. Les haricots contiennent du potassium, du magnésium, des vitamines B, C, E, et provitamines A.

Petit plus

Essayer de garder la peau des légumes que vous cuisinez, ils comportent pour la plupart un concentré de vitamines à ce niveau, bien qu’elle ne soit pas très importante côté quantité.
On les pèle pour la soupe car même moulinée, on peut retrouver de la peau, mais passées à la friteuse ou à la poêle, c’est loin d’être dérangeant, la peau des légumes peut même amener une texture que l’on redemande volontiers.

Beaucoup de légumes peuvent être mangés crus ou cuits, en julienne (spaghettis) ou en tagliatelles. Selon le mode de cuisson (frits, beignets, vapeur, dans l’eau), ou s’ils sont mangés crus, ils gardent ou perdent leurs vitamines. Il faut suivre les durées de cuisson des aliments.

Partagez votre avis