Ctendance

Isolation Phonique

Isolation phonique et isolation acoustique : connaissez-vous vraiment la différence ?

Votre logement est idéalement isolé depuis quelques années face aux différents bruits extérieurs émis. Il peut l’être de deux manières distinctes : phonique ou acoustique. Voyons donc les caractéristiques de ces deux isolations.

Amandin QG

Publié le

Lu 2819

Isolation phonique et isolation acoustique : connaissez-vous vraiment la différence ?

Il est primordial de savoir différencier ces deux isolations dans votre maison ou dans les locaux d’un bureau puisque les ondes sonores sont omniprésentes et ont parfois tendance à déranger les personnes au quotidien. Et, si vous comprenez dans cet article la différence de ces deux termes, alors vous pourrez vous équiper le mieux possible avec une de ces isolations qui influencent la transmission des sons. Elles amélioreront entièrement l’ambiance de la pièce ainsi que le ressenti de la personne y vivant. Alors, n’hésitez plus et lisez nos explications et conseils.

Les types de bruits rencontrés en détail

Avant toute chose, définissons les différents bruits qui existent et que l’on entend chaque jour. Ils ont tendance à provenir autant de l’intérieur avec les conversations et échanges entre individus que de l’extérieur avec les bruits des aléas climatiques, du trafic sonore…

Les bruits intérieurs sont, tout d’abord, représentés par des bruits aériens où les discussions sont émises dans l’air et se propagent ainsi facilement dans tout l’espace. En s’étendant dans toutes les zones de la pièce, ces bruits intérieurs aériens utilisent également des vides d’air pour s’étendre et se propager en un temps plus rapide. On peut notamment citer différents vides d’air comme : 

  • les murs
  • les planchers
  • les cloisons
  • les toitures…

En résumé, ils peuvent se diffuser à n’importe quel endroit, ce qui montre que rien ne les défie.

Pour détailler les différents bruits qui existent, on retrouve les bruits d’impact. Ils sont constitués par un choc sur un mur, un plancher ou un plafond avec une situation de chute, de marche en talons hauts ou d’objets lourds déplacés dans l’espace. Ils représentent ainsi généralement des bruits de déplacement ou d’actions d’individus ou d’objets matériels.

A lire aussi  Comment faire baisser la température de son intérieur sans appareil électroménager

De ce qui est question des bruits dits d’équipement, on les retrouve notamment lorsqu’un appareil est en fonctionnement au sein d’un logement : appartement ou maison et que celui-ci a tendance à produire un son important. Par exemple, un aspirateur, une machine à laver ou encore un ascenseur sont considérés comme des bruits d’équipement. Et, en réalité, ce sont des bruits produits par l’Homme et par l’action humaine avec les différentes technologies récentes. 

Ces bruits émis sont souvent en dehors de la pièce de vie, bien plus dans la salle d’eau ou dans les parties communes. Mais, ces derniers peuvent aussi affecter l’acoustique des pièces environnantes.

On a donc retrouvé trois bruits distincts à relever : 

  • aériens
  • d’impact
  • d’équipement

L’isolation phonique avec précision

Après avoir abordé les différents bruits intérieurs qui ont tendance à nuire à notre quotidien, il est désormais temps de parler de l’isolation phonique.

Elle est, en effet, perçue comme une barrière contre les nuisances audibles rencontrées à tout moment de la journée, autant très tôt le matin que tard le soir. Ainsi, en posant et en mettant en place ce type d’isolation dans votre logement, il vous sera possible de limiter les nuisances venant des pièces environnantes et de dehors

Nous vous recommandons alors vivement d’opter pour des fenêtres à double vitrage. Puisque ce type d’ouvertures, de murs, portes, cloisons ou même plafonds sont au fil du temps des endroits stratégiques ou passent facilement les sons. Pensez donc à choisir ces éléments avec attention. Cela évitera l’angoisse et le stress quotidien et améliorera votre confort de vie.

A lire aussi  Économies de chauffage : Connaissez-vous le mode hiver sur vos fenêtres en PVC ?

L’isolation acoustique avec précision

Tandis que l’isolation phonique réduit les nuisances, l’isolation acoustique, quant à elle, devient un avantage pour l’ambiance chaleureuse et sereine de votre logement. C’est-à-dire qu’elle fait progresser l’ambiance sonore intérieure dans la superficie en limitant la résonance provoquée par une onde acoustique quelle qu’elle soit. Les professionnels doivent de ce fait installer des matériaux dits d’absorption spéciaux. Et, ce, dans le but d’éviter la résonance qui créerait des espaces très pénibles à vivre.

L’isolation acoustique peut être perçue comme une balle de ping-pong qui fait  un grand nombre de rebonds sur le sol. Dans le cas où l’isolation installée et mise en place est performante, le son ambiant et la balle seront amortis face au mur en diminuant son énergie envoyée au début. Les ondes sonores sont alors limitées là où l’écho de la balle de ping-pong est présent.

Vous connaissez alors l’ensemble des différences entre ces deux isolations. L’une est indispensable, l’autre davantage confortable. 

Partagez votre avis