Ctendance

Isolation Extérieur

Isolation de toiture par l’extérieur : Guide et bonnes pratiques

Apparaissant comme l’élément le plus faible des maisons non isolées, le toit est à l’origine de près de 25 à 30% des déperditions de chaleur. À cet effet, il est crucial d’isoler ce poste, soit par l’intérieur, soit par l’extérieur, lors de la rénovation de toiture. Parmi les deux méthodes qui s’offrent à vous, l’isolation de toiture par l’extérieur apparaît comme la meilleure option.

Amandin QG

Publié le

Mis à jour le

Lu 49391

En plus de donner un bel aspect esthétique à l’extérieur de la maison, elle permet de rénover l’intérieur sans diminuer l’espace sous les combles. Vous envisagez de rénover votre habitation avec une isolation de toiture par l’extérieur ? Voici le guide et les bonnes pratiques pour y arriver.

Isolation de toiture par l’extérieur: les avantages

Isolation de toiture par l’extérieur: les avantages

Appelée parfois isolation thermique par l’extérieur (ITE), l’isolation de toiture par l’extérieur présente de multiples avantages : 

  • Il n’est pas nécessaire d’évacuer les pièces à aménager avant la réalisation des travaux ;
  • La décoration n’est pas à refaire une fois l’isolation par l’extérieur terminée ;
  • Il n’y a pas de dépose de parements de rampants ou de plafond, puisqu’aucun déchet ni poussière n’est observé à l’intérieur ;
  • Les ponts thermiques sont limités en raison d’une isolation continue ;
  • La possibilité d’optimiser au mieux l’assemblage des pièces de bois de caractère ou de garder des poutres apparentes, qui offrira une touche intéressante à la résidence ;
  • La charpente subit un redressement dans un contexte de dégradation des chevrons ;
  • L’isolation de toiture par l’extérieur permet une continuité de l’isolation sur toute l’enveloppe de l’habitation ;
  • La hauteur sous plafond n’est pas touchée, les mètres carrés habitables sont également conservés, ce qui valorise la maison.

En effet, l’isolation de toiture par l’extérieur permet :

  • D’améliorer le confort de vie ;
  • D’améliorer la performance énergétique de la maison ;
  • Diminuer les besoins en énergie et de générer des économies d’énergie ;
  • D’éliminer les parasites qui sont à l’origine des ponts thermiques.

Ce type de rénovation réduit également les émissions de gaz à effet de serre, ce qui participe à la préservation de la planète. 

Isolation de toiture par l’extérieur : les techniques

Il existe principalement deux techniques d’isolation du toit par l’extérieur :

  • La technique d’isolation entre les chevrons (il s’agit de longues pièces de bois fixés sur les pannes de la charpente) ;
  • La technique du Sarking (au-dessus des chevrons).

Isolation du toit entre les chevrons

Isolation du toit entre les chevrons 

La technique d’isolation de toiture par l’extérieur entre les chevrons a pour but de mettre des panneaux de toiture tout-en-un entre les composants de l’architecture de la charpente.

A lire aussi  L'isolation extérieure pour économiser sur les factures d'énergie

À cet effet, il existe sur le marché deux types de panneaux isolants :

  • Caissons chevronnés

Encore appelés trilattes, les caissons chevronnés sont des caissons préassemblés qui comprennent un panneau de parement de sous-face (l’élément du plafond visible à l’intérieur de la maison). Ils sont également composés d’un pare-vapeur, d’un matériau isolant ainsi que des liteaux et contre-liteaux, qui constituent de support pour la couverture. Ce panneau isolant est complété par des chevrons en bois massifs porteurs ou métalliques.

  • Panneaux sandwich

Identiques aux caissons chevronnés, les panneaux sandwich se distinguent par leur isolant (la laine minérale en général). Celle-ci est généralement mis entre le panneau de parement de sous-face (encore appelé panneau de finition) et un panneau de revêtement (qui peut être en bois, en zinc…), qui constitue de support pour la couverture.

Les deux méthodes indiquées vous permettent d’éviter les ponts thermiques dans votre maison ainsi que d’avoir une bonne ventilation et un excellent passage de l’air. De plus, elles assurent la protection de la structure de la maison contre tout changement de température et d’humidité. Il est par ailleurs recommandé d’avoir recours à un professionnel pour réaliser les travaux, puisqu’ils nécessitent l’usage d’un engin de levage.

Isolation du toit par sarking (au-dessus des chevrons)

Isolation du toit par sarking

En dehors de l’isolation entre les chevrons, vous pouvez opter pour le sarking pour l’isolation de toiture par l’extérieur. Il s’agit d’une technique qui est plus dédiée aux charpentes traditionnelles, et la différence ici est que l’isolation est réalisée au-dessus des chevrons.

Voici les étapes de l’isolation du toit par sarking :

  • Fixer un platelage (ce sont des panneaux rigides de parement intérieur comme le PVC, les panneaux de bois…) sur les chevrons ;
  • Poser un pare-vapeur, sur lequel les panneaux rigides d’isolant ont été disposés ;
  • Procéder à l’application d’un écran de sous-toiture jugé comme étant hautement perméable à la vapeur d’eau sur l’isolant ;
  • Ensuite, visser ou clouer les liteaux et contre-liteaux aux chevrons par le biais de l’isolation.

Une fois l’isolation de toiture par l’extérieur terminée, il faut poser la couverture, appelée chapeau de la maison (qui peut être composé de tuiles, de plaques ondulées…), permettant l’échange de l’air (c’est-à-dire l’étanchéité) au niveau de la toiture.

A lire aussi  Avantages et inconvénients de l'isolation extérieure en polystyrène

Toutefois, il est nécessaire de procéder à la vérification de la résistance à la charge de la charpente avant la mise en œuvre des travaux d’isolation thermique.

illustration isolation de toiture

Isolation de toiture par l’extérieur : les points de vigilance

Pour effectuer une isolation performante et continue, il est important de veiller à certains points.

Étanchéité à l’air et à la vapeur

Étanchéité à l’air et à la vapeur

La toiture doit avoir une bonne étanchéité au vent, au niveau de la partie extérieure de l’habitation, et une bonne étanchéité à l’air, de même qu’à la vapeur, au niveau de la partie intérieure. De ce fait, il est important de bien choisir et poser les matériaux : 

  • Positionnez avec soin le pare-vapeur étanche à la vapeur et à l’air : raccords réalisés à l’aide d’un ruban adhésif adapté et contours complétés de mastic ;
  • Assurez-vous que l’écran de sous-toiture est perméable à la vapeur : privilégiez un produit HPV.

Épaisseur de l’isolant 

épaisseur de l'isolant

Sachez que l’utilisation d’une couche isolante discontinue ou très mince peut provoquer des moisissures dans votre maison. Pour cela, il faut veiller à ce que le volume d’isolant soit suffisant pour avoir une excellente résistance thermique. 

En cas d’une ITE entre les chevrons, le fait de se limiter à la profondeur des chevrons pour déterminer l’épaisseur de l’isolant posé peut constituer une erreur. Puisque dans le cas où les chevrons ne sont pas très profonds, la performance de l’isolant posé n’est pas suffisante. Pour cela, il faut augmenter la profondeur de la structure via les cadres en bois, afin d’augmenter l’épaisseur de l’isolant. 

Suppression des ponts thermiques 

Bien que l’isolation thermique de la toiture par l’extérieur soit efficace pour évacuer les ponts thermiques, il faut être vigilant quant aux jonctions et aux raccords, en particulier à la jonction toiture/mur extérieur. 

Opter pour de bons matériaux isolants 

Isolants minéraux, isolants synthétiques, isolants végétaux… Il existe une multitude de possibilités dans le cadre de l’isolation de toit par l’extérieur

Partagez votre avis