Ctendance

Conseils isolation / Isolation Extérieur

Quelles sont les aides et subventions pour l’isolation par l’extérieur ?

Ca vous dit de faire le tour des aides pour l'isolation par l'extérieur ?

Amandin QG

Publié le

Lu 1712

Quelles sont les aides et subventions pour l'isolation par l'extérieur

Comparez des devis pour votre projet Isolation

Gratuit et sans engagement
Devis Gratuit

Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, les toits ainsi que les murs sont respectivement à l’origine de près de 25% et de 30% des déperditions énergétiques. En effet, la solution idéale est d’isoler les toitures, de même que les murs, afin de faire des économies d’énergies dans votre maison. Mais, ce genre de travaux coûte relativement cher, allant jusqu’à 230 euros par mètre carré pour l’isolation des toits et à 250 euros pour l’isolation des murs extérieurs. 

Dans le but d’alléger le budget alloué des ménages pour ce genre de travaux, il existe plusieurs aides et subventions auxquelles ils peuvent avoir recours pour réduire le montant du chantier. Cet article vous dévoile les aides et subventions possibles pour l’isolation par l’extérieur.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’

L’aide MaPrimeRénov’ correspond à une prime à la rénovation énergétique qui était ouverte aux ménages ayant des revenus modestes. Venue remplacer les aides de l’Agence nationale de l’Habitat et le crédit d’impôt transition énergétique, ce type d’aide est aujourd’hui élargi et donc accessible à tout ménage, toute copropriété et tout propriétaire bailleur. Autrement dit, quels que soient vos revenus, vous pouvez bénéficier de cette aide dans le cadre du financement de vos travaux d’isolation par l’extérieur. 

En effet, dans le cadre de l’isolation par l’extérieur, le montant de la prime énergie est déterminé selon les revenus ainsi que le gain écologique des travaux à réaliser sur le logement. Actuellement, ces montants pour l’isolation thermique par l’extérieur de murs sont de : 

  • 75 euros par mètre carré pour les ménages qui ont des revenus très modestes ;
  • 60 euros par mètre carré pour les ménages qui ont des revenus modestes ;
  • 40 euros par mètre carré pour les ménages qui ont des revenus intermédiaires ;
  • 15 euros par mètre carré pour les ménages à revenus élevés.

Notez qu’il est possible de cumuler les aides MaPrimeRénov’ dans la limite de 20000 euros par logement sur 5 ans. Mais la surface de façade éligible à la prime associée à l’isolation thermique par l’extérieur est limitée à 100 mètres carrés. En revanche, ce dispositif ne subventionne pas l’ITE de toiture, hormis l’isolation thermique des toits terrasse. 

travailleur du batiment en chemise a carreaux avec un mètre mesureur accroché à la ceinture et deux plans sous le bras

Eco-prêt à taux zéro 

L’éco-prêt à taux zéro, encore connu sous le terme Eco-PTZ, apparaît comme étant une aide qui vient alléger les dépenses liées aux travaux de rénovation énergétique d’une maison, en particulier les opérations en rapport avec l’ITE. Accordé sans condition de ressource, il permet de faire un prêt chez une banque signataire d’un contrat avec l’Etat, sans aucun intérêt et sans aucune avance de trésorerie. 

Lorsque le prêt taux zéro est accordé, le bénéficiaire ne dispose que 3 ans pour la mise en œuvre de la rénovation de la maison. Cette isolation par l’extérieur s’élève jusqu’à 30000 euros et est remboursable sur les 15 ans qui suivent les travaux. À l’instar de MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro est destiné aux propriétaires bailleurs et aux personnes qui occupent une maison ou un appartement qui a été construit depuis plus de 2 ans et qui s’avère être une résidence principale.

TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique

TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique

Si les travaux de rénovation énergétique sont confiés à une entreprise, la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) est alors réduite et est à 5,5%. Ainsi, les travaux d’isolation par l’extérieur sur les toitures et les murs de façades peuvent bénéficier de ce taux réduit. Il s’agit de toute construction achevée depuis plus de 2 ans. 

Cependant, le taux concerne les équipements et la main-d’œuvre, et est applicable directement sur la facture. 

Les personnes concernées par la TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique sont : 

  • Syndicats de propriétaires, propriétaires, bailleurs, occupants ;
  • Sociétés civiles immobilières ;
  • Locataires et personnes logées à titre gratuit.

Aide “Habiter mieux” de l’Anah 

Faisant partie des aides financières isolation par l’extérieur de l’Agence nationale de l’habitat, Habiter mieux facilite le financement des travaux de rénovation de performance et offre un gain énergétique de 35% au minimum. Cette aide est réservée aux ménages qui sont en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire avec des revenus modestes ou très modestes. Le montant que propose Habiter mieux est proportionnel aux dépenses liées aux travaux, et ne peut aller au-delà de 18000 euros. 

Les personnes éligibles à cette aide sont les syndicats de copropriétaires et les propriétaires bailleurs. Cependant, les logements concernés sont ceux achevés depuis plus de 15 ans lors du dépôt du dossier. 

Chèque énergie 

Chèque énergie 

Réservé aux personnes qui ont des revenus modestes, le chèque énergie correspond à une aide nominative relative au paiement des factures d’énergie de la maison. Autrement dit, il facilite le paiement des factures d’énergie domestique (l’électricité, le gaz, etc.). Cette aide fut généralisée en 2018 à la place des tarifs sociaux de l’énergie. Le montant du chèque énergie est compris entre 48 et 277 euros par an et est destiné au financement des travaux d’efficacité énergétique.

En outre, le chèque énergie ne requiert aucune démarche pour en bénéficier, car c’est l’administration fiscale qui détermine les bénéficiaires éligibles selon le revenu fiscal de référence. Il est transmis directement par courrier au bénéficiaire par l’administration fiscale.

Aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

Aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

Dans un contexte de Certificats d’Economies d’Energie (CEE), les sociétés qui assurent la fourniture de l’énergie sur le territoire français proposent plusieurs formes d’aides. Ces dernières permettent de réaliser des travaux qui entrent dans le projet relatif aux économies d’énergie, à condition qu’ils soient réalisés par un prestataire qui est reconnu comme garant de l’environnement (RGE). Les entreprises CEE reçoivent en retour des certifications qui leur permettent de prouver à l’État qu’elles ont rempli leur mission, qui est d’aider les ménages à faire des économies d’énergies. 

Accessibles aux locataires et aux propriétaires, les aides des entreprises de fourniture d’énergie concernent les habitations principales ou secondaires. Ce type d’isolation par l’extérieur peut prendre la forme : 

  • De diagnostic-conseil ;
  • Des prêts à un taux réduit ;
  • De prime (comme une remise sur la facture d’énergie, les bons d’achat dans votre magasin, etc.) ;
  • De la mise en contact avec un groupe d’artisans qualifiés.

Toutefois, notez que les bénéficiaires d’isolation par l’extérieur de même que les aides à débloquer sont choisis par les entreprises de fourniture d’énergie. 

En dehors des différentes aides et des subventions indiquées, il existe de nombreuses aides locales qui sont mises en place dans l’optique d’apporter une amélioration à la performance énergétique.

Partagez votre avis